Cube Mag n°16 déc 15 à mar 2016
Cube Mag n°16 déc 15 à mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de déc 15 à mar 2016

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : 2016, année olympique avec France Télévisions Publicité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
S'ASSOCIER À LA FICTION DE PRIME TIME PACK PARRAINAGE SOmulti S’ASSOCIER À LA FICTION DE PRIME TIME PACK PARRAINAGE SOmulti 4 prime time par semaine vendredi + 20 BA/semaine mardi + 20 BA/semaine dimanche + 20 BA/semaine jeudi + 20 BA/semaine + un dispositif ARO 352 BILLBOARDS ER 7-& >50% COUVERTURE TV5MONDE GAR,14,), 230 GRP GARANTIS c). GfiP AieC.GRP NET <1400 € 140 000 € nets Durée  : 4 semaines (*) Base 30 »/cible 25-49 ans/BA = Bandes-annonces Dont 15 000 € nets numérique et 5 000 € nets thématique 10 CUBE MAG N°16 DÉCEMBRE 2015 « Il faut adopter de nouvelles approches, avec des cibles de consommation, beaucoup plus adaptées aux problématiques des marques et que France Télévisions permet de toucher efficacement » sodastream Ile « Il faut adopter de nouvelles approches, avec des cibles de consommation, beaucoup plus adaptées aux problématiques des marques et que France Télévisions permet de toucher efficacement » RICCARDO DI MAURO Président d’Anacrouse Média LE PARI DE L’ÉTÉ ET DE FRANCE TÉLÉVISIONS « Nous avons mené une réflexion média approfondie pour accompagner le repositionnement de la marque Sodastream sur le marché de l’eau gazeuse. Au final, nous sommes allés à l’encontre de deux a priori. D’une part, celui de la communication estivale, qu’on a tendance généralement à délaisser. Or il n’y a que 19% des Français qui partent en vacances en même temps ! D’autre part, nous avons pour la première fois choisi de travailler avec France Télévisions Publicité et leur cible des 25-59 ans Conso+, qui répondait parfaitement à nos objectifs. » POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI LE PARRAINAGE ? C. B.  : « Le format court et percutant du billboard assure une forte émergence à la marque. Il capte l’attention du téléspectateur à un moment clé. La marque est associée à un instant de plaisir et de détente, cela permet de tisser un lien fort avec le consommateur et de développer le capital sympathie de la marque. Enfin, en parrainant des rendez-vous hebdomadaires, auxquels les téléspectateurs sont fidèles, les messages sont très récurrents et boostent la notoriété. » POURQUOI L’ÉTÉ ? C. B.  : « L’été est la période de consommation privilégiée pour les marques de boissons. Les consommateurs sont plus détendus, plus attentifs aux messages qu’on leur fait passer, et davantage enclins à l’achat plaisir. » QUEL BILAN DRESSEZ-VOUS ? C. B.  : « Nous sommes très satisfaits de cette campagne. Sur la cible des 35 ans et plus, nous avons totalisé plus El de 1 300 GRP. En moyenne le message a été répété 15 fois. C’est presque un cas d’école ! Il est très rare d’atteindre de tels résultats. C’est grâce à la bonne dynamique des fictions de France Télévisions, qui ont enregistré des records d’audience. Avec en plus une météo favorable, nous avons au final réalisé un très bel été en termes de ventes. » COMPTEZ-VOUS RECONDUIRE CETTE OPÉRATION ? C. B.  : « Nous y réfléchissons avec notre agence média Anacrouse. Le parrainage peut sembler contraignant en comparaison de la publicité classique, mais en termes de marketing, c’est un exercice très intéressant. Cela nous force à être créatifs et à dépasser nos arguments de vente habituels. C’est peut être aussi cela qui rend les téléspectateurs plus sensibles à ce mode de communication. Au final, notre billboard était très réussi, avec une tonalité, des images et une accroche ‘‘créateur d’eau pétillante » qui nous correspondaient parfaitement. » PERFORMANCE MÉDIA ET ROI « Le bilan est très positif. L’audience a été au rendez-vous, de 16% supérieure aux prévisions. Surtout, le ROI est excellent puisqu’on a observé un net regain d’intérêt du marché. Les indicateurs de progression des ventes ont été multipliés par deux. Cette opération a pu convaincre l’ensemble des intervenants de la pertinence de sortir des sentiers battus en termes de médiaplanning et de ciblage. Le choix de la cible est essentiel et il faut adopter de nouvelles approches, avec des cibles de consommation, beaucoup plus adaptées aux problématiques des marques et que France Télévisions permet de toucher efficacement. » PERFORMANCE MÉDIA ET ROI « Le bilan est très positif. L'audience a été au rendez-vous, de 16% supérieure aux prévisions. Surtout, le ROI est excellent puisqu'on a observé un net regain d'intérêt du marché. Les indicateurs de progression des ventes ont été multipliés par deux. Cette opération a pu convaincre l'ensemble des intervenants de la pertinence de sortir des sentiers battus en termes de médiaplanning et de ciblage. Le choix de la cible est essentiel et il faut adopter de nouvelles approches, avec des cibles de consommation, beaucoup plus adaptées aux problématiques des marques et que France Télévisions permet de toucher A NACROUSE< efficacement. » MEDIA
J. Lamarch/FTV tJOTIDIENNE EN RÉSUMÉ SOdrive francetvpublicité démarquez-vous ! Afin de toujours mieux accompagner ses annonceurs, France Télévisions Publicité propose de nouveaux outils. La solution SOdrive mesure précisément l’impact des campagnes TV sur l’environnement numérique de l’annonceur. Quoc Cuong Le, Responsable des études, la présente en détail. le p 4 ! t,i..%i% dl ri.. elukilk 46 1... 1 Fe...", FRANCE TÉLÉVISIONS DRIVER DU WEB QU’EST-CE QUE SODRIVE ? Quoc Cuong Le  : « Avec SOdrive, nous proposons aux annonceurs de mesurer précisément l’impact de leurs campagnes TV sur le trafic de leur site internet. Nous analysons à la fois l’impact qualitatif d’une campagne, sur des critères d’engagement, et son impact quantitatif, avec l’étude de son ROI. Si la fonction première de la télévision reste la construction de l’image d’une marque et de sa notoriété, SOdrive est une solution complémentaire, qui permet d’optimiser l’achat TV. » QUELS TYPES D’ANNONCEURS SONT CONCERNÉS ? Q.C.L.  : « Au départ, cette solution s’adressait surtout aux pure players, dont l’activité de vente se concentre sur internet. Au-delà, elle concerne l’ensemble des annonceurs qui disposent d’un site internet. Ce qui est impératif, dans ce cas, c’est de faire un renvoi vers son site dans sa création TV. C’est un élément essentiel pour générer du trafic. » Quoc Cuong Le Responsable des Etudes France Télévisions Publicité « La quotidienne » sur France 5 ‘‘ DÉCEMBRE 2015 CUBE MAG N°16 11 4 - p L’engagement des téléspectateurs drivés vers internet est beaucoup plus important que celui des internautes qui ne proviennent pas de la télévision ‘‘



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :