Cube Mag n°13 fév/mar 2015
Cube Mag n°13 fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de fév/mar 2015

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... surpression régionale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
FRANCE 3 RÉGIONS SURPRESSION RÉGIONALE LA PUISSANCE AU BON ENDROIT ET AU BON MOMENT EN RÉSUMÉ Les habitudes de consommation sont hétérogènes sur le territoire. Avec France 3, les annonceurs peuvent effectuer des surpressions régionales afin de renforcer leurs campagnes nationales. Laurent Vaneson, Directeur Délégué en charge de l’International, de l’Outre- Mer et du réseau régional, présente cette solution unique et exclusive. À QUELLES PROBLÉMATIQUES ANNONCEURS RÉPOND LA SURPRESSION RÉGIONALE ? Laurent Vaneson : « Même si la consommation a tendance à se globaliser, il reste des disparités importantes d’une région à l’autre. Nous pensons qu’il est utile pour les annonceurs de tenir compte de ces déséquilibres dans leurs choix médias. Grâce à l’offre régionale de France 3, ils peuvent compléter leur communication nationale avec des surpressions ciblées, soit vers les zones où leurs produits sont sur-consommés, dans une optique de fidélisation… soit vers celles où leurs produits sont sous-consommés, dans une optique de conquête. » QUELS SONT LES SECTEURS CONCERNÉS ? L. V. : « On pense tout de suite aux pro- ‘‘ L’écran 2015 permet d’augmenter la couverture des Laurent Vaneson plans régionaux en touchant des cibles jeunes et féminines duits de grande consommation, et aux habitudes alimentaires, avec, pour schématiser l’huile d’olive dans le sud, la margarine dans le nord, le beurre salé à l’ouest et le beurre doux à l’est. Mais cela concerne bien plus de secteurs que l’on pourrait imaginer, de l’Automobile à la Banque-Assurance, ou à l’Hygiène Beauté et l’Entretien. Par exemple, le taux de calcaire dans l’eau diffère fortement F ‘‘ 8 CUBE MAG N°13 FÉVRIER 2015
FRANCE 3 RÉGIONS : UN CONTEXTE PUBLICITAIRE VALORISANT DÉCROCHAGE RÉGIONAL DE LA MI-JOURNÉE pwww•pmm Écran Météo ',Wows Edition régional régionale régionale LFRANCE 1200 Météo régionale Écran régional 1235 Edition nationale Mi L 2 I 3 r ..~~~ DÉCROCHAGE RÉGIONAL DE L’ACCESS 17 a. ' yl rgi Écran régional 1905 ~ ---r-Nrommm• Météo Edition Météo Edition Météo rtivvellw régionale régionale régionale locale locale Écran régional 1925 Edition nationale NOUVEAU : DÉCROCHAGE RÉGIONAL APRÈS 20H Météo régionale Écran régional 2015 PULISEME 5 écrans régionaux quotidiens dans un contexte d'information 5 écrans régionaux quotidiens dans un contexte d’information ou de péri-information (Météo) ou de péri-information (Météo) d’une région à l’autre et cela pourrait intéresser des produits détartrants de renforcer leur communication là où l’eau est particulièrement calcaire. Autre exemple, dans un classement établi par MyThings, Dijon serait la ville de France la plus performante pour les achats en ligne, 4 fois plus que Paris ! Nous pouvons accompagner les annonceurs avec les études Kantar World Panel et Kantar TGI qui permettent d’identifier les disparités par secteur mais aussi, plus finement, par catégorie de produit. » QUELLE EST L’OFFRE D’ÉCRANS RÉGIONAUX DE FRANCE 3 ? L. V. : « Le maillage régional de France 3 est constitué de 24 antennes. Elles correspondent peu ou prou aux régions actuelles et ne seront pas modifiées par le nouveau découpage administratif. Il y a cinq écrans régionaux par jour. Les éditions régionales 1’ LE CHIFFRE C’est la durée des écrans régionaux. Très courts, ils boostent la mémorisation et garantissent une visibilité optimale aux campagnes de surpression régionale. du ‘‘12/13’’ et du ‘‘19/20’’ sont chacune encadrées par deux écrans. Ils sont positionnés aux moments des plus fortes audiences de France 3, dans des contextes programmes valorisants, d’information ou de péri-information, comme la météo qui est un rendezvous incontournable. Point fort pour les annonceurs en termes d’émergence et de mémorisation, ce sont des écrans courts. D’une durée d’1 minute, ils comprennent en moyenne 3 spots. Un cinquième écran, le 2015, a été ouvert en octobre dernier. » QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DU NOUVEL ÉCRAN 2015 ? L. V. : « Diffusé après 20h, il est adossé à la météo régionale qui est placée avant ‘‘Plus belle la vie’’. Il correspond ainsi à un pic d’audience de France 3 et permet d’augmenter la couverture des plans régionaux en touchant des cibles jeunes et féminines. » COMMENT CES ÉCRANS SONT-ILS COMMERCIALISÉS ? L. V. : « C’est très simple et flexible. Ils peuvent être achetés à la carte ou en packs. Pour les annonceurs nationaux, et afin de simplifier encore leur accès, l’offre régionale sera prochainement intégrée au module de briefs automatisés disponible dans l’outil PopTV. Il sera alors possible de calculer des GRP équivalents nationaux et de montrer l’apport d’une surpression régionale dans un plan national. » QUELS SONT LES AUTRES MOYENS D’EFFECTUER DE LA SURPRESSION RÉGIONALE ? L. V. : « Le parrainage ou le digital sont aussi des solutions pour traiter des disparités de consommation. Les annonceurs peuvent sponsoriser les 24 météos régionales et les 32 locales mais aussi les événements sportifs en régions et les magazines culturels du week-end. En digital, l’intégralité de l’offre de France Télévisions Publicité, en vidéo et display, est disponible en géolocalisation. En outre, nous sommes la régie du portail orange.fr pour le display auprès des annonceurs régionaux. » francetvpublicité démarquez-vous! FÉVRIER 2015 CUBE MAG N°13 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :