Cube Mag n°13 fév/mar 2015
Cube Mag n°13 fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de fév/mar 2015

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... surpression régionale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
LE PROGRAMMATIQUE AVEC FRANCE TÉLÉVISIONS PUBLICITÉ OFFRE VIDÉO ET DISPLAY LES CAMPAGNES DIGITALES À L’HEURE DU PROGRAMMATIQUE En 2015, France Télévisions Publicité a lancé son offre display et vidéo en programmatique direct. Jean-Baptiste Rouet, Directeur Général de Vivaki, revient sur les enjeux de ce mode d’achat, son intégration aux campagnes et la nouvelle offre de la régie. mettent de pousser très loin le ciblage et l’optimisation. Enfin, le dernier enjeu est la convergence numérique. Notamment, grâce à la DCO (Dynamic Creative Optimization), l’annonceur peut proposer en temps réel des créations adaptées à sa cible primaire mais aussi à ses cibles secondaires. » Jean-Baptiste Rouet ‘‘ Avec France Télévisions Publicité, l’annonceur est présent dans un environnement éditorial premium et ‘‘brand safe’’ LES ENJEUX STRATÉGIQUES DU PROGRAMMATIQUE POUR VIVAKI « Au lancement de notre trading desk, Audience On Demand, en 2008 aux Etats-Unis, l’enjeu était d’apporter des garanties sur la transparence des inventaires, la visibilité publicitaire et la protection de la data de nos clients. Les adnetworks n’en proposaient alors aucune. Nous avons donc très tôt développé les technologies pour assurer aux campagnes de nos clients des environnements ‘‘brand safe’’. Second enjeu du programmatique, l’annonceur reprend la main sur la diffusion du message auprès de son audience. C’est un point déterminant dans l’efficacité et l’optimisation des campagnes. A cela, s’ajoutent l’algorithmie et la business intelligence qui per- LE PROGRAMMATIQUE DANS LES CAMPAGNES NUMÉRIQUES « En 2014, 24% des investissements dans le display ont relevé du programmatique. Tous les devices et tous les formats, même les plus qualitatifs, sont accessibles en programmatique. Nous nous apprêtons d’ailleurs à lancer l’achat en IPTV. » ‘‘ LES OBJECTIFS DE COMMUNICATION « De la notoriété à l’acte de vente, le programmatique permet d’adresser tous les points du tunnel d’engagement. Pour les objectifs de branding et face aux changements d’usage, nous allons chercher des points de couverture incré- franCeteiduzz mentaux grâce à la vidéo en ligne. 2 Aujourd’hui, la moitié de nos achats en programmatique lui est consacrée et notre ambition est de doubler ces investissements. Le programmatique permet aussi de développer des campagnes à la performance, de travailler l’engagement grâce à des emplacements natifs harmonisés avec l’éditorial, de stimuler l’advocacy grâce aux réseaux sociaux ou d’ajuster le ciblage en utilisant de la data externe comme la météo. Dans tous les cas, l’intérêt, c’est de maîtriser le capping de façon hollistique sur les support de la campagne. » LA NOUVELLE OFFRE DE FRANCE TÉLÉVISIONS PUBLICITÉ « Nous sommes bien sûr très heureux d’avoir enfin accès à l’inventaire de France Télévisions en programmatique. D’abord, parce que c’est un inventaire très riche et très pertinent pour cibler certains publics. Ensuite, parce que l’annonceur est présent dans un environnement éditorial extrêmement premium et ‘‘brand safe’’. De plus, les campagnes tournent dans un contexte pluzz où il n’y a pas de ‘‘short forms’’, à l’inverse d’autres plateformes vidéo. Pouvoir identifier et acheter sur de tels environnements est stratégique. Aussi, parmi les prochaines étapes, nous espérons plus de finesse dans le choix des contextes programme et l’intégration en programmatique de l’offre IPTV du groupe. » 14 CUBE MAG N°13 FÉVRIER 2015
MY FRANCE TÉLÉVISIONS CYRIL DÉCHELETTE DIRECTEUR DE LA MARQUE LA POSTE MA PLUS GRANDE ÉMOTION SUR FRANCE TÉLÉVISIONS « Ma plus grande émotion, c’est lorsque la France bat l’Angleterre au Tournoi des 6 Nations. Et c’est même une émotion qui peut se renouveler à chaque nouvelle édition ! » MON JT PRÉFÉRÉ « Parce que j’ai un intérêt particulier pour cette région, j’apprécie l’édition régionale de France 3 Bourgogne. Je la regarde notamment lorsque j’y séjourne. Seul France Télévisions propose des journaux régionaux et je trouve important de le souligner. » MES HÉROS DE FICTION « J’aime beaucoup ‘‘Fais pas ci, fais pas ça’’ et particulièrement les deux acteurs Guillaume de Tonquédec et Valérie Bonneton. Non seulement ils sont vraiment exceptionnels mais je dirais qu’ils se sont même révélés dans cette fiction. Très bien réalisée, la série mérite son large succès. » ‘‘ L G Yves Calvi est sans conteste mon journaliste préféré. Il sait mener MA SÉQUENCE CULTURE « Je suis toujours agréablement surpris par les petites sessions ‘‘D’art d’art’’ de Frédéric Taddéi. C’est court mais instructif. Par exemple, je suis tombé par hasard sur celui consacré à un tableau de Cézanne. On est pris, on écoute, on en repart en ayant appris quelque chose. » MON RENDEZ-VOUS À MOI « Compte-tenu de mon emploi du temps et parce qu’il est rediffusé le soir, ‘‘C dans l’air’’ est probablement le rendez-vous auquel je suis le plus fidèle. J’apprécie beaucoup l’émission, Yves Calvi, les invités. Je suis rarement déçu. » Yves Calvi est sans conteste mon journaliste préféré. Il sait mener les débats sans être ni partial ni dogmatique les débats sans être ni partial ni dogmatique 11 MA SÉQUENCE DÉTENTE « J’ai particulièrement apprécié la fiction ‘‘Les hommes de l’ombre’’. J’avais suivi la première saison il y a trois ans et j’ai regardé avec plaisir la seconde, diffusée récemment. C’est une série vraiment très réussie. Le casting a changé mais, selon moi, la thématique est plus forte que les acteurs qui la portent. » MA SÉQUENCE DÉCOUVERTE « Je citerais ‘‘Des racines et des ailes’’. Je ne suis pas forcément un fidèle mais je trouve ce magazine tout simplement bien fait. Sur tous les sujets qu’il aborde, il est intéressant, bien tourné et au final distrayant. » MON JOURNALISTE PRÉFÉRÉ « Yves Calvi est sans conteste mon journaliste préféré. Je le trouve unique dans le paysage audiovisuel. Il est solide. Il sait recevoir les bons invités, mener les débats sans être ni partial, ni dogmatique. C’est toujours un plaisir de l’écouter. » ‘‘ MON ÉVÉNEMENT SPORTIF « En plus des 6 Nations, je choisirais la Coupe de la Ligue. Parce que c’est un événement de football et que La Poste en a été partenaire à l’occasion d’une opération en octobre dernier avec un club de supporters des arbitres. Je suis d’ailleurs reconnaissant au groupe France Télévisions de nous avoir accompagnés sur ce dispositif. Avec le Tour de France et Roland-Garros qui sont fabuleux, il y a ainsi, sur France Télévisions, quatre grands événements sportifs que je ne peux manquer. » © FTV / C. Barbereau / E. Chognard/ D. Ghosarossian - SIPA francetvpublicité FÉVRIER 2015 CUBE MAG N°13 15 démarquez•vousl FÉVRIER 2015 CUBE MAG N°13 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :