Cube Mag n°10H mai/jun 2014
Cube Mag n°10H mai/jun 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10H de mai/jun 2014

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : marques et contenus en 2014... les programmes courts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 CUBE MAG HORS SÉRIE MAI 2014 « Pour installer le programme, il était à la fois important d'avoir des cases stratégiques et de s'inscrire dans le temps » « Pour installer le programme, il était à la fois important d’avoir des cases stratégiques et de s’inscrire dans le temps » PATRICK PION Directeur des partenariats et des contenus d’Ecrans & Media S’ATTRIBUER DES VALEURS ET UN TERRITOIRE « S’associer à un programme court, c’est à la fois la possibilité d’exprimer des valeurs et de s’attribuer un territoire. Si le cadre juridique du programme court est spécifique, il permet beaucoup de choses. Pour la CASDEN et ‘’Parlons passion », l’objectif était de valoriser les métiers de l’éducation, de la recherche et de la culture de ses sociétaires. ‘‘Parlons passion » met ainsi en avant le regard positif que la CASDEN porte sur ses sociétaires. Sa force c’est d’être dans l’émotion. C’est un vrai rendez-vous humain avec aussi bien une ‘‘starification » des témoins qu’une égalité de traitement quelle que soit leur fonction, de professeur d’université à infirmière scolaire ou personnel de cantine. » Parrainé par la CASDEN, « Parlons passion » est diffusé en semaine sur France 3 à 22h30 avant le « Grand Soir 3 » et sur France 5 à 17h45 avant « C dans l’air » de mars à juin puis de mi-septembre à décembre 2014 enseignants nous appellent ainsi spontanément pour nous remercier et pour participer. » OBJECTIFS ATTEINTS S. G.  : « Les retours sont très positifs en image comme en notoriété, auprès de nos sociétaires comme de nos prospects. L’objectif de valorisation des métiers est atteint. Surtout, cela valide notre choix de développer du contenu. D’ailleurs au-delà des bienfaits pour la CASDEN, les contenus sont réutilisés par d’autres  : le Ministère de l’Education Nationale a ainsi souhaité diffuser sur son site internet une série de portraits. Ainsi, si ‘’Parlons passion » peut susciter des vocations, notre objectif est même dépassé. » UN PARTENARIAT DE LONG TERME « Nous avons démarré ce partenariat par un coup d’essai fin 2011 qui a eu une forte incidence en interne. En 2012, nous avons élargi l’exposition et le programme a bénéficié d’un vrai bouche-à-oreille dans l’univers de l’enseignement. Depuis, nous l’avons renouvelé en 2013 puis 2014. En termes de chaîne, nous avons initié le dispositif avec France 5 parce qu’elle est en affinité avec la cible et les valeurs de la CASDEN. Afin d’accroître la visibilité, nous avons investi, à partir de 2013, dans une nouvelle case sur France 3, précédant le ‘‘Grand Soir 3 ». Pour installer le programme, il était à la fois important d’avoir des cases stratégiques et de s’inscrire dans le temps. » UNE VISILIBITÉ RENFORCÉE AVEC FRANCE 3 « Le bilan est très positif. En termes de visibilité, les performances ont été clairement renforcées avec France 3. En notoriété, le programme progresse également. Désormais nous travaillons sur l’attribution à la CASDEN. Au-delà, il faut souligner la confiance que nous a accordé la CASDEN en acceptant de sortir du discours purement commercial pour adopter une démarche sur les valeurs et la réassurance. Pari réussi ! » ECRANS Et MEDIA francetélévisions publicité
EN RÉSUMÉ'I I france [MIEUX COMPRENDR, L'IMMOBILIER PÉDAGOGIE ET EXPERTISE « MIEUX COMPRENDRE L’IMMOBILIER » AVEC LA FNAIM En 2014, la FNAIM a choisi de parrainer le programme court « Mieux comprendre l’immobilier » pour mettre en avant sa mission de conseil auprès du grand public. Chantal Farant, de la FNAIM, et Alexis de Laurens, de Mindshare, reviennent sur les clés de ce dispositif et son rôle dans la stratégie de la FNAIM. LA MISSION DE LA FNAIM Chantal Farant, Directrice de la communication de la FNAIM  : « Créée en 1946, la Fédération Nationale de l’Immobilier est le premier et l’un des plus anciens syndicats professionnels en France. Elle réunit 12 000 adhérents soit un tiers des professionnels. La FNAIM a pour mission de valoriser la profession et de défendre les consommateurs en leur rappelant que les professionnels formés sont la meilleure protection, notamment dans un contexte de réglementation de plus en plus complexe. La FNAIM a aussi une responsabilité sociale. En témoigne notre contribution active à la loi ALUR et notre volonté d’apporter des solutions aux questions de logement. D’où notre nouvelle signature ‘‘Agir pour le logement ». » Qualitativement, un message est mieux entendu et une marque mieux perçue avec une présence sur France Télévisions UNE PRISE DE PAROLE DIFFÉRENTEC. F.  : « La FNAIM est portée par deux valeurs clés  : la confiance et la sécurité. Mais si sa notoriété et celle de son logo sont fortes, sa mission est méconnue du public. Après une communication publicitaire classique en 2011, nous souhaitions en 2014 renouveler notre approche. Notre volonté était d’être télévisions public ité MAI 2014 CUBE MAG HORS SÉRIE 15 ‘‘ ‘‘ ‘‘



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :