Chasse Magazine n°4 mai/jun/jui 2016
Chasse Magazine n°4 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°4 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,5 Mo

  • Dans ce numéro : technique de chasse à l'approche.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
FICHES PRATIQUES Gibiers plumes/FAISAN VÉNÉRÉ, Oiseau de lumière Le faisan vénéré est un galliforme comme le faisan commun, la poule domestique, la caille et les perdrix. Originaire des régions boisées du centre et du nord de la Chine, il a été introduit en Angleterre en 1831, puis en France en 1870. L e faisan vénéré est actuellement peu représenté en France. Dans une dizaine de départements quelques populations naturelles se sont constituées. Dans une dizaine d'autres, il se maintient grâ ce àdes repeuplements réguliers. Il est peu présent dans le sud. Les densités peuvent atteindre 5 à30 oiseaux/100 ha selon la qualité des milieux. Les effectifs doublent habituellement en fin d'été. L'espèce apparaî t tolérante même lorsqu'elle cohabite localement avec le faisan commun et ne nuit pas aux espèces autochtones. Caractéristiques Approximativement de la taille du faisan de Colchide, le faisan vénéré a une tête blanche avec un large 72 - Chasse magazine bandeau noir au niveau du front, partant des yeux jusqu'àla nuque. Une petite tache blanche macule l'arrière de l'œil, la tête est séparée du corps par un étroit collier noir, le reste du plumage est brun doré, avec des plumes bordées par un liseré noir, la base des ailes est blanche, l'extrémité des ailes étant liserée de marron. Les plumes de la queue sont rousses, barrées de noir est peuvent atteindre 1,80m. Comportement et reproduction Il fréquente surtout les forêts de feuillus avec une préférence pour les forêts chênes et les taillis sous futaies. Comme tous les faisans, il vit àproximité des lisières et des points d'eau. Il se nourrit àterre, il se perche pour dormir. Son vol est rapide bruyant au départ, mais de faible longueur. Le faisan vénéré est une espèce peu grégaire, les bandes ne vont guère au-delàde 8 à10 oiseaux. La saison de reproduction intervient entre mi-mars et mijuillet. Habituellement, il est silencieux, mais le mâ le se fait remarquer en cette période par ses cris. Le mâ le est généralement monogame mais ce n'est pas une règle. Le nid est placé àterre, habituellement sous un buisson ou dans l'herbe. Il est construit d'aiguilles de pin ou de brindilles, d'herbes et de feuilles. Le couple produit généralement une nichée par an, elle peut en produire une seconde, moins prolifique lorsque la première n'aboutit pas, généralement suite àun acte de prédation sur la mère ou sur la couvée. La femelle pond de 6 à10 œufs. L'incubation dure entre 24 et 26 jours, assurée par la femelle seule. Vers l'â ge de 8 semaines, la famille se disloque, les petits deviennent autonomes, ils rejoignent les autres adultes, les mâ les le groupe des mâ les et les femelles le groupe des femelles. Alimentation Il est omnivore, il se nourrit principalement de baies, de graines, de végétaux, de céréales, de glands, de faines, de rhizomes, d'insectes, de petits serpents et de vers de terre.
Gibiers plumes/PERDRIX ROUGE, Courir plutôt que voler La perdrix est le gibier à plume le plus commun et le plus chassé en France. D eux espèces principales se partagent notre territoire : la perdrix grise, au nord de la Loire, et la perdrix rouge, au sud. Bien entendu, la démarcation n'est pas absolue : on trouve des perdrix rouges au nord du fleuve et des perdrix grises au sud ; le nombre des unes et des autres diminue au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la Loire. De taille supérieure àla perdrix grise, elle cohabite avec cette dernière dans certaines régions. On la trouve au sud de la Loire, mais aussi en Bretagne, dans le Perche, le Vendô mois et le Gâ tinais. Caractéristiques Les 2 sexes ont un très beau plumage. Les plumes des flancs présentent une seule bande noire, au lieu de 2 chez la perdrix bartavelle. Le devant et le dessus de la tête sont gris/brun. Un demi collier noir descend des yeux sous le cou. La gorge est blanche. La poitrine est gris cendré. Le dos, le dessus de la queue et les ailes sont gris/brun. Le bec et les pattes sont rouges. Le male est un peu plus gros que la femelle, et ses couleurs sont plus vives. Chez le coq, les pattes sont munies d'un ergot qui, normalement, n'existe pas chez la poule ; cependant, parfois, celle-ci présente une protubérance aux pattes. Comportement et reproduction La perdrix rouge aime les endroits pierreux et secs. On la trouve en plaine, àla lisière des bois, dans les clairières, où elle se cache parmi les broussailles. Comme la perdrix grise, elle vit en compagnies. Levée en plaine ou en terrain découvert, elle gagne le plus rapidement possible des remises boisées, où il lui arrive de se percher. Si l'on relève la compagnie, les individus s'égaillent et ne partent qu'isolément. La perdrix rouge recherche des endroits broussailleux pour dissimuler son nid. A L'époque des amours, elle vit par couple, comme la perdrix grise. Alimentation Les jeunes poussins se nourrissent principalement d'insectes de diverses espèces jusqu'àl'â ge de deux à trois semaines. Plus tard, et lorsqu'elles sont adultes, les perdrix rouges consomment essentiellement des végétaux que ce soit des feuilles ou des graines de plantes cultivées ou non, selon leur disponibilité. II n'existe pas de préférences alimentaires bien établies. Chasse magazine - 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 1Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 70-71Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 72-73Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 74-75Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 76-77Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 78-79Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 80-81Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 82-83Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 84