Chasse Magazine n°4 mai/jun/jui 2016
Chasse Magazine n°4 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°4 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,5 Mo

  • Dans ce numéro : technique de chasse à l'approche.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
FICHES PRATIQUES D epuis plusieurs années, le plan de chasse, malgré ses imperfections et l'indiscipline des chasseurs, laisse entrevoir une nette progression du nombre de ces petits cervidés. Le chevreuil est chassé àcourre, aux chiens courants, en battue ; l'approche procure les plus belles émotions, le vieux chevreuil étant aussi rusé que méfiant. L'équilibre naturel des sexes est àrechercher afin d'obtenir des animaux forts et sains portant de beaux trophées. L'animal étant polygame, comme tous les cervidés, on peut rompre la proportion en, faveur des chevrettes, mais on perd alors en qualité ce que l'on gagne en nombre. Caractéristiques Le chevreuil pèse 15 à25 kg et peut même atteindre 30 kg ; Il mesure environ 70 m au garrot. Le mâ le est appelé brocard, la femelle chevrette et le faon chevrillard àpartir de 6 mois. Le pelage, roux vif en été, devient gris marron en hiver, une épaisse toison de poils creux assurant une protection efficace contre les grands froids. En toutes saisons, le chevreuil porte une tâ che claire, presque blanche, àsa partie postérieure, qu'on nomme roze au miroir. Le terme de serviette, souvent employé àtort, est réserve àla tâ che jaunâ tre que les vieux animaux portent souvent sous la gorge. Le chevreuil a l'ouï e et l'odorat très fins ; sa vue est bonne, mais elle n'a pas l'acuité sélective du cerf. Très sensible aux maladies parasitaires, la strongylose pulmonaire en particulier, l'animal peut vivre environ 12 ans. Les bois ne donnent que peu d'indications sur l'â ge de l'animal. Seule l'étude des dents de la mâ choire inférieure peut en donner une idée précise. Les crochets, très rares, sont un trophée précieux. 66 - Chasse magazine Gibiers poils/CHEVREUIL, le plus gracieux Le chevreuil vit en sédentaire dans la plupart des forêts de France. Le chevreuil, qui se contente de peu, se trouve aussi bien dans les boqueteaux de plaine que dans les grandes forêts, dont il affectionne les lisières, et en montagne, jusqu'à 1 500m. Comportement et reproduction Léger et gracieux, le chevreuil vit en petits groupes familiaux, mais la fidélité du couple est une légende. Le brocard, dangereux et sournois avec les siens, s'impose aux chevrettes par la force et, au moment du rut, Il court de l'une àl'autre, s'il peut évincer ses rivaux. Il marque son territoire en se frottant aux branches et ne tolère sur celui-ci aucun congénère mâle. Le rut a lieu de la fin de juillet au début d'août. En mai, la chevrette, après une gestation de 9 mois, met bas 1 ou plus souvent 2 faons rayés de blanc. Le chevreuil est très expressif pendant le rut, voir violent. Notons aussi le phénomène d'ovo-implantation différée chez la chevrette. Elle portera de 280 à300 jours. Alimentation Exigeant, en ce qui concerne sa nourriture, le chevreuil sort au gagnage le soir, peu avant la tombée de la nuit. Ses dégâ ts dans les prés et les cultures sont relativement peu importants, du fait qu'il absorbe souvent de petit quantité et se nourrit bien souvent seul, au contraire de certains animaux qui peuvent dévasté en harde certains coins. Il se nourrit de feuilles et de bourgeons dans les taillis, de fruits sauvages, glands et faines en automne, de feuilles de ronces et de framboisiers, de gui et de lierre en hiver. Les bois du chevreuil Aux environs de son 7e mois, le chevrillard mâ le laisse apparaî tre sa 1ère tête, 2 pivots osseux qui seront la base, sans meules, des 2 dagues qu'il por tera àun an. Le processus annuel de la mue est identique a celui du cerf, mais se produit àdes saisons dif férentes. Les brocards perdent leurs bois en octobre/novembre, refont leurs têtes en hiver, pour « toucher au bois » dés la fin de mars. Les vieux animaux muent avant les jeunes. Le brocard cause quelques dommages aux jeunes arbres en y frottant ses bois pour frayer au printemps et, ensuite, pour marquer son territoire. Daguet a un an, le brocard fait sa 2e tête, quatre ou six cors, avec une petite meule ; ensuite, avec l'â ge, la meule épaissit, les perlures sont plus abondantes, mais le nombre des pointes n'augmente plus. La tête classique porte six cors et atteint son plein développement à5 et 6 ans. Les têtes bizardes (les bois présentent des anomalies) sont fréquentes et l'on trouve les formes les plus variées. Comme pour le cerf, le développement du trophée dépend de la force de I’animal et de la richesse de son territoire.
Gibiers poils/DAIM, de plus en plus rare Le daim ne se trouve guère en liberté à part dans certains coins d'Alsace, mais il est abondant dans de nombreux parcs et réserves. Il arrive parfois que certains individus s'échappent et se reproduisent plutôt bien. L e daim européen (Dama) est un mammifère artiodactyle ruminant de la famille des cervidés, le mâ le portant de grands bois plats et palmés. On chasse le daim àl'approche ou en battue. Il porte mieux la balle que le cerf et il fait preuve d'une résistance extraordinaire. L'équilibre naturel des sexes est àrechercher comme pour toutes les espèces de cervidés, et cela au détriment du nombre. Favorisant la qualité du cheptel, le respect de cet équilibre permet au chasseur de se procurer des trophées dont la quête apporte de belles émotions. En France, il est très utilisé en parc car c’est un animal très sociable et très décoratif. Il est aussi élevé pour la venaison et en enclos de chasse. La population sauvage la plus importante est la population alsacienne àcheval sur les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin qui compte près d’un millier de têtes avant naissances. En Seine-et-Marne, il existe une population estimée àenviron 200 animaux. Une population d’une centaine d’animaux occupe les Pyrénées Orientales, d’autres sont installées dans l’Essonne, dans la Loire et dans l’Indre. Les derniers cas signalés de populations dites sauvages sont plus récentes et issues dans la plupart des cas d’animaux échappés de captivité suite àla tempête de 1999 (Dordogne, Morbihan, Seine-Maritime). Caractéristiques Le daim peut peser jusqu'à100 kg pour le mâ le et 55 kg pour la femelle ; sa taille au garrot est d'environ 85 cm. Trapu et arrondi, il a un pelage d'été roux fauve aux tâ ches blanches, avec un disque caudal blanc encadré de noir (on l'appelle miroir). En hiver, le daim se revêt de gris/marron. L'ouï e et l'odorat de cet animal sont complétés par une vue exceptionnelle. En été, le pelage est généralement brun/roux avec de nombreuses tâ ches blanches. En hiver la robe devient plus sombre et plus brune et les tâ ches s’estompent. Il existe une grande variabilité de couleurs allant du blanc au noir. Comportement et reproduction Le daim a des mœurs voisines de celles du cerf. Les mâ les vivent ensemble en dehors de la période du rut, perdent leurs bois début mai, refont leurs têtes en un peu plus de 3 mois et frayent en août. Dans de bonnes conditions, le daim, daguet àsa 1ère tête, a une petite palette dés sa 2e tête. Cette palette se développe au cours des mues suivantes et, vers 6 ou 7 ans, le mâ le possède un trophée enviable. Au moment du brame, vers le 15 octobre, le daim pousse un cri rauque. Les grands mâ les se livrent de violents combats pour la possession des hardes de femelles (daine). Alimentation Les daims se nourrissent de pousses et de feuilles, et broutent beaucoup dans les prés. Ils aiment particulièrement les fruits de la forêt, glands et châ taignes. L'hiver, ils se contentent de ronces, de lierre, de gui, de graminées sèches et de genets. Chasse magazine - 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 1Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 70-71Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 72-73Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 74-75Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 76-77Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 78-79Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 80-81Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 82-83Chasse Magazine numéro 4 mai/jun/jui 2016 Page 84