Chasse Magazine n°2 déc 15/jan 2016
Chasse Magazine n°2 déc 15/jan 2016
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de déc 15/jan 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 57 Mo

  • Dans ce numéro : secrets de chasseurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
DOSSIER/Gibiers plumes La Perdrix grise Originaire du nord, à la différence de la Perdrix rouge qui vient du sud, la Perdrix grise s'acclimate très bien dans les grandes plaines. 54 - Chasse magazine La Perdrix grise à une silhouette arrondie Vue de loin, elle semble entièrement grise/ocre, se fondant très bien dans son environnement. Cependant, son plumage nuptial lui donne le front, la face et la gorge d'un brun orangé très vif. Chez le mâle, une tache rouille en forme de fer à cheval se trouve au bas de la poitrine. La femelle possède également une tache rouille, mais beaucoup moins étendue. La Perdrix grise, comme sa cousine la Perdrix rouge, a plutôt tendance à courir pour aller se cacher, plutôt que voler. C'est un oiseau essentiellement terrestre et peu actif. Habitat La Perdrix grise se trouve dans les plaines découvertes, champs de céréales et les terrains vagues avec une couverture végétale suffisante et des haies. Elles n'aiment pas les zones trop boisées, trop humides ou trop herbagères. L'habitat le plus favorable est une mosaïque de cultures diversifiées avec des zones refuges, telles que des zones incultes ou des buissons. Dans certaines parties de son habitat, la Perdrix grise se limite aux zones montagneuses, et elle redescend quand vient l'hiver. Alimentation La Perdrix grise se nourrit, à l'aube et au crépuscule. Jusqu'à l'âge de 3-4 semaines, le perdreau consomme essentiellement des invertébrés (pucerons, fourmis mais aussi coléoptères, chenilles, araignées etc.). Le régime des adultes semble dépendre des ressources disponibles. La proportion de graines, fragments végétaux et d'invertébrés, varie selon les saisons. En automne, les Perdrix grises accumulent des réserves en vue de l'hiver. En été, les périodes d'alimentation correspondent aux heures qui suivent l'aube et précèdent le coucher du soleil.
Reproduction La Perdrix grise est une espèce sédentaire monogame. Les couples se forment en hiver. Les poules font leur nid à partir du mois de mai dans des endroits où la végétation atteint un couvert suffisant. La couvaison débute dès le dernier œuf pondu et dure 23-25 jours. Pendant cette période, les coqs veillent à proximité des nids. L'immobilité des poules les rend en effet sensibles à la prédation, mais également au machinisme agricole. L'éclosion des œufs commence vers la mi-juin et les poussins quittent le nid après quelques heures (ils sont dits nidifuges) et forment avec les parents un groupe familial appelé compagnie. Les conditions météorologiques influent fortement sur la reproduction. Les précipitations peuvent en effet noyer des pontes, les fortes chaleurs peuvent compromettre l'éclosion des œufs, le froid, le vent et la pluie sont susceptibles d'augmenter sensiblement la mortalité chez les poussins. De même, des conditions climatiques « rigoureuses » en hiver (gel, neige) peuvent rendre la recherche de nourriture difficile et coûteuse en énergie pour les oiseaux. Reproduction et survie La Perdrix grise est une espèce sédentaire monogame. Les couples se forment en hiver. A partir du mois de mai, les poules font leur nid dans des endroits où la végétation atteint un couvert suffisantLes céréales et les éléments linéaires abritent l’essentiel des nids. Les poules commencent à pondre début mai. En cas de destruction des pontes, les poules peuvent pondre une seconde voire une troisième ponte (de remplacement, dites de recoquetage).Les 15 premiers jours de vie des poussins sont une étape critique car ils sont sensibles à la fois aux prédateurs (ils commencent à voler vers 2 semaines), au froid (ils commencent à thermoréguler vers 10 jours) et aux pratiques agricoles (leur régime alimentaire est « insectivore »). Le profil démographique de la perdrix est celui d’une forte productivité et d’un faible taux de survie annuel (variant entre 35 et 45%). Les compagnies perdurent jusque vers fin décembre puis éclatent. Cet éclatement des compagnies coïncide avec la phase de dispersion des perdrix qui concerne essentiellement les jeunes et surtout les mâles. Domaine d’activité L’espace occupé par la perdrix est limité. Les estimations du domaine vital sont assez variables en fonction de la méthode utilisée pour l’estimer, de la période d’étude et du lieu géographique. De façon générale, l’espace vital couvre quelques hectares à quelques 100 ha. Les distances de dispersion des jeunes, mesurées par télémétrie, sont faibles  : de quelques centaines de mètres à 1,5 km. Caractères écologiques Les Perdrix grises de plaine se rencontrent principalement dans les plaines céréalières ouvertes de la moitié nord de la France. Elles semblent inféodées aux céréales à paille. Elles n’aiment pas les zones trop boisées, trop humides ou trop herbagères. L’habitat le plus favorable est une mosaïque de cultures diversifiées avec des zones refuges tels que des zones incultes ou des buissons. « LA PERDRIX GRISE EST-ELLE VOUÉE À LA DISPARITION » ? Alors que les prélèvements des chasseurs n'ont cessé de chuter depuis 1970, et que certains chasseurs ont même raccroché leur fusil sans assumer leurs responsabilités, d'autres intéressés par la perpétuation de leur sport favori, ont trouvé les ressources nécessaires pour effectuer le travail de conservation de la Perdrix grise. Ainsi est né le concept de gestion intégrée de la Perdrix grise qui se manifeste sous la forme d'un partenariat entre tous les acteurs de l'espace rural et en particulier entre agriculteurs, chasseurs et certains organismes. Citons l'ONC (Office National de la Chasse) ou les Fédérations Départementales des Chasseurs (FDDC). Afin de lutter contre la chute des effectifs et retrouver des densités de perdrix importantes, il faudra tout d'abord s'intéresser à la biologie de perdrix, puis analyser les causes de la baisse des populations. Chasse magazine - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 1Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 2-3Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 4-5Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 6-7Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 8-9Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 10-11Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 12-13Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 14-15Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 16-17Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 18-19Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 20-21Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 22-23Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 24-25Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 26-27Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 28-29Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 30-31Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 32-33Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 34-35Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 36-37Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 38-39Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 40-41Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 42-43Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 44-45Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 46-47Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 48-49Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 50-51Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 52-53Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 54-55Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 56-57Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 58-59Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 60-61Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 62-63Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 64-65Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 66-67Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 68-69Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 70-71Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 72-73Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 74-75Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 76-77Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 78-79Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 80-81Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 82-83Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 84-85Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 86-87Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 88-89Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 90-91Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 92-93Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 94-95Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 96-97Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 98-99Chasse Magazine numéro 2 déc 15/jan 2016 Page 100