Carlton Magazine n°17 2013
Carlton Magazine n°17 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (240 x 330) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Carlton, un siècle d'histoires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
TO BREAK THE RULES, YOU MUST FIRST MASTER THEM. AN EVOLUTION OF THE RULE BREAKING AUDEMARS PIGUET ROYAL OAK LUXURY SPORTS WATCH, THE ROYAL OAK OFFSHORE POSSESSES A DRAMATIC AND PURPOSEFUL AESTHETIC THAT TURNS FUNCTIONAL ELEMENTS INTO ICONIC DESIGN FEATURES. AT 44 MILLIMETRES DIAMETER, THE OFFSHORE COMMANDS A UNIQUE PRESENCE, AND IS RESOLUTELY GEARED TOWARDS POWER AND PERFORMANCE. UNIQUELY, THOSE SURFACES MOST EXPOSED TO TRAUMA ARE EXECUTED IN HIGHLY INNOVATIVE MATERIALS. HERE THE SIGNATURE OCTAGONAL BEZEL AND PUSHPIECES ARE FORMED IN HIGH-DENSITY CERAMIC – SCRATCHPROOF AND SEVEN TIMES HARDER THAN STEEL. ROYAL OAK OFFSHORE IN PINK GOLD AND CERAMIC. CHRONOGRAPH. RO_26400OR_205x250_m.indd 1 24.04.12 15:57lc ROM Ôn/I E -I= iair LONDON PARIS CANNES MONACO ST TROPEZ LYON BORDEAUX COURCHEVEL www.kronometry1999.com Visitez notre site internet pour découvrir la liste des marques disponibles dans chaque boutique
poupoupidou d’expliquer : « Les lettres flottent, ne sont ni collées sur Marilyn, ni sur le fond de l’image. On a également beaucoup travaillé la lumière, il fallait rester sur une idée de fête, mais aussi de douceur. Marilyn demeure l’une des figures majeures du cinéma mondial, référence éternelle et résolument contemporaine de la grâce, du mystère et de la séduction » On garde d’elle l’image d’une star peroxydée aux allures de vamp, susurrant un « poupoupidou » devenu mythique. Ce que l’on savait peut-être moins, jusqu’en 2010, c’est que Norma Jean Baker écrivait. Surprise donc lorsque fut publié un livre, « Fragments », qui présentait des textes inédits consignés entre 1943 et 1962. On y découvrait que la « blonde capricieuse et parfois scandaleuse » était en fait une femme pleine de questionnements, de passions et de névroses. Et qu’elle avait un certain talent pour l’écriture. L’image, elle savait en jouer, comme le montre « Marilyn by Magnum », un très beau livre récemment paru qui présente 80 photographies en noir et blanc et en couleurs peu connues du grand public. Elles ont été prises par les photographes de l’agence Magnum (Arnold, Capa, Cartier-Besson, Davidson, Erwitt, Hallsman, Hartmann, Henriques, Morath, Stock). Côté images toujours, Marilyn n’en finit plus d’inspirer les réalisateurs. En avril dernier est sorti « My week with Marilyn », long métrage pour lequel Michelle Williams s’est vue nommée aux Oscars. Le film éclaire d’un jour nouveau la personnalité de la comédienne. Il s’appuie sur deux livres, « The prince, the showgirl and me » et « My week with Marilyn », d’un certain Colin Clark. Il a vingt-trois ans lorsque, son diplôme d’Oxford en poche, il décroche un job d’assistant sur le plateau du « Prince et Eve Arnold Magnum Photos of simplicity and elegance », states the Festival’s senior management. Still described as « the eternal and resolutely contemporary symbol of grace, mystery and seduction » this year Marilyn Monroe will become the ambassador of the global event of the 7th art. The American icon had already inspired creators in 1980 and 1984. But this year, she is no longer abstract. Let the designers explain : « The letters float, and are neither glued onto Marilyn, or the background of the image. We also worked a lot on the light ; we wanted to evoke the idea of a party, but also gentleness. Marilyn remains one of the major figures of world cinema, an eternal and resolutely contemporary reference of grace, mystery and seduction. » New York, Long Island, 1955 Our image of her remains that of a peroxide blonde star with vampish allure, whispering her mythical « poupoupidou ». Until 2010, it was little known that Norma Jean Baker could write. The publication of Fragments was therefore a surprise, showcasing previously unknown texts written between 1943 and 1962. We discovered that the « capricious and sometimes scandalous blonde » was a woman full of questions, passion and neurosis. And that she had a certain flair for writing. She knew how to play on her image as shown in the recently published Marilyn by Magnum, an extremely beautiful book which presents 80 black and white and colour photographs that are little known by the general public. They were taken by photographers from the Magnum Agency (Arnold, Capa, Cartier- Besson, Davidson, Erwitt, Hallsman, Hartmann, Henriques, Morath, Stock). InterContinental Carlton- 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 1Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 2-3Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 4-5Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 6-7Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 8-9Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 10-11Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 12-13Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 14-15Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 16-17Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 18-19Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 20-21Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 22-23Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 24-25Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 26-27Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 28-29Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 30-31Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 32-33Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 34-35Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 36-37Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 38-39Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 40-41Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 42-43Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 44-45Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 46-47Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 48-49Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 50-51Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 52-53Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 54-55Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 56-57Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 58-59Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 60-61Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 62-63Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 64-65Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 66-67Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 68-69Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 70-71Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 72-73Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 74-75Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 76-77Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 78-79Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 80-81Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 82-83Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 84-85Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 86-87Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 88-89Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 90-91Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 92-93Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 94-95Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 96-97Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 98-99Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 100-101Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 102-103Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 104-105Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 106-107Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 108-109Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 110-111Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 112-113Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 114-115Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 116-117Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 118-119Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 120-121Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 122-123Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 124-125Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 126-127Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 128-129Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 130-131Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 132-133Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 134-135Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 136-137Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 138-139Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 140-141Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 142-143Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 144-145Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 146-147Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 148