Bubble mag n°49 sep/oct/nov 2018
Bubble mag n°49 sep/oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de sep/oct/nov 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : les enfants et les écrans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
J1 Nous leur demandons également d’avoir un bon niveau dans les fondamentaux scientifiques (maths, physique…). Et c’est parfois un message qui ne passe pas chez les ados  : souvent, les passionnés d’informatique se demandent à quoi bon perdre du temps à l’école. Or, que ce soit dans les matières scientifiques ou les sciences humaines (langues, histoire, géo…), c’est important, car l’informatique est l’un des rares métiers qui soit mondialisé et où tout le monde parle le même langage. Je demande parfois à mes élèves  : « Un projet délégué à deux équipes situées en Inde et au Pakistan a-t-il des chances d’aboutir ? Eh bien difficilement, car un Indien et un Pakistanais auront culturellement du mal à se parler. » Ou alors  : « Tu veux faire un projet qui se déroule dans différentes régions de Chine. Tu as combien de fuseaux horaires ? Eh bien, il y a une seule heure, car Mao Zedong a décidé en 1949 qu’il y aurait la même heure partout en Chine ! » Et ça, c’est de l’histoire et de la géographie ! La collaboration est par ailleurs essentielle  : aujourd’hui, le développement d’un système informatique est d’une complexité telle que ce n’est pas un seul individu qui pourra résoudre tous les problèmes. Pour créer un jeu vidéo il faudra plutôt 200 personnes ! Enfin, être réactif, c’est-à-dire pouvoir créer des start-up, les laisser mourir quand elles ne sont pas bonnes puis en créer d’autres. Or l’un des problèmes français est la peur de l’échec… Ce matin, j’étais en conférence avec Amazon Web Services  : ils expliquaient qu’ils créaient de nouveaux outils en permanence (et même des produits concurrents !) dont la plupart ne fonctionneront jamais, mais que cela avait servi à comprendre certaines choses et à avancer par ailleurs. Pour eux, l’échec est tout à fait normal, voire essentiel ! Une dernière chose  : le numérique a besoin des filles ! Très peu choisissent cette filière  : on atteint péniblement 8% de filles les bonnes années… Et ce n’est pas, comme on peut l’entendre souvent, parce que les hommes sont plus « câblés » pour l’informatique. La preuve  : quand je reçois une délégation d’étudiants coréens en informatique, sur 25 élèves, 20 sont des filles ! Or leur manière de penser est un vrai plus, et toutes les entreprises l’ont bien compris  : elles veulent des femmes et se bagarrent même pour cela ! Existe-t-il un rapport entre le temps passé derrière un écran et les compétences pour travailler dans le monde du numérique ? NICOLAS SADIRAC  : La question ne se pose pas en ces termes. Ce qui compte est que l’enfant soit en mode créatif. Et, à ce titre, les écrans peuvent stimuler la créativité de l’enfant comme la détruire. Jouer à Minecraft (où il faut inventer tout une architecture) ou passer des heures devant une série n’est pas du tout la même chose ! Il faut privilégier les activités digitales qui mettent l’enfant face à une situation complexe (Magic Makers propose de très bons ateliers dans ce sens !) dans laquelle il devra être créatif. 60 Dossier « LES ENFants & les écrans » Gérard Pignault  : Non ! Il y a une grande confusion entre les écrans et le numérique. Quand vous êtes devant un écran, que ce soit une télé, un smartphone, un ordinateur ou une tablette, vous ne faites pas d’informatique, vous « consommez » de l’informatique. Cela développe une certaine passivité et, dans les cas extrêmes, une forme d’addiction. Il y a un phénomène presque hypnotique des images, car, chez l’Homme, la vue est le sens le plus développé. À l’inverse, il ne faut pas non plus chercher à priver complètement l’enfant, mais plutôt à lui apprendre à maîtriser sa consommation et à lui proposer des activités plus intéressantes… Joël COURTOIS  : Non, car les Occidentaux sont plus « consommateurs » qu’acteurs et s’intéressent peu à la programmation. On a souvent des jeunes persuadés d’être des dieux de l’informatique parce qu’ils sont actifs sur les réseaux sociaux et animent un site... La difficulté est de trouver des jeunes réellement motivés par la conception, le développement et la création.
Comment préparer ses enfants aux métiers du numérique ? NICOLAS SADIRAC  : Le monde de demain est en constante évolution, et cela va très vite. Dans 5 ans, tout sera différent. On ne forme pas une personne à un métier mais à avoir la capacité de s’adapter. Et surtout, non seulement les métiers répétitifs, sans créativité, vont disparaître très vite, mais le métier d’ingénieur classique sera un jour aussi remplacé par des ordinateurs. La personne qui aura une idée demandera à une machine « sachante » si technologiquement c’est possible, et non plus à un ingénieur… Joël COURTOIS  : Il est important que les enfants commencent à programmer tôt pour savoir ce qu’il y a à l’intérieur de la « boîte », pour qu’ils comprennent qu’ils peuvent en être les maîtres et non pas simplement « soumis » à ce que leur proposent ces technologies. On devrait apprendre aux enfants à « programmer » en même temps qu’ils apprennent à lire et à écrire. Les jeunes ont l’impression d’être maîtres de leurs écrans, de pouvoir choisir les contenus, mais c’est un pseudocontrôle  : ils sont dépendants des outils mis à leur disposition. MAGIC* MAKERS du lundi 24 septembre 2018 au samedi 22 luin 2019 Créer son propre JEU VIDÉO Programmer des ROBOTS Cr] Piloter des LEGO Inventer son HISTOIRE ANIMÉE fi) 41 Modéliser son OBJET 3D Concevoir sa 1" APPLICATION Imagine'son 1°r SITE WEB Inscription surrn agicrnakers.fr Plus d-une i5"1- de/Jeux en lie-de-Fronce



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 1Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 2-3Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 4-5Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 6-7Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 8-9Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 10-11Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 12-13Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 14-15Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 16-17Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 18-19Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 20-21Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 22-23Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 24-25Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 26-27Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 28-29Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 30-31Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 32-33Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 34-35Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 36-37Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 38-39Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 40-41Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 42-43Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 44-45Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 46-47Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 48-49Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 50-51Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 52-53Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 54-55Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 56-57Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 58-59Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 60-61Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 62-63Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 64-65Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 66-67Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 68-69Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 70-71Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 72-73Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 74-75Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 76-77Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 78-79Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 80-81Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 82-83Bubble mag numéro 49 sep/oct/nov 2018 Page 84