Aviation Civile n°389 jan/fév/mar 2020
Aviation Civile n°389 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°389 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Babel

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : le drone prépare sa révolution industrielle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
L'ESSENTIEL 04 • #389 • Janvier 2020 l’essentiel l’image UNIVERSITÉ du TRANSPORT AÉRIEN 2020 Inscrivez-vous ! Organisée par la DGAC et l’ENAC Université du TRANSPORT AERIEN Un cycle de formation professionnelle à destination des hauts-potentiels de l’écosystème du transport aérien EXECUTIVE EDUCATION ou comment acquérir une vision 360° du transport aérien en 20 jours & 6 modules http://www.enac.fr/uta Cadres, managers, experts et chefs de projets issus des entreprises et organismes de l’écosystème français et européen du transport aérien : l’Université du transport aérien vous propose un nouveau cycle de formation professionnelle pour 2020. Organisée par la DGAC et l’ENAC, cette formation continue découpée en 6 modules sur 20 jours vise à ouvrir les professionnels du secteur à la compréhension de l’ensemble de l’écosystème.
l’essentiel panorama Réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique La mise en concurrence pour la future concession est lancée Annonce de la décision du gouvernement. Conférence de presse de Jean-Baptiste Djebbari. YOANN LA CORTE DIRECTEUR DU PROJET NANTES- ATLANTIQUE AUPRÈS DE MARC BOREL, DIRECTEUR DU TRANSPORT AÉRIEN Le 28 octobre 2019, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, a annoncé la décision de l’État sur les modalités de poursuite du projet de réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Une étape importante est franchie en vue de l’achèvement des travaux de réaménagement autour de 2025. Interview de Yoann La Corte, directeur du projet Nantes-Atlantique auprès de Marc Borel, directeur du transport aérien. Quel a été l’apport de la concertation publique qui s’est déroulée du 27 mai au 31 juillet ? Yoann La Corte : En tant que maître d’ouvrage, la DGAC a mis en débat les enjeux essentiels du projet, tels que la protection des populations contre les nuisances aériennes, la protection de l’environnement, et la réponse aux besoins de mobilité aérienne des habitants et des acteurs économiques des territoires du Grand Ouest. Elle a aussi proposé plusieurs options de projet, portant notamment sur la piste et l’aérogare. La participation a été considérable. La concertation a permis de recueillir les attentes de nombreuses parties prenantes, de mieux comprendre leurs priorités et, aussi, d’établir un dialogue constructif entre l’État et l’ensemble des acteurs. La DGAC en a tiré les enseignements et cela l’a amenée à modifier le projet initialement envisagé. En ce sens, le projet s’inscrit pleinement dans l’esprit de la concertation amont prévue par le législateur. © DGAC 05 L'ESSENTIEL • #389 • Janvier 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :