Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
CALENDRIER calendrier des sorties 2015/2016/2017 Découvrez les futurs modèles qui sortiront jusqu'à l'horizon 2017 grâce à notre calendrier des nouveautés, marque par marque. ABARTH : Abarth Roadster Septembre 2015 Fini la monoculture autour de la Fiat 500 chez Abarth, le partenariat avec Mazda qui prêtera le châssis et l'usine d'assemblage d'Hiroshima, permettra à la griffe sportive de proposer un roadster biplace inédit. Conçue sur le châssis de la Mazda MX-5, le roadster Abarth se distinguera de la mythique nippone par sa carrosserie spécifique et par ses moteurs italiens. ALPINE : été 2016 Plus de trente ans après l'arrêt de la production, la marque Alpine fera son retour sur le devant de la scène. Il ne s'agira pas d'une héritière de la GTA610, plutôt d'un retour aux sources avec un modèle qui évoquera subtilement la berlinette A110. Pas de retro design au programme mais une technologie de pointe pour garantir sensations de pilotage et performances de premier plan. Alpine renaîtra en 2016 avec ce modèle reprenant la philosophie de la berlinette A110. Bernard Ollivier, PDG de la Société des Automobiles Alpine (anciennement Société des Automobiles Caterham Alpine), a assuré que la berlinette, dont le nom n'est pas encore défini, sortira bel et bien malgré le retrait de la marque britannique. La voiture ne serait pas très différente de ce qui a été annoncé jusqu'alors, mais il précise que l'Alpine du XXIème siècle sera « une 64/AUTOMOBILES SPORTIVES voiture légère et performante avec un rapport prix/prestation imbattable ». Précédemment, en 2013, il était évoqué un tarif de 50 000 euros minimum, ainsi qu'une puissance de 280 chevaux pour moins de 1000 kg. En termes de chiffres, le patron d'Alpine espère écouler environ « 3 000 ventes mondiales par an » dont 30% en France, dans le but d'être « immédiatement rentable et dégager de fortes marges bénéficiaires ». L'Endurance en fer de lance Quant à l'engagement sur les circuits, B. Ollivier confirme que comme Porsche et Ferrari, Alpine est une marque née par et pour la compétition. Alpine ne reviendra pas en rallye car aujourd'hui la règlementation n'est pas adaptée à notre futur modèle. Nous poursuivrons en endurance et le grand tourisme est une potentialité. L'avenir est donc sous le signe de l'A450 en catégorie LMP2, et pourquoi pas une version compétition GT3 ou GT4 de la berlinette d'ici la sortie en 2016. La future Alpine aura toujours la fibre de la compétition et ALFA ROMEO : Giulia décembre 2015 Spider/été 2016 Ne disposant que de trois modèles dans sa gamme (MiTo, Giulietta et 4C), Alfa Romeo fait pâle figure. La marque devrait retrouver des couleurs avec les arrivées de la Giulia, la remplaçante de la 159 ayant pour base la Jeep Compass, mais avec des motorisations plus puissantes et probablement une version 4C. Viendra pour 2016 l’Alfa Romeo Kamal, un SUV haut de gamme disposant lui aussi d’une version sportive et enfin, à l’été 2016, le nouvel Spider. Ce denier sera un modèle italoaméricain, associé avec Chrysler. marquera un retour aux sources. Elle se voudra la réincarnation de la légère et gracile Berlinette A110 et non pas une bourgeoise GT telle l’A610, qui fut le dernier modèle commercialisé par la marque jusqu’en 1995. Pour faire renaître Alpine, Renault avait envisagé de s’appuyer sur le savoir-faire de la firme anglaise Caterham qui produit notamment une descendante de la Lotus Seven. Un accord entre les deux entreprises fut signé le 5 novembre 2012, en créant la Société des Automobiles Alpine Caterham, mais chacune a repris son indépendance le 26 mars 2014 et l’entreprise a été rebaptisée Société des Automobiles Alpine. Présentation en 2015 puis commercialisation dans les show Renault en 2016.
AUDI : TT Roadster marS 2015 L'hiver est arrivé, les températures ont baissé... et Audi présente un cabriolet ! Comme dans le milieu de la mode, la marque aux anneaux prend de l'avance sur la saison prochaine. Le nouveau TT Roadster sera en effet commercialisé avant le retour des beaux jours, au cours du premier trimestre 2015, soit seulement quelques mois après le coupé qui arrivera dans les concessions françaises début novembre. Cette troisième génération ne cède toujours pas à la tentation du toit rigide escamotable. Alors que les rivales BMW Z4 et Mercedes SLK ont un pavillon en dur, le TT reste fidèle à la classique capote souple, qui se plie de manière totalement électrique en dix secondes seulement. La manœuvre peut être effectuée en roulant, jusqu'à 50 km/h. La capote peut être commandée en noir, gris ou beige. Par rapport à celle de l'ancien modèle, son poids a été réduit de 3 kilos, ce qui n'a pas empêché d'améliorer encore son insolation. Côté look, pas de surprise, on retrouve la silhouette découverte sur le coupé. Avec 4,17 mètres de longueur, le TT Roadster gagne 2 centimètres mais reste très compact. Le style évolue en douceur : on retrouve de nombreux éléments vus sur les précédents TT, comme les passages de roue marqués ou les feux étirés. Dans l'ensemble, le design se fait quand même un peu plus anguleux et plus sportif, avec par exemple une calandre Sigleframe qui n'intègre plus le logo Audi. A l'intérieur, la planche de bord est logiquement partagée avec le coupé. Très épurée, elle est de toute beauté. De nombreuses commandes ont été supprimées ou habilement cachées. Les boutons de climatisation sont par exemple logés au centre des aérateurs. Le conducteur a face à lui un immense écran de 12,3 pouces, dont on peut faire varier l'affichage selon ses goûts. Le TT reste un véhicule deux places. En option, les sièges intègrent un chauffage de nuque. Que la capote soit en place ou non, la capacité du coffre est la même : 280 dm3. Comme le coupé, le TT Roadster débutera sa carrière avec trois motorisations. Le modèle d'accès sera équipé d'un bloc diesel 2.0 TDI de 184 ch. Sa consommation est de 4,3 l/100 km (114 g/km de C02). Au-dessus, on trouve deux moteurs essence TFSI 2.0. Le premier développe 230 ch. Le second correspond à la version TTS et annonce 310 ch. Avec cette déclinaison, le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,9 secondes. La transmission intégrale est en série sur le S, en option sur le 2.0 TFSI 230 ch. AUDI : A7 Avant fin 2015 La plus coquette des grandes Audi ne veut pas laisser les rides s'installer. L'an prochain, un lifting figure donc sur le planning de l'A7, avec une attention toute particulière apportée à son regard. Avec sa poupe fuyante, ses surfaces vitrées effilées et son hayon, l'A7 Sportback n'est pas une berline Audi comme les autres. Elle veut empiéter sur le territoire des coupés, à la manière de sa petite sœur A5 Sportback ou de ses grandes rivales, les Mercedes CLS et BMW Série 6 Gran Coupé. Pour se faire, elle se doit donc de peaufiner son style. Ce qui sera facilité par l'arrivée d'une nouvelle technologie, à partir de l'été prochain : l'éclairage Matrix- LED, tout juste étrenné par l'A8 restylée. Des diodes pilotées individuellement permettront ainsi d'optimiser le faisceau en temps réel, tout en changeant quelque peu le regard de l'A7. Mais ceux qui ne sélectionneront pas cette option profiteront tout de même d'optiques redessinées, à l'avant comme à l'arrière, ainsi que de boucliers au look retravaillé. Nos espions ont pu photographier un exemplaire d'Audi A7 restylée, encore gén… Dans l'habitacle, l'évolution sera encore plus subtile. Déjà bien fournie en équipements dernier cri, la grande Audi accueillera certes une connexion 4G qui permettra une navigation sur Internet plus rapide, histoire de mieux profiter de Google Earth et Streetview, de l'infotrafic en temps réel, voire des réseaux sociaux. Mais pour en bénéficier, il faudra s'acquit- AUDI : TT Sportback fin 2016 Aux côtés du roadster TT qui fera sa première apparition publique sur le stand Audi, une inédite version berline basse du TT sera présentée sous la forme d'un concept. Qu'on se le dise, dans un futur proche, la famille TT sera une gamme dans la gamme Audi. Depuis le lancement de la première génération d'Audi TT en 1998, deux silhouettes : Coupé et Roadster ont été proposées. La troisième génération est arrivée en concession le 6 novembre (essence de 230 ch, diesel de 184 ch) puis en TTS (310 ch) en mars 2015, élargira le spectre. Elle fut un des modèles phares du Mondial de l’Automobile 2014. Son nom ? L’Audi TT Sportback concept. Quatre places et cinq portes, ce concept emprunte au style de l’Audi TT pour inventer une nouvelle silhouette et, qui sait peut-être, une nouvelle gamme TT. À découvrir sur le Mondial de Paris dès samedi ! Performance stylistique « Aujourd’hui, avec l’Audi TT Sportback concept, nous réunissons ces deux concepts pour créer un nouveau modèle au sein de la gamme Audi TT », détaille le Dr Ulrich Hackenberg, membre du Directoire de AUDI AG en charge du développement technique. Le style est donc la raison d'être de l’Audi TT Sportback concept. À la base, une ligne Tornado qui court depuis la calandre Singleframe et se poursuit jusqu'aux blocs optiques arrière. Au-dessous, de grandes arches de roues résolument surlignées. Au-dessus, une ligne de toit avec un vitrage bas effilé vers l’arrière, qui réincarne la ligne Sportback des gammes Audi A5 et A7. Ornée du logo quattro, la calandre Singleframe présente une forme plus large par rapport à la version de série. Sa grille en nid d’abeilles étincelle dans un style aluminium foncé. ter à la fois d'un supplément et d'un abonnement. Quant à la palette de mécaniques, elle n'a pas encore levé tous ses secrets. Le V6 2.8 FSI essence de 204 ch et le 3.0 TDI de même puissance ne sont notamment pas assurés de rester au programme. En revanche, la version 245 ch de ce diesel grimpera à 258 ch, alors que le V8 4.0 bi turbo de la S7 sera porté à 435 ch. AUTOMOBILES SPORTIVES/65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100