Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
HISTO//Maserati Modène, a refusé de venir accueillir la Maserati présidentielle à son arrivée. 1980 Toujours au premier plan La Maserati Quattroporte continue à être synonyme d'élégance et de style, au point d'apparaître dans de nombreux films des années 80. Sylvester Stallone en fait la voiture du boxeur Rocky Balboa dans « Rocky III » (1982). David Cronenberg l'utilise même dans deux films, « The Fly » (la mouche), (1982) et « The Dead Zone » (1983). 1981 L’énorme succès de la bi turbo La Bi turbo est la voiture symbole des années 80. Les premières berlines sont lancées le 14 décembre 1981 : c'est le jour de l’anniversaire de Maserati, celui où, en 1914, la Chambre de Commerce approuve la demande déposée 14 jours plus tôt par les frères Maserati. Beauté et très haute performance : le 6 cylindres de 1 996 cm3 à deux compresseurs peut atteindre 215 km/h. La Bi turbo sera la plus grande production de Maserati de toute son histoire. Dans ses multiples versions et évolutions, de la Spyder à la Bi turbo S, elle sera produite en 37 000 exemplaires environ, de 1982 à 1993. 1993 Ferrari : de rival à partenaire Pour Maserati, l'avenir commence en 1993, avec la participation du Groupe Fiat. 62/AUTOMOBILES SPORTIVES Giovanni Agnelli, avec une grande clairvoyance, comprend le potentiel énorme de ce qui était encore une petite entreprise symbole de l'excellence italienne. L'entreprise est dirigée par Luca di Montezemolo, président-directeur général de Ferrari. Le rachat définitif de Maserati par Ferrari se fait, cependant, en deux phases, la première au début de 1997, puis la seconde en 1999. L'histoire du partenariat entre les deux plus illustres constructeurs automobiles de Modène deviendra encore plus célèbre que leur vieille rivalité. 1997 Un bref déplacement Avec l'entrée de Ferrari, dans un premier temps, les chaînes de production Maserati s’arrêtent. L'objectif est clair : fermer l'usine de Modène, la moderniser, et y mettre en place des chaînes de production d’avant-garde. Les ouvriers de Maserati sont temporairement mutés à Maranello. 1981 Maserati Biturbo Mais au bout de six mois, ils regagnent leur base historique de Viale Ciro Menotti. Tout est prêt, l'avenir commence. 1998 La 3200 GT : le nouveau coupé de Giugiaro La direction Ferrari décide tout d’abord de contribuer à la réalisation d'un projet en cours : la 3200 GT, un coupé dessiné par Giorgetto Giugiaro qui fait ses débuts au Salon de Paris en 1998. Il faudra, toutefois, l'améliorer avec un moteur produit à Maranello. Issue de cette idée révolutionnaire, la Spyder marquera le retour de Maserati aux États-Unis. 2001 A la conquête des Etats-Unis En 2001, après 12 ans d'absence sur le marché américain, Maserati fait son retour aux États-Unis. Un constructeur automobile qui satisfait aux normes américaines de qualité 1998 Maserati Coupe 2002 Maserati Coupe GranSport.
et de sécurité peut alors relever n'importe quel défi. Et ce n'est pas un hasard si ce retour est célébré en grande pompe, lors d'une soirée de gala à l'Italian American Cancer Foundation. De nombreuses personnalités sont présentes : Lauren Bacall, Ivana Trump, Umberto Veronesi. La Maserati Spyder, la première vraie Maserati équipée d'un moteur assemblé à Maranello, est la star de cette vente aux enchères caritative. Sa carrosserie bleu électrique met en valeur les lignes de la voiture, une création de Giorgetto Giugiaro, rien de moins. Elle est remportée par un banquier italien qui vit et travaille entre Milan et New York, et qui a fait une offre de 130 000 dollars. 2003 Maserati célèbre le retour de Pininfarina Après l’apparition du premier modèle GranTurismo il y a près d'un demi-siècle, le célèbre designer italien Pininfarina dessine une autre Maserati : la nouvelle Quattroporte, une voiture qui a toujours occupé une place de choix dans l'histoire et les annales de la firme au Trident. L'arrivée de la Quattroporte complète la gamme Maserati et fait grimper les ventes en flèche. Mais elle remporte un autre grand succès : après SandroPertini, le nouveau Président de la République Italienne, Carlo Azeglio Ciampi, en fait sa voiture présidentielle. En honneur de son illustre prédécesseur, il choisit la couleur « Pertini Blue ». 2004 Champion du monde, encore et encore et encore… 2004 marque également l'année où Maserati renoue avec la victoire sur les cir- 2003 Maserati GranTurismo cuits. Le mérite en revient à une extraordinaire voiture de course : la MC12. Crayonnée par Giorgetto Giugiaro et Frank Stevenson, développée pour la compétition par Giorgio Ascanelli, cette supercar remporte un incroyable palmarès. La participation de Maserati aux championnats FIA GT, de 2005 à 2010, est couronnée par quatorze titres (et dix-neuf victoires) : deux coupes des constructeurs (2005 et 2007), cinq titres pilotes (Bartels-Bertolini en 2006, Thomas Biagi en 2007 et Bartels- Bertolini en 2008, 2009 et 2010) ; six titres équipes (consécutifs depuis 2005, avec le Vitaphone Racing Team) ; une coupe Citation en 2007 par le gentleman-driver Ben Aucott, JMB Racing, ainsi que trois victoires absolues aux 24 Heures de Spa (2005, 2006 et 2008). 2013 Maserati Ghibli Ermanno Cozza et Pavarotti. 2007 La Granturismo, énorme succès Après la Quattroporte, le célèbre styliste automobile Pininfarina signe un nouveau coupé qui marquera profondément l'histoire de Maserati. D'une incroyable beauté, la GranTurismo s'impose au Salon de Genève en 2007. Journaux et magazines se battent entre eux pour la mettre en couverture, et jour après jour les commandes ne cessent d'augmenter : c'est la confirmation d'une réussite annoncée. Et ce n'est que le début. 2013 La nouvelle Maserati Quattroporte. 2014-12-09 Maserati Ghibli. AUTOMOBILES SPORTIVES/63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100