Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
ESSAI/Made in France prévoit de doubler ses ventes de 350 exemplaires en 2013 à 700 en 2014, dont près de 500 devraient être des Ghibli, et environ 300 en version diesel. Ce changement d'ère correspond, sur le plan industriel, à la reprise et la rénovation par Maserati de l'ex-usine Bertone de Grugliasco près de Turin. 48/AUTOMOBILES SPORTIVES Le lien de parenté avec la Quattroporte est évident en s’installant à bord de la Ghibli. Sous le capot de la version diesel, un excellent moteur V6, car il faut s’y faire Maserati propose une version diesel de sa Ghibli, mais cela ne devrait pas durer encore très longtemps… C'est là que la Ghibli est assemblée, comme la Quattroporte dont elle reprend une version raccourcie de la plate-forme. Si les ventes l'exigent, la production pourrait y être portée à 135 exemplaires par jour avec une organisation en deux équipes. L'usine historique de Modène continue pour sa part à fabriquer les GranTurismo et GranCabrio de la marque tout en assurant depuis quelques mois l'assemblage en petite série de l'Alfa Romeo 4C. La Ghibli a été conçue sur une plateforme de Quattroporte raccourcie de 17 cm au niveau de l'empattement. En longueur hors tout, c'est 29 cm qui ont été gagnés, permettant à cette nouvelle Maserati de rester sous la barre des 5 mètres au cœur d'un segment dominé par les Audi A7, BMW Série 6 Gran Coupé, Jaguar XF ou Porsche Panamera. Pesant 50 kg de moins que la Quattroporte à motorisation égale, la Ghibli utilise comme elle des ouvrants, traverses et chapelles d'amortisseurs en aluminium. Elle en reprend aussi les trains roulants du même métal - DOWN Poids important Banquette arrière Détails de finition Direction Changements de rapport lents Réseau de distribution limité UP Sonorité du moteur Comportement routier dynamique Design élégant Voiture confortable Style affirmé Exclusivité assurée essieu avant à triangles superposés à l'avant, multibras à l'arrière - et le moteur V6 bi turbo à injection directe d'essence conçu par Maserati, mais assemblé chez Ferrari sur une base de bloc Chrysler. CONÇU PAR MASERATI SUR LA BASE D'UN BLOC D'ORIGINE CHRYSLER, LE V6 DE LA GHIBLI EST FABRIQUÉ PAR FERRARI. Mais honnêtement, au quotidien, cette En plus de la version 410 ch déjà vue sous le capot de la Quattroporte et réservée à la Ghibli S, une exécution dégonflée à 330 ch de ce moteur a été développée pour prolonger la gamme vers le bas. Mais la vraie nouveauté - qui constitue un véritable sacrilège aux yeux des puristes - c'est l'arrivée d'un moteur diesel sous le capot d'une Maserati. Il s'agit en l'occurrence du V6 3 litres VM (pour Venezia Motori, propriété du groupe Fiat Chrysler) animant déjà le Grand Cherokee. Modifié par le département moteur Maserati, mais pas encore Euro6, ce bloc voit sa puissance passer de 241 à 275 ch. Afin de ne pas déboussoler la clientèle de la marque, c'est surtout sa sonorité qui a été travaillée et complètement transformée par des générateurs de son et une ligne d'échappement à valves actives destinés à cacher les claquements caractéristiques de ce type de mécanique. Quelle que soit la motorisation, le mouvement est transmis aux roues arrière via une
boîte automatique ZF 8 rapports telle qu'en utilisent déjà BMW et Jaguar et un différentiel à glissement limité bloquant à 35% en poussée, 45% en décélération. Seule la version S de 410 ch peut bénéficier de la transmission Q4 aux 4 roues déjà utilisée par la Quattroporte. Fournie par l'équipementier Magna, comme le système x-Drive de BMW dont elle reprend le principe, elle est constituée d'un boîtier de transfert en sortie de boîte renvoyant le mouvement vers les roues avant. Intégrant un embrayage bi disques actionné électriquement, elle permet de moduler de 0 à 50% la proportion de couple moteur reçue par l'essieu antérieur. Résultat : la S Q4 accélère de 0 à 100 km/h en 2 dixièmes de moins que la S (4,8 s contre 5,0), et ne lui rend qu'un km/h en vitesse maxi (284 contre 285) et 0,1 l/100 km en consommation (10,5 contre 10,4) grâce notamment à un embonpoint limité à 60 kg. Enfin, la Ghibli peut recevoir, comme la Quattroporte, un amortissement piloté à tarage continûment variable fourni par ZF Sachs. Maserati Ghibli 3.0D V6 275 ch/250 km/h/67 150 € HABITACLE Le lien de parenté avec la Quattroporte est évident en s'installant à bord. Comme cette dernière, la Ghibli est censée combiner la qualité des matériaux typique des habitacles de la marque avec la rigueur d'assemblage autorisée par les processus de fabrication mis en place dans la nouvelle usine Maserati de Grugliasco. Dans les faits, si la sellerie cuir Poltrona Frau (intégrée dans le pack Executive à 3 317 euros) ravira effectivement les amateurs du genre, la précision d'assemblage de nos modèles d'essai était encore per- Le ton est donné, la Ghibli est bien une voiture « à conduire », et ce même en version de seulement 330 ch. AUTOMOBILES SPORTIVES/49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100