Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Le moteurde la Volkswagen Golf GTI, quatre cylindres propose 230 ch dans sa version Performance et autorise une vitesse de pointe volontaire limitée à 250 km/h. Celui de la Ford Focus est également un quatre cylindres, mais sa puissance est plus importante avec 250 chevaux, bien que la vitesse de pointe « plafonne » à 248 km/h ! autobloquant en rendant la voiture très agile dans les enchaînements. Bonne nouvelle : l’ESP, même en mode « normal » laisse suffisamment de latitude à la voiture pour s’« exprimer » sans intervenir. De quoi se faire plaisir tout en gardant sa tutelle électronique au cas où (elle est toutefois ici entièrement déconnectable au besoin). A BORD Il suffit d'ouvrir la porte de la Golf GTI pour se sentir chez soi. L'habitacle rassure : présentation valorisante à défaut de faire preuve d'une grande originalité, matériaux moussés de qualité, assemblages impeccables et ergonomie évidente. Cette version GTI y ajoute une touche de nostalgie bien agréable, avec la sellerie tissus Interlagos dont les motifs 44/AUTOMOBILES SPORTIVES DES INTÉRIEURS SPORTIFS POUR LES DEUX. rappellent ceux de la première version. Les surpiqûres rouge ou le levier de vitesse en balle de Golf rendent l'ambiance unique en son genre. Encore faut-il opter pour la boîte manuelle dans le cas de cette dernière. Difficile donc de ne pas tomber sous le charme. La Focus ST s'offre une présentation plus moderne et plus compliquée, de par sa console et sa planche de bord aux formes plus tourmentées. L'interface pour accéder à la radio, au GPS et aux autres fonctions de divertissement sont moins intuitifs qu'à bord de la Golf et demandent davantage d'accoutumance. Correcte dans l'absolu, la qualité de fabrication n'est pas non plus aussi léchée. Cela ne l'empêche pourtant pas de s'offrir une ambiance largement aussi sportive : pédalier spécifique, sièges Recaro ou combiné d'instrumentation supplémentaire comprenant température d'huile, pression de turbo et pression d'huile. Bien aidé par un dessin plus enveloppant, les baquets offrent un meilleur maintien que ceux de la Golf. Dommage que l'étroitesse de l'assise et du dossier gêne les grands gabarits qui sont du coup mieux installés à bord de la GTI. Plus valorisante, la Golf est aussi plus facile à vivre, avec ses rangements plus nombreux et son habitacle plus spacieux. Bien que plus fermes, ses places arrière réservent davantage d'espace aux jambes. Et son coffre à la contenance supérieure de 17 litres se montre en outre plus pratique grâce à son seuil de chargement plus bas. Contrairement à la Golf, la Focus s'offre des assises de sièges arrière rabattables, permettant d'obtenir une surface plate. La GTI y parvient, elle grâce à un astucieux double fonds escamotable en un tournemain. Astucieux. La Golf gagne aisément le chapitre vie à bord.
Les compactes sportives subissent une sorte de standardisation mécanique et nos deux rivales n'échappent pas à la règle SUR ROUTE Sur la route, nos deux rivales réservent des sensations de conduite bien différentes. Pourtant, elles disposent chacune d'une direction à démultiplication variable très directe à basse vitesse et beaucoup moins au fur et à mesure que le rythme s'accélère. Malgré deux modes distincts ressemblant davantage à un gadget marketing qu'à un réel progrès dans le ressenti, celle de la Golf se montre plus réussie. Dommage pour une sportive, surtout quand elle s'appelle Performance ! Elle profite tout de même de freins plus mordants et plus endurants grâce à des disques avant majorés et des disques arrière ventilés par rapport à la version normale. Pour ressortir des courbes de la manière la plus efficace et optimiser leur motricité, nos deux rivales utilisent deux solutions techniques distinctes. Sur un itinéraire très sinueux et dans des conditions d'utilisation vraiment sportives, le différentiel de la Golf GTI Performance n'apporte donc rien de plus que le système de la Focus qui offre une bonne motricité à condition de bien tenir le volant. Quel est alors l'intérêt d'utiliser un procédé aussi sophistiqué, pour ne pas l'exploiter pleinement par la suite ? Surtout quand le différentiel en question propose deux modes distincts. La différence sera encore plus grande sur une route bosselée. Peut-être un peu plus ferme au quotidien, la Focus encaisse bien mieux les chocs quand l'allure s'accélère. Du moins quand la Golf dispose de l'amortissement piloté DCC optionnel (1 020 €). Ainsi gréée, elle sautille et perd de sa précision de conduite. Ajoutez un ESP qui n'est pas entièrement déconnectable comme celui de la Ford et vous obtenez une GTI autrement moins sportive. La ST demande peut-être davantage d'implication et de parfois tenir fermement le volant, mais elle le rend bien en échange et se montre autrement plus gratifiante lors d'un quart d'heure colonial. Comparatif Volkswagen Golf GTI Performance vs Ford Focus ST 0 à 100 km/h : 6,5 s COMPORTEMENT « SPORT » DE NOS DEUX BELLES 0 à 100 km/h : 6,4 s Nos deux sportives polyvalentes offrent deux tempéraments distincts. La GTI fait toujours l'effet d'un grand classique avec sa ligne indémodable, son habitacle valorisant, son ergonomie plus intuitive et sa qualité de vie à bord. Extérieurement plus extravertie, la Focus ST fait l'effet d'un plat plus pimenté. Son moteur plus tonique, son châssis plus aiguisé, son amortissement plus rigoureux et son efficacité supérieure la rendent autrement plus grisante à conduire. C'est donc logiquement vers elle que se tourneront les vrais amateurs de sport. AUTOMOBILES SPORTIVES/45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100