Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Comparatif Volkswagen Golf GTI Performance vs Ford Focus ST Volkswagen Golf GTI Performance vs Ford Focus ST Avec ou sans ruade ? Si l’on hésite entre la Golf GTI Performance et l’explosive Ford Focus ST, il va falloir sérieusement se poser la question. Car si ces deux engins possèdent un caractère bien trempé, ils s’avèrent diamétralement opposés au moment d’aborder une courbe serrée !’ici quelques mois, la version ST profitera à son tour du profond restylage apporté à la troisième génération de Focus. Mais puisque l’occasion s’est présentée, on ne s’est pas fait prier pour déjà confronter le modèle actuel à la septième génération de Golf. Rassurez-vous, on pourra organiser une rencontre entre la future Focus ST restylée. Voire même avec la Peugeot 308 GT qui arrivera prochainement aussi avec un bloc 2.0 HDI survitaminé. D Mais en attendant, place aux « vraies » sportives, celles qui déchaînent leur fougue sans compter jusqu’à près de 7 000 tr/min ! TOUT EST NEUF, VRAIMENT ? C'est par la Golf GTI que tout a commencé. Car c'est bien elle qui a lancé une véritable mode en 1976 : celle des compactes survita- 42/AUTOMOBILES SPORTIVES Par Eric Roquebert minées, autrement dit les GTI. Lorsqu'elle débarque, il y a maintenant 37 ans dans un paysage automobile plutôt sage, cette Golf « pas tout à fait comme les autres » donne un véritable coup de pied dans la fourmilière. Ses couleurs vives, ses strippings rouges et ses quelques signes extérieurs de vitesse mettent tout de suite la puce à l'oreille des experts. FAUT-IL ENCORE PRÉSENTER LA GOLF GTI ? Au vu du style extérieur « sans surprise » de la septième génération et de la présence, comme sur les Golf V et VI GTI, d’un 2.0 TFSI sous le capot, on aurait presque envie de répondre par la négative. Mais pourtant, cette fois, tout est différent ! A commencer par le cœur de cet athlète presque quadra ! Car si l’on retrouve à nouveau un 2.0 TSI sous le capot, ce moteur développé pour s’intégrer à la nouvelle plateforme MQB de Volkswagen n’a plus grand-chose de commun avec ceux des deux précédentes générations. OMNIPRÉSENT Si l’augmentation de puissance reste assez modeste par rapport à la précédente génération (+10 ch ou +20 ch si l’on opte pour le pack Performance), la disponibilité du nouveau 2.0 TSI est sans commune mesure ! On atteint vraiment des chiffres impressionnants avec 350 Nm (soit 70 Nm d’augmentation !) disponibles dès 1 500 tr/min. Un vrai turbo diesel ! Sauf qu’ici, le couple maxi reste disponible jusqu’à… 4 400 tr/min ! Soit à peine 100 tr/min avant l’arrivée de la puissance maximale qui déboule à son tour… pour rester présente jusqu’à 6 200 tr/min ! Une disponibilité impressionnante qui assure des performances démoniaques. Mais qui lisse un peu les sensations… CINQ À QUATRE Abandonnant le charismatique cinq cylindres en ligne de sa devancière, la Focus ST perd un cylindre sur l’autel de la dépollution. Heureusement, on n’y perd finalement pas (trop) au change. Le nouveau 2,0 l Ecoboost assure des prestations de haut vol
avec ses 250 ch (contre 230 ch pour la Golf GTI Performance) et 360 Nm de couple. Outre sa sonorité travaillée, avec un « Sound Symposer » renvoyant les bruits d’admission vers l’habitacle lors des accélérations, sa meilleure allonge et son caractère moins lissé plairont aux conducteurs qui aiment tirer sur les intermédiaires. Au final, dans les deux cas, les performances s’avèrent toutefois assez similaires : 0 à 100 km/h en 6,5 s et vitesse de 238 km/h pour la Focus ST contre 6,4 s et 250 km/h pour la Golf GTI Performance. Par contre, sur le plan de la consommation, il n’y a pas photo : le 2,0 l turbo allemand boit nettement moins que son homologue américain ! DIFFÉRENTIEL PILOTÉ Proposé contre un supplément d’environ 1000 €, le pack Performance transfigure la Golf GTI. Pas tellement pour les dix chevaux supplémentaires ni pour les freins renforcés. Mais grâce à l’ajout d’un différentiel autobloquant piloté électroniquement. Une première, pour une traction. Après quelques virages serrés, la sanction est sans appel : ce différentiel piloté fonctionne aux petits oignons ! Il faut juste se forcer à accélérer à fond dès le point de corde, même si les roues sont encore braquées. L’électronique module alors le couple entre les roues avant pour permettre de « piquer » efficacement vers l’intérieur et sortir de la courbe comme un boulet de canon. C’est d’autant plus efficace qu’ici, contrairement aux « pseudos » différentiels électroniques comme celui qui équipe la Focus ST, il n’est pas question de freiner la roue intérieure ni de brider le moteur via la centrale ESP. Le différentiel de la Golf GTI envoie juste plus de couple sur la route extérieure, avec un blocage qui peut monter jusqu’à 100% ! 250 ch 248 km/h 31 150 € 230 ch 250 km/h 35 900 € AVANTAGEUX… Quel avantage par rapport à un bon vieux différentiel autobloquant purement mécanique ? Il est double. Premièrement, il permet à la Golf GTI de conserver son double visage de sportive utilisable au quotidien. Piloté, l’autobloquant ne se verrouille effectivement que quand on adopte une conduite sportive et n’impose aucun tiraillement dans la direction en conduite « souple ». Deuxièmement, il peut être utilisé pour stabiliser la voiture indépendamment de la position de la pédale d’accélération. En cas d’amorce de survirage, l’électronique ordonne ainsi au différentiel de se verrouiller pour générer un couple de lacet afin de stabiliser la voiture. Résultat : la Golf GTI Performance reste toujours rigoureusement stable et permet des vitesses de passage en courbe impressionnantes. … MAIS TROP CIVILISÉ ? Revers de la médaille : la Golf GTI ne se dandine plus en entrée de courbe. De toute façon, l’ESP de la Golf GTI n’est pas déconnectable et même en position « Sport », il ne laisse que peu de latitude à la conduite artistique. C’est tout le contraire avec la Focus ST ! Au lever de pied, la Focus ST pivote pour placer son train arrière avec enthousiasme. La firme à l'ovale bleu propose également deux griffes : une RS radicalement sportive et une ST dynamique et polyvalente au quotidien. Cela n'empêche pas notre ST d'afficher une parure autrement plus voyante que celle de sa rivale : béquet arrière proéminent, bas de caisse imposants et face béante. Malgré ses jantes 19 pouces optionnelles, notre Golf GTI joue les classiques indémodables. Une classe qu'elle facture 3 090 € de plus que sa rivale. Malgré la présence d'un régulateur adaptatif et d'un malus écologique moins pénalisant, la Golf facture ses charmes au prix fort, avec 20 ch de moins sous le capot. Reste à savoir ce que cela donne sur la route. POSITIONNEMENT DIFFÉRENT POUR LA FOCUS Pour les amateurs du genre, « piloter » une Focus ST sur une petite route sinueuse devient un pur régal. Le rendu de la direction est parfait, le train avant tranchant et les roues postérieures enroulant les virages permet de compenser l’absence de différentiel AUTOMOBILES SPORTIVES/43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100