Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
Automobiles Sportives n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 126 Mo

  • Dans ce numéro : essais... Ferrari F12 NART/F60 America.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Duel de turbulentes BMW M3 face à la BMW M4 Dire que BMW a développé la première M3 en 1985 dans le seul but d’aller aux courses. À sa première année en compétition, en 1987, elle a d’ailleurs permis à l’Italien Roberto Ravaglia de décrocher le premier titre de Champion du Monde des voitures de tourisme. 18/AUTOMOBILES SPORTIVES Duel fraticiDe
t ce n’est pas tout : la M3 fut également couronnée championne européenne, britannique, australienne et allemande E (dans la fameuse série DTM) en plus de gagner les 24 Heures de Spa et le Tour de Corse, une manche du Championnat du Monde des rallyes. Rien de moins, en effet. BMW devait produire 5 000 exemplaires de cette première M3, dont le nom de code était E30, pour obtenir son homologation. Elle fabriqua finalement près de 17 000 de ces coupés anguleux, propulsés par un quatre cylindres de 2,3 et ensuite 2,5 litres. De nos jours, les survivantes sont l’objet d’un véritable culte. La deuxième génération (nom de code E36) est tout aussi adulée. Son moteur est un « six-en-ligne » dont la cylindrée passa de 3,0 à 3,2 litres en milieu de parcours. Cette fois, c’est plus de 71 000 copies qui furent produites de 1992 à 1999 en versions coupé, berline et décapotable. Baptisée E46 et fidèle aux six cylindres de 3,2 litres, la troisième géné- ration de la M3 a été produite à plus de 85 000 exemplaires jusqu’en 2006. La quatrième a secoué la tradition avec son V8 atmosphérique de 4,0 litres qui aimait les hauts régimes. Ses 414 chevaux étaient livrés à 8 300 tr/min. Des cotes dignes d’un moteur de course. Avant, il y avait le choix entre berline et coupé M3, désormais il y aura la berline M3 et les coupés et cabriolets M4. Pas une révolution en soi depuis que BMW a adopté sa nouvelle terminologie, réservant désormais les chiffres pairs aux carrosseries sportives. Mais au nom de quoi le père de famille devrait-il renoncer aux performances, sous prétexte de véhiculer une famille ? BMW ne fait pas autrement que ses deux rivaux allemands en proposant désormais toute la panoplie des carrosseries sur la base technique très affûtée des M et peut être même un jour la version break. Pour demeurer une référence, l'essentiel est fait. Il ne lui manque plus que l'évolution traction intégrale pour être complet. AUTOMOBILES SPORTIVES/19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Automobiles Sportives numéro 2 jan/fév 2015 Page 100