Astronomie Québec n°4-2 aoû/sep 2015
Astronomie Québec n°4-2 aoû/sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4-2 de aoû/sep 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Pierre Paquette

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : la surface glacée de Pluton.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
La surface glacée de Pluton par la sonde New Horizons de la NASA. Voir aussi pages 46–49. +
Éditorial avec Pierre Paquette Crédit photo : Al Nagler Pluton Crédit photo : NASA Quoi de plus excitant que l’exploration d’un nouveau monde ? Nous sommes choyés de ce côté, avec la sonde Dawn qui s’est placée pendant quelque temps en orbite autour de l’astéroïde Vesta et qui orbite présentement la planète naine Cérès (voir article page 18), ou encore la sonde Rosetta qui explore la comète 67P/Tchouriomov–Guérassimenko, avec en prime son atterrisseur miniature Philae, qui s’est posé sur ladite comète. Ceux qui, comme moi, ont appris à l’école qu’il y avait neuf planètes espéraient depuis des années l’exploration par une sonde spatiale de la neuvième ; Pluton, qui est maintenant une « planète naine », au grand dam de ceux qui ont lancé la mission New Horizons (en bas à gauche), qui vient de traverser le système de ce corps céleste et de ses satellites. New Horizons ne faisait que passer, tout comme l’a fait Voyager 2 en 1989 près de Neptune, après avoir survolé Uranus en 1986 — c’étaient les deux dernières planètes à avoir été visitées pour la première fois… et à ce jour, aucune autre sonde n’y est allée. Voyager 2 et sa jumelle Voyager 1 ont aussi visité Jupiter et Saturne, tout comme l’ont aussi fait Pioneer 10 et Pioneer 11. Après Cérès et Pluton, il reste donc trois planètes naines à explorer in situ : Makemake, Eris (et son satellite Dysnomia), ainsi que Haumea (et ses satellites Hi‘iaka et Namaka). Aucune mission n’est présentement prévue vers elles, mais New Horizons devrait visiter l’objet de la ceinture de Kuiper 2014 MU 69 vers 2019. Éditeur ∙ Pierre Paquette Muse ∙ Erin Pecknold Chroniqueurs ∙ Gilles Boutin ∙ Luc Descoteaux ∙ Geneviève Dufresne ∙ Robert Giguère ∙ Stéphane Lemon ∙ Pouria Nazemi ∙ Normand Rivard ∙ Gilbert St‐Onge ∙ Eddy Szczerbinski ∙ Pierre Tournay Collaborateurs ∙ Michele Ferrara ∙ Yani Kherbouche Contact ∙ pierre@astronomie.quebec Astronomie-Québec (ISSN 1929-4301) est publié bimestriellement au format PDF et disponible gratuitement au http://astronomie.quebec/AstronomieQuebec @AstronomieQcMag Un magazine nommé Astronomie-Québec fut publié de 1991 à 2001 par Les Éditions astronomiques. Le présent magazine a été fondé en juin 2012 par Pierre Paquette, avec l’aimable autorisation des anciens directeurs des Éditions astronomiques pour utiliser le nom. Les opinions publiées dans Astronomie‐Québec n’engagent que leurs auteurs et ne sont pas nécessairement celles de l’éditeur ou celles des annonceurs. Le contenu d’Astronomie‐Québec ne peut pas être reproduit (2015), mais la publication peut être redistribuée librement ; prière de donner le lien du site Web (http://astronomie.quebec) afin de nous permettre de mieux servir nos lecteurs. Dépôt légal ∙ Bibliothèque et Archives nationales du Québec http://collections.banq. qc.ca/ark:/52327/2110203 Aout/septembre 2015 astronomie.quebec 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :