Arte Magazine n°16 15 avr 2017
Arte Magazine n°16 15 avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de 15 avr 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : portrait sur le parcours de Barbara Streisand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
arte:à CRE TIVE WEB GRAND ART URBAIN GRAFFITIS, POCHOIRS, COLLAGES…  : PLÉBISCITÉ PAR LE PUBLIC mais encore boudé par les grands musées, le street art investit l’espace urbain comme l’imaginaire d’une pléiade d’artistes, héros de la websérie Ceci n’est pas un graffiti. À l’usage des néophytes, un passionnant vade-mecum de cet art vivant et mouvant, en ligne sur ARTE Creative. «VIVE LA PEINTURE.» SI LES ARTISTES URBAINS, BOMBES D’ACRYLIQUE EN MAIN, POURRAIENT FAIRE LEUR CE SLOGAN, VLP désigne surtout l’un des groupes pionniers du street art français. Lequel a couvert le Paris underground des années 1980 de sa griffe. Titre de la nouvelle websérie d’ARTE Creative, Ceci n’est pas un graffiti désigne aussi d’ailleurs une somptueuse fresque du duo, inaugurée l’an dernier dans la capitale. De la genèse du mouvement à l’adoubement populaire des dernières années, cette websérie retrace la fabuleuse épopée d’outsiders passés, pour certains d’entre eux, du statut de graffeur anonyme à celui de star planétaire, même si la culture institutionnelle rechigne encore à reconnaître leur art à sa juste valeur. UN RÉCIT THÉMATIQUE FOISONNANT, QUI TIENT SA FORCE DE L’INCROYABLE DIVERSITÉ DES ARTISTES rencontrés par les réalisateurs. Des précurseurs VLP ou Speedy Graphito à la poétesse au pochoir Miss.Tic en passant par C215, JonOne ou encore Jef Aérosol, cette websérie convie le Who’s who du street art à (se) raconter. Rapport aux nouvelles technologies, au marché de l’art, à l’activisme ou à la reconnaissance institutionnelle…  : truffé d’anecdotes, chacun des dix épisodes, savoureuses images d’archives à l’appui, invite au voyage pictural. OÙ L’ON APPREND QUE LE FRANÇAIS BLEK LE RAT A INSPIRÉ LE CÉLÈBRE POCHOIRISTE BANKSY ou que les œuvres de l’artiste C215 ont été adoptées par un jeu d’Ubisoft. Haute en couleur, la websérie Ceci n’est pas un graffiti détaille aussi la lutte féministe de certaines créatrices et dévoile la beauté d’œuvres intrinsèquement éphémères. La particularité de cet art urbain, reflet de la société actuelle, selon le maître Ernest Pignon-Ernest… Nicolas Bole CECI N’EST PAS UN GRAFFITI Websérie documentaire de Jim Gabaret et Samuel Boujnah (France, 2016, 10x6mn) Coproduction  : ARTE France, Effervescence arte.tv/graffiti 8 N°16 – Semaine du 15 au 21 avril 2017 – ARTE Magazine arts teittepu SAISI AU VOL FRANÇOIS, MIKI ET TITO CUMULENT À EUX TROIS PRÈS DE VINGT-CINQ ANS DE PRISON. La faute à leur goût commun pour le risque et l’art du hold-up. Dans Les braqueurs, nouvelle série grand format d’ARTE Radio, les gentlemen cambrioleurs décryptent la préparation minutieuse nécessaire au casse d’une bijouterie ou d’une chambre forte de banque. Une fascinante immersion dans la psyché de ces hommes aux destins hors norme. Récits dignes de scénarios de films, leurs histoires transcendent l’appât du gain pour se transformer parfois en philosophie de vie, en explosant au passage quelques idées reçues sur les motivations de ces récidivistes du hold-up. LES BRAQUEURS Série documentaire (France, 2017, 11x15mn) Auteure  : Pascale Pascariello Réalisation  : Sara Monimart Musique originale et mix  : Samuel Hirsch, Arnaud Forest arteradio.com
CHARLOTTE GAINSBOURG ELLE A QUITTÉ PARIS POUR NEW YORK il y a trois ans, après la mort de sa sœur Kate Barry. L’ex-baby doll à la mine boudeuse, devenue muse primée à Cannes de Lars von Trier, dit avoir pris goût à une existence plus anonyme, espaçant les tournages et se concentrant sur la préparation d’un nouvel album de chansons. Elle sera tout de même cette année à l’affiche de deux films très attendus  : La promesse de l’aube, adaptation du livre de Romain Gary par Éric Barbier, où elle incarne la mère du héros (Pierre Niney), et le nouveau film d’Arnaud Desplechin, Les fantômes d’Ismaël, aux côtés de Mathieu Amalric et Marion Cotillard. 3 cœurs, mercredi 19 avril à 20.55 JEFFREY MAYER/GETTY IMAGES ILS SONT SUR ARTE ELLA FITZGERALD LA DIVA DU JAZZ EST NÉE IL Y A UN SIÈCLE, le 25 avril 1917. Après une enfance pauvre et mouvementée, cette fille du Sud (Virginie) se fait remarquer en remportant, à 16 ans, un concours de chant amateur à Harlem. Celle qu’on appellera «The First lady of song» connaîtra une longue et paisible carrière, au contraire de sa contemporaine Billie Holiday, traversant les époques et les styles avec un égal succès. Dans son tube «Sir Duke» (1976), Stevie Wonder – avant Michel Berger – lui chantait tout son respect  : «Avec une voix comme celle d’Ella/L’orchestre n’a rien à craindre…» Sa marque de fabrique  : une tessiture et une agilité vocale exceptionnelles, conjuguées à une capacité d’improvisation sans pareille, que ses célèbres scats ont gravée dans la légende. Pure love – The voice of Ella Fitzgerald, dimanche 16 avril à 23.50 GETTY IMAGES SIMON RATTLE UN RETOUR EN FANFARE  : en septembre prochain, cet enfant de Liverpool, anobli par la reine en 1995 pour services éminents rendus à la musique, prendra la direction de l’Orchestre symphonique de Londres après plus de quinze ans à la tête du non moins prestigieux Berliner Philharmoniker. Adepte des collaborations au long cours, devenu l’un des plus fameux directeurs d’orchestre au monde, il a annoncé, à 60 ans passés, qu’il s’agirait de son dernier poste. Ses appels à la construction d’une salle de concert digne de la capitale britannique seront-ils entendus par les pouvoirs publics ? C’est en tout cas au Barbican Center qu’il va inaugurer sa première saison londonienne, avec l’opéra Le grand macabre de György Ligeti. Pour l’heure, il est en vedette avec sa formation berlinoise au Festival de Pâques de Baden-Baden. Lisa Batiashvili & sir Simon Rattle, dimanche 16 avril à 11.35 et «Tosca» de Puccini, lundi 17 avril à 20.50 N°16 – Semaine du 15 au 21 avril 2017 – ARTE Magazine METRONOME/GETTY IMAGES @ MEIRONOME/GEITi IMAGES 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :