Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : les bons gestes à adopter pour savoir dresser chiens et chats.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Comportement Mon chien ne supporte pas la solitude, comment faire ? De nos jours, il est fréquent de conjuguer emploi du temps rempli et animal de compagnie. Ce mode de vie peut très bien convenir, à condition de pouvoir vaquer librement à ses occupations, sans crainte de voir son compagnon entrer dans un état de détresse systématique. Avant de conclure que l’angoisse de notre chien relève du médical ou du dressage, faisons ensemble un tour d’horizon du côté comportemental. L’attachement est un besoin vital pour les animaux et les humains. Dans sa fratrie, le détachement du chiot se fait progressivement, c’est un processus naturel. Lors de l’adoption, la séparation d’avec la mère est vécue comme une grande détresse et il y a souvent hyper attachement à son humain, auquel le chiot se raccroche. Un chien n’est pas génétiquement programmé pour supporter la solitude, cela doit lui être appris. Et, s’il nous est impossible de nous absenter, même pour quelques minutes, sans que notre chien ne se mette à gémir, aboyer, hurler, gratter, détruire, uriner, déféquer, se lécher, se mordiller ou s’arracher les ongles… c’est à nous de lui apprendre ! Le chien aboie principalement pour exprimer ses émotions. Il peut ainsi signifier son ennui, sa solitude, sa détresse, sa frustration, sa peur... 64 - Animaux pratique n°2 Il est malpropre ? Par Victoria Chasle Castillo La miction et la défécation n’ont pas seulement un rôle physiologique, elles sont aussi utilisées dans un but de communication. Marquage, élimination naturelle, incontinence ou émotion forte ne demandent pas la même stratégie, il est donc primordial de comprendre les causes qui amènent notre compagnon à produire ce comportement. L’élimination naturelle se caractérise par des flaques d’urine et/ou des défécations et survient lorsque le chien est enfermé trop longtemps et qu’il ne parvient plus à se retenir, que personne ne lui appris où s’exécuter ou que l’extérieur le terrorise. L’incontinence fait que le chien (vieillissant ou non) a une mauvaise maîtrise sphinctérienne et urine involontairement en marchant ou en dormant. Seul un vétérinaire peut aider à améliorer la situation. On reconnaît le marquage par des selles qui sont généralement bien moulées et/ou de l’urine en petites quantités situées dans des endroits stratégiques ou de passage comme sur les murs, les portes, l’oreiller, le lit, le canapé ou sur la table. Le chien veut faire passer un message aux membres de la cohabitation  : il ne parvient pas à s’adapter au système relationnel établi et veut signifier son mal être. L’extinction de ce comportement ne peut se faire sans une réorganisation précise des relations. Les éliminations émotionnelles provoquées par la peur, les punitions, l’excitation ou l’anxiété, sont reconnaissables par l’urine et les défécations (souvent diarrhéiques) d’un
animal qui ne parvient pas à gérer ses émotions. « Pipis d’émotions » dus à la joie des retrouvailles, peur aggravée par des punitions inappropriées, anxiété face à la solitude… Il conviendra d’aider l’animal à mieux gérer son stress. Le fait de cacher voire manger ses excréments peut être du à ses conditions d’élevage mais ce comportement peut également être le fruit d’une méthode à base de « NON ! » et de réprimandes. En agissant ainsi, nous lui montrons qu’il ne peut pas faire ses besoins devant nous. A chaque tentative, nous l’effrayons et le stoppons. Nous lui apprenons donc que faire devant nous n’est pas possible... Il aboie ? Un comportement est une réponse, il convient donc de comprendre précisément les raisons qui poussent notre animal à se déployer ainsi. Le chien aboie principalement pour exprimer ses émotions et, s’il ne parvient pas à tempérer ses vocalises, c’est certainement qu’il ne jouit pas d’un bon équilibre émotionnel. Il peut ainsi signifier son ennui, sa solitude, sa détresse, sa frustration, sa peur... Ses conditions de développement précoce et ses expériences vécues jouent un rôle prépondérant mais s’il réagit à la moindre stimulation, que nous soyons présents ou non, un état de stress chronique est à envisager et à analyser avec l’aide d’un comportementaliste. Animaux pratique n°2 - 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 1Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 2-3Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 4-5Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 6-7Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 8-9Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 10-11Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 12-13Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 14-15Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 16-17Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 18-19Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 20-21Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 22-23Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 24-25Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 26-27Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 28-29Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 30-31Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 32-33Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 34-35Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 36-37Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 38-39Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 40-41Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 42-43Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 44-45Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 46-47Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 48-49Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 50-51Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 52-53Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 54-55Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 56-57Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 58-59Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 60-61Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 62-63Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 64-65Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 66-67Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 68