Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : les bons gestes à adopter pour savoir dresser chiens et chats.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Alimentation Le plus difficile reste de ne pas craquer en voyant votre chat miauler, vous regarder avec des yeux suppliants ou se frotter sur vos jambes… S’il dépasse de 15 à 20% son poids idéal, c’est un chat en surpoids. Au-delà de 30 à 40% d’excès, c’est un chat obèse. 6 - Animaux pratique n°2 est plus facile de prévenir l’excès de poids que de déloger les bourrelets disgracieux ! Les solutions Comment rompre ce cercle vicieux ? En vous abstenant de répondre de manière systématique aux demandes de votre chat ! Il vous faudra parallèlement modifier son mode d’alimentation. Ne plus lui répondre ! Malheureusement pour vos nerfs, il est probable que votre chat se mettra à réclamer davantage dans un premier temps si vous ne ré- Le saviez-vous ? Attention à ne pas confondre libreservice et alimentation à volonté. Beaucoup de chat perdent la capacité à réguler la consommation après la stérilisation s’ils manquent d’activité ou si l’aliment est nouveau ou très appétissant. Vous devez contrôler strictement les apports qui dépendent de l’activité de votre chat, de son âge et de son statut sexuel (stérilisé ou entier). Attention aux quantités. Donnez la dose de croquettes journalière à volonté mais sans excès.
Donner à manger à son chat dès qu’il le demande l’incite à réclamer sans arrêt par la suite. pondez pas à sa demande. Il a en effet l’impression que vous ne le comprenez plus. Dans votre langage, « miauler + se frotter aux jambes » a pris le sens de « donnez-moi à manger, j’ai faim ! ». Si vous ne fournissez pas la réponse attendue, le chat ne comprend pas votre silence et miaule d’autant plus. Il va falloir le déconditionner. C’est-à-dire apporter une réponse différente et redonner à vos échanges un sens plus innocent. Détourner son attention avec son jeu favori est une des solutions possibles pour les chats qui apprécient encore ce genre de divertissement. Vous pouvez également le surprendre en replissant sa gamelle d’eau et en vous éloignant. Modifier le mode d’alimentation Le repas idéal est comme la souris  : peu volumineux, faiblement calorique et difficile à attraper ! Privilégiez les croquettes « light » moins appétentes et mois caloriques. La plupart des grandes marques proposent des aliments allégés ou spécifiques pour les chats stérilisés qui répondent à ces impératifs. Si vos activités vous le permettent, fractionnez au maximum la distribution alimentaire. Il est aussi très intéressant de remplir la gamelle de votre chat en son absence, de manière à dissocier votre présence de l’obtention de nourriture. Certains profils sont prédisposés à l’obésité du chat  : Le chat de type européen à poils ras. Pour des raisons génétiques, les chats de race sont moins exposés. Le chat adulte entre 5 et 10 ans, car son activité commence à diminuer. Le chat mâle, plus souvent obèse que la femelle (contrairement au chien). Le chat stérilisé, car la castration augmente la prise alimentaire, diminue l’activité et peut entraîner des déséquilibres hormonaux. Résultat, la graisse peut s'accumuler. Le chat nourri à volonté, dont l'alimentation peut devenir excessive s’il se régule mal. Le chat d’intérieur, qui ne sort jamais, réduit ses dépenses physiques quotidiennes. En règle générale, la prévention passe par une alimentation adaptée à chaque situation physiologique particulière, par un apport alimentaire quantitatif raisonnable, par une surveillance régulière du poids, par de l’exercice régulier, et surtout par une écoute attentive des conseils de votre vétérinaire. La prévention Chez le chaton C’est chez le chaton qu’il faut se préoccuper des modalités de distribution du repas afin d’éviter de créer des rituels dont il sera difficile de sortir. Par exemple, verser les croquettes dans la gamelle tandis que le chat attend devant l’incite à réclamer. Comme nous l’avons vu précédemment, il vaut mieux remplir sa gamelle hors de sa vue et placer la réserve dans un endroit tenu secret ! Boulimie ou tendance naturelle à grignoter ? Animaux pratique n°2 - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 1Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 2-3Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 4-5Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 6-7Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 8-9Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 10-11Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 12-13Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 14-15Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 16-17Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 18-19Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 20-21Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 22-23Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 24-25Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 26-27Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 28-29Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 30-31Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 32-33Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 34-35Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 36-37Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 38-39Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 40-41Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 42-43Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 44-45Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 46-47Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 48-49Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 50-51Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 52-53Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 54-55Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 56-57Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 58-59Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 60-61Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 62-63Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 64-65Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 66-67Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 68