Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : les bons gestes à adopter pour savoir dresser chiens et chats.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Comportement Comportement L « et e mr » fi pn éin no in La propreté « Propreté » et « malpropreté » sont des notions purement humaines. Nous seuls disposons d’une pièce réservée à nos éliminations et nous voudrions que le chien en fasse de même en ne faisant ses besoins qu’à l’extérieur. Pour un chiot, le mot « propreté » signifie de ne pas faire ses besoins sur son aire de couchage, de nourriture et de jeux. Un minimum de compréhension et de rigueur s’impose. Pour faciliter son apprentissage, sortons notre chiot dès qu’il est réveillé, après chaque repas et après chaque activité physique. L’endroit doit être facilement accessible et recouvert du même type de substrat (les éleveurs favorisent généralement l’herbe ou la terre). Ayons toujours l’œil sur lui afin d’anticiper ses éliminations et apprenons à reconnaître ses postures pré-éliminatoires  : s’il colle son nez sur le sol et qu’il tourne sur lui-même, c’est le moment de le sortir ! Promenons-le dans un lieu qui ne soit ni trop bruyant ni trop fréquenté, il serait bien trop distrait et attendrait d’être rentré à la maison pour se détendre… Choisissons des lieux propres et favorisons les rencontres avec les individus afin d’éviter toute carence de familiarisation. Ne soyons pas avare de félicitations, de caresses et de friandises ! Attendons qu’il ait fini de se soulager (le faire trop tôt le couperait dans son élan) et récompensons-le pour son comportement adéquat. Les félicitations doivent être systématiques et immédiates. C’est en l’encourageant le plus souvent possible sur « la bonne façon de faire » qu’il comprendra rapidement ce que nous attendons de lui. Une fois que le chien s’est soulagé, ne mettons pas immédiatement un terme à la sortie. Ce dernier, capable d’associer ce comportement avec la fin de la promenade cherchait à se retenir par la suite. L ii l u efica es’inrn 44 - Animaux pratique n°2 P soin cn, tu es esi p, pan e’hiuai Il ne s’est pas retenu ? Restons calme, banalisons l’événement et nettoyons hors de sa vue (il pourrait interpréter ce geste comme un jeu) en utilisant de préférence du vinaigre blanc ou de l’eau gazeuse. Crier ou frapper notre animal ne l’aidera pas à faire des progrès, bien au contraire. Cela pourrait l’inciter à ne plus faire devant nous mais dans une autre pièce, par peur des représailles… d’accroître sa peur vis-à-vis de son maître, de freiner son apprentissage ou, pire, de développer des troubles du comportement comme la coprophagie (ingestion de ses propres excréments), pour les faire disparaitre et éviter la punition. Un des objectifs de tout propriétaire n’est-il pas d’instaurer la confiance comme base de la relation ? Laissons-lui un périmètre limité (pas une cage !) lors de nos absences pour réduire les zones qu’il peut souiller. Si nos absences durent trop longtemps, installons-lui un « carré d’aisance » (journal, serpillière...). Toutefois, nous devons toujours avoir à l’esprit que notre but est de lui apprendre à faire ses besoins dehors. Il est donc recommandé de ne pas trop recourir à cette méthode. Le chiot a besoin d’apprendre auprès de sa mère. C’est pourquoi il ne doit donc pas avoir moins de 2 mois lors de l’adoption Crier ou frapper notre animal ne l’aidera pas à faire des progrès, bien au contraire !
N’acrdn u éi « l par e’â » c,n, ç pa pa ! Comment punir son chiot ? Les avis divergent entre une méthode basée sur la compréhension et le respect, et une autre basée sur la contrainte et la violence. Il est pourtant possible d’apprendre des règles de vie à un être vivant (chien, chat, humain...) sans avoir recours aux coups ! Donnons-lui du temps, soyons compréhensifs… Réprimander, punir, dire « NON ! » en le regardant longtemps dans les yeux, hurler, s’énerver, taper avec un journal, une laisse ou sa main ; le saisir fermement par la peau du cou, le secouer, le plaquer au sol... toutes ces réactions, proprement humaines, sont totalement contre-productives ! En réagissant ainsi, on enseigne à notre animal que les humains sont agressifs et qu’il est donc naturel d’être agressif avec eux. Le chien qui « se retourne et mord » ne fait que répondre légitimement à notre violence. Un chien est un être social qui recherche l’attention des humains. C’est pourquoi la punition la plus efficace (et qui permet de ne pas se mettre dans des états d’énervement irrationnel) est l’ignorance. Les autres ne servent qu’à se défouler et fragilisent la confiance que le chien a envers nous. La violence n’est jamais la solution ! Comment en faire un chien parfait ? En ne retenant qu’une seule chose  : pour qu’un comportement se reproduise, on doit le renforcer… pour qu’il disparaisse, on doit l’ignorer ! Pour la plupart des chiens, le contact avec les humains est une récompense. Les bêtises permettent généralement d’attirer notre attention. C’est pourquoi tous les gestes pour le repousser et les « Non ! » de réprimande sont perçus comme étant la preuve d’un vif intérêt à leur égard… N’encourageons donc que les bons comportements, montrons-lui la voie ! Contact  : Victoria Chasle Castillo Comportementaliste Sites  : www.1001comportements.com 1001comportements.overblog.com Formatrice de comportementalistes http://www.rhafael.com Tél.  : 06 81 42 88 20 Le chien n’est pas un objet de consommation ! Comportement Ae s ra, io pn e coe soiisai m sn l sisi,’atan,’aciii e utocnre e’ii l mr… Ce que l’on attend de lui Les principaux problèmes rencontrés avec nos compagnons sont dus à nos croyances. Celles-ci créent des attentes et donc des déceptions  : notre statut de « chef de meute » à revendiquer auprès des fortes têtes, les « gardiens » qui ne gardent pas la maison et qui ne sont finalement pas « sûrs d’eux », les « têtus » que l’on doit « soumettre », les « peluches » qui « adorent les enfants » mais qui, un jour, fatigués de se faire harceler, finissent pas mordre… Mon chiot fait ses besoins dans la maison Montrer au chiot où il ne doit pas faire ou le frapper ne lui indique pas le bon comportement. Lui mettre le nez dedans n’a rien de répugnant pour lui, cela lui montre juste que nous sommes imprévisibles et violents. Un chiot grondé sévèrement sera dans un tel état de tension qu’il ne pourra faire aucun apprentissage, du moins pas celui attendu. En punissant notre animal, on lui montre qu’il ne peut pas faire ses besoins devant nous, on l’incite alors à se cacher voire à ingérer ses excréments (coprophagie). Animaux pratique n°2 - 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 1Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 2-3Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 4-5Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 6-7Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 8-9Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 10-11Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 12-13Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 14-15Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 16-17Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 18-19Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 20-21Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 22-23Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 24-25Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 26-27Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 28-29Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 30-31Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 32-33Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 34-35Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 36-37Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 38-39Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 40-41Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 42-43Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 44-45Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 46-47Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 48-49Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 50-51Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 52-53Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 54-55Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 56-57Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 58-59Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 60-61Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 62-63Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 64-65Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 66-67Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 68