Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
Animaux pratique n°2 jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de jun/jui 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : les bons gestes à adopter pour savoir dresser chiens et chats.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Comportement Comportement La sociabilisation io Un chien est un être vivant, pas un objet que l’on peut acheter et dont on se débarrasse s’il ne convient pas à nos envies ! Il convient donc de bien réfléchir avant une adoption qui représente un engagement d’une quinzaine d’années. Mais où trouver son futur compagnon ? Comment bien le choisir ? Quelles sont les bases d’une bonne éducation ? Serez-vous un bon maître ? Faisons le point ! C’est décidé, vous allez adopter un chiot ! Mais avant de vous lancer dans cette grande aventure, il est important de prendre certains points en considération afin de ne commettre aucune erreur… Quelles sont vos motivations ? Pour les enfants ? Un chien n’est pas une peluche et, une fois qu’il a grandi, il perd soudain de son charme. De plus, un enfant ne peut s’occuper seul d’un animal. Cette responsabilité revient à un adulte. Pour tenir compagnie à votre chien et résoudre ses problèmes comportementaux… On imagine souvent qu’un animal peut s’ennuyer, voire détruire, parce qu’il est seul. Penser résoudre les problèmes de comportement de notre toutou en en prenant un second est une aberration. Au contraire, on voit même bien souvent la situation empirer. Si le désarroi de notre chien est lié aux conditions de vie qu’on lui impose, qu’en sera-t-il du second ? Pour remplacer le précédent ? Attention aux probables comparaisons ! Chaque individu est unique et aucun animal ne ressemblera jamais à notre défunt compagnon. Adopter un chien pour cette raison, c’est s’exposer à des déceptions à la hauteur de nos attentes. 40 - Animaux pratique n°2 Texte  : Victoria Chasle Castillo Est-on bien préparé ? N’oubliez pas que votre chiot changera de « look » en grandissant… Demandons conseils à des professionnels  : le vétérinaire sur la santé, l’éleveur sur les races, le comportementaliste sur le comportement, le dresseur/« éducateur » sur le conditionnement. Et ne suivons pas bêtement ce que l’on peut entendre, fions-nous aussi à notre bon sens ! Arrêtons de croire que « les Golden Retriever sont parfaits pour les enfants » ou qu’« un grand chien ne peut pas vivre en appartement ». L’arrivée d’un animal implique une grande disponibilité de notre part (il est donc bienvenu de prendre quelques jours de congés pour pouvoir nous occuper de lui lors de son arrivée) et certaines responsabilités principalement financières  : nourriture, vaccins, vermifuges, soins vétérinaires,
toilettage (selon la race), comportementaliste, dresseur, gardes, accessoires nécessaires pour son confort au quotidien et lors des déplacements. Les différentes races Il existe toutes sortes de chiens  : des grands, des petits, des moyens, des poils courts, longs, frisés, raides, des oreilles tombantes, d’autres naturellement dressées… Un Bichon ? Demandons-nous si nous sommes prêts à le brosser quotidiennement et à l’emmener chez le toiletteur. Un Husky ? Rendons-nous à l’évidence  : notre appartement et notre tendance à « farnienter » durant nos weekends ne sont pas compatibles. Et gardons en tête que deux chiens de même race ne seront jamais identiques ! Le caractère se construit selon les expériences vécues et non pas selon la race choisie (un bon éleveur ne parle d’ailleurs pas de la race mais du chien dans son individualité). Comment et où trouver son futur compagnon ? Parce que l’origine de l’animal a un impact direct sur ce qu’il deviendra à l’âge adulte, il est important de ne pas faire d’erreur. L’animalerie L’origine du chiot est rarement connue (ou du moins dicible) et il est extrêmement difficile de savoir quel a été son développement. Le plus souvent, il a été confronté à très peu de situations et d’humains. Son adoption peut alors réserver des surprises… Le refuge Les animaux issus de refuges peuvent, dans certains cas, avoir besoin de soins particuliers pour se réadapter à une vie normale. L’aide d’un comportementaliste est souvent nécessaire. L’i’m pac ec’nr’â al Comportement L io di pa v mn 2 mi lr’adpi N’hésitez pas à gâter votre chiot les premiers jours L’éleveur professionnel ou le particulier Quelques principes de base sont à retenir  : Ayons toujours à l’esprit que ce n’est pas parce qu’un élevage est primé pour la beauté de ses sujets qu’il garanti leur équilibre comportemental (en général plus les races à naître sont nombreuses et plus il y a de portées, moins les petits ont la possibilité d’être confrontés à diverses stimulations, moins ils ont l’occasion de sortir de leur boxes). Demandons à visiter les locaux où naissent, grandissent et vivent les chiens (les lieux souillés d’excréments ou un refus doit sans hésitation nous faire tourner les talons). Exigeons une rencontre avec les géniteurs (leur comportement nous en dira long sur celui de leurs petits). Comment est la fratrie ? Les chiots semblent-ils en bonne santé ? La mère est-elle sociable ? Dans le cas contraire, informons la Direction des Services Vétérinaires de notre région. N’oublions pas que, même si la bouille de l’un d’eux nous fait craquer, notre argent ne fera qu’encourager l’éleveur à continuer son commerce malhonnête et honteux, et que ce chiot risque de nous poser beaucoup de problèmes par la suite… Refusons fermement la livraison du chiot à domicile ou un rendez-vous en dehors du lieu d’élevage. Nous parlons d’un être sensible qui nous accompagnera durant une dizaine d’années, pas d’un livre ou d’un téléphone portable ! Il est nettement préférable d’effectuer un long trajet et d’être sûrs de notre choix plutôt que de nous retrouver avec un animal totalement perturbé, peut-être même malade, qui demandera bien plus d’argent en frais vétérinaire et en comportementaliste. Veillons à ce que le chiot ait bénéficié de bonnes conditions d’élevage et qu’il ait été habitué à ce qu’il va devoir supporter chez nous. Pour cela rien de plus simple  : posons les bonnes questions ! A-t-il été habitué à la voiture ? (surtout s’il est susceptible d’en croiser durant ses promenades quotidiennes et lors du trajet retour, afin de lui éviter un traumatisme), l’aspirateur, la machine à laver, la télévision, la laisse, les escaliers, la ville, les vélos, les enfants (qui courent, qui crient), les autres animaux… Animaux pratique n°2 - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 1Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 2-3Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 4-5Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 6-7Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 8-9Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 10-11Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 12-13Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 14-15Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 16-17Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 18-19Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 20-21Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 22-23Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 24-25Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 26-27Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 28-29Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 30-31Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 32-33Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 34-35Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 36-37Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 38-39Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 40-41Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 42-43Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 44-45Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 46-47Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 48-49Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 50-51Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 52-53Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 54-55Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 56-57Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 58-59Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 60-61Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 62-63Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 64-65Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 66-67Animaux pratique numéro 2 jun/jui 2016 Page 68