Also Update n°2020-2 avr/mai/jun
Also Update n°2020-2 avr/mai/jun
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-2 de avr/mai/jun

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Also Suisse SA

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : thème central, l'enseignement à la maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L’enseignement à la maison 6 ALSO THÈME CENTRAL Tous les restaurants, bars, magasins et établissements de loisirs ont alors dû fermer. Seuls les établissements à caractère indispensable, tels que les hôpitaux, les magasins d’alimentation, les pharmacies, etc., ont été autorisés à rester ouverts. En raison de la situation actuelle, tous les établissements d’enseignement publics et privés ont, eux aussi, dû fermer. La fermeture des écoles ne signifie néanmoins pas l’arrêt des cours. En effet, les écoles supérieures, hautes écoles spécialisées et universités mettent des supports pédagogiques à la disposition des étudiants sur des plateformes en ligne afin de leur permettre de terminer leurs cours magistraux et de travaux pratiques à la maison. Seuls les cours présentiels ont été suspendus. En remplacement, les professeurs communiquent en ligne avec leurs étudiants via Skype ou Microsoft Teams pour maintenir certaines parties de leurs cours. Les étudiants ont ainsi la possibilité d’échanger directement avec leurs professeurs et les autres étudiants. Dans le cadre de cet enseignement à distance, les étudiants reçoivent également des tâches à faire seuls à la maison. De nombreux enfants apprennent à la maison avec l’aide de leurs parents, que ce soit dans le salon, le bureau ou une «salle de classe» spécialement aménagée pour eux. Les parents se voient donc placés dans une situation délicate: ils se retrouvent seuls du jour au lendemain, forcés de trouver eux-mêmes un moyen d’aider leurs enfants à gérer cette situation inédite, en devant en plus leur enseigner ce qu’ils étaient censés apprendre à l’école. Certains enseignants mettent également des supports pédagogiques à la disposition des élèves via le courrier électronique ou des plateformes en ligne. Ils leur fournissent bien sûr aussi des
plannings d’apprentissage qui leur indiquent exactement ce qui doit être fait à quel niveau et pour quand: ils sont très utiles aux parents, qui savent ainsi ce qu’ils ont à faire. Pourtant, l’enseignement à la maison pose un problème pour TOUS, notamment parce que les enfants sont très différents les uns des autres. Certains apprennent plus vite, d’autres ont plus de difficultés et moins de facilité à apprendre. À domicile, les parents doivent certes déterminer euxmêmes la meilleure manière dont leur enfant apprend et le meilleur moment, mais l’avantage est qu’ils peuvent aussi mieux répondre à leurs besoins spécifiques que l’école. Quel que soit le but à atteindre, chacun peut décider lui-même de la méthode à appliquer pour y parvenir. Les écoles travaillent d’arrache-pied à introduire des systèmes et des processus pour faire cours aux élèves chez eux. Il existe différentes formes d’enseignement. Certaines écoles assurent leurs cours via Skype ou Microsoft Teams, d’autres privilégient le travail en autonomie pour lequel elles mettent les supports nécessaires à disposition des élèves sur des plateformes d’apprentissage. Les parents peuvent alors aider leurs enfants à faire les devoirs demandés. L’enseignement à la maison ne saurait remplacer l’enseignement à l’école. Il s’agit-là d’une manière complètement différente d’apprendre et d’acquérir des connaissances. Et c’est parce que nous sommes tous différents que l’on ne peut pas appliquer la même méthode d’apprentissage à tous les enfants. Ce sont les parents qui doivent décider eux-mêmes de ce qui convient le mieux à leurs enfants et de la manière dont ils peuvent apprendre efficacement à la maison. Quelques conseils • Tout comme les adultes, les enfants ont besoin d’une structure claire. L’idéal est donc d’imprimer le planning et de représenter chaque matière par une couleur. Ainsi, chacun sait ce qu’il y a à faire. Si aucun planning n’a été fourni, les parents peuvent établir leur propre planning avec leurs enfants. Ce type de structure est très important lorsqu’on enseigne à la maison et facilite le travail aux parents. • Comme pour le travail à domicile, il est également important de définir un lieu fixe où les enfants feront leurs devoirs. Les faire une fois dans la salle à manger, une fois dans le bureau et une fois dans la cuisine n’est pas une bonne solution. Les enfants doivent savoir où ils sont censés faire leurs devoirs. Bien entendu, ce lieu doit être rangé et tous les supports pédagogiques doivent être à portée de main. Les enfants, dont l’attention ne peut alors pas être détournée, ont ainsi moins de difficultés à se concentrer. • Il est préférable de se lever tous les jours à la même heure et d’établir un emploi du temps fixe pour la journée. Les enfants doivent comprendre qu’ils ne sont pas en vacances et que leurs cours continuent à la maison. On peut par exemple voir et apprendre les leçons le matin, moment où les enfants seraient à l’école de toute façon. Toutefois, il est important d’adapter les horaires de travail à chaque enfant, car chacun aura des moments dans la journée où il sera plus attentif. Des pauses doivent impérativement être planifiées d’une manière similaire à celles de l’école. Des horaires réguliers aideront les enfants à s’habituer à cette nouvelle situation. • Bien entendu, les enfants ne peuvent pas passer toute la journée à apprendre: il convient de trouver le bon équilibre entre travail et jeu. L’emploi du temps établi avec les enfants contient des heures fixes pour apprendre et faire une pause, et pour jouer, car les enfants ont besoin de suffisamment de moments créatifs. • La vie des enfants à la maison ne peut pas uniquement consister à apprendre et à jouer. Passer du temps en famille est également important pour, par exemple, cuisiner, bricoler, dessiner, etc., ensemble. Les enfants n’ont pas besoin qu’on les pousse: ils ont toujours beaucoup d’imagination. Trouver le bon équilibre entre apprendre, jouer et passer du temps en famille peut permettre d’apprendre et de gérer ces temps difficiles actuellement traversés à la maison – et aussi de passer un bon moment. Walter Brutscher Head of Education walter.brutscher@also.com ALSO THÈME CENTRAL 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :