Alphonse n°10 mars 2015
Alphonse n°10 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Alphonse

  • Format : (542 x 722) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : focus sur le jeune prodige caennais Baadman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
crédit photo - Stéfan Bourson rédit photo - Olivier Machado
27 GLAMOUR « Je dois étoffer mon book actuel afin d’intégrer une agence. » crédit photo - Sam Portraitsbysam CR : J’essaie en effet de me rendre le plus régulièrement possible sur Paris afin de réaliser des shootings et si, à terme le mannequinat devient pour moi ma profession je serai certainement obligée de venir vivre dans cette ville. Selon les photographes qui me contactent et les projets proposés je me déplace. Actuellement je travaille principalement à Nantes et à Paris car je shoote très souvent avec les mêmes photographes. Lorsqu’un shooting se passe bien et que les clichés produits vous plaisent, cela signifie selon moi que votre collaboration est bonne donc autant réaliser d’autres séances avec ce même photographe. De plus, avec le temps, une relation de confiance s’installe entre les différents protagonistes. A-M : Quelles sont selon vous, les dates charnières de votre carrière ? CR : Assez naturellement je vous dirais ma toute première séance car c’est cette collaboration qui m’a donné envie de continuer. J’ai également tendance à dire que chaque séance est importante car je progresse dans chacune d’elles donc elles représentent toutes une date charnière. Chaque première séance avec un nouveau photographe est importante car cela me permet d’apprendre une nouvelle méthode de travail et également d’enrichir mon carnet de contact professionnel. A-M : Quels objectifs vous êtes-vous fixés ? CR : Actuellement je ne sais pas vraiment. Le milieu des mannequins professionnels est un monde très aléatoire pouvant être éphémère. Cependant je ferai tout pour arriver à atteindre mes objectifs. Mon premier étant de devenir mannequin professionnel en lingerie ou mode et le second est de réunir cette passion pour la photographie avec ma seconde qui est l’équitation. Une solution serait par exemple de réaliser des shootings de mode équestre. Avant d’en arriver là, je dois étoffer mon book actuel afin d’intégrer une agence.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :