Aïkido et Progrès n°6 août 2012
Aïkido et Progrès n°6 août 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de août 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : FFAAA

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : questions de méthodes...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
1 Sommaire Edito Alain Tisman - page : 2 Questions de méthode Arnaud Waltz -Pages : 3 - 6 Le contrat d’assurance Pages : 7 -10 Découvrir le Japon Pages : 11 -12 Le tapis Roland Billault Pages : 13-14 FFAAA - 11 rue Jules Vallès 75011 PARIS - Tél. 01 43 48 22 22 - www.aikido.com.fr Directeur de la publication : Maxime Delhomme - Edité par la Commision Promotion Conception et réalisation : jeanpierrestagnetto@wanadoo.fr, Alain Tismanemail : tisman@aikidovar.com Crédit photos : Jean Pierre Stagnetto, Alain Tisman, photos transmises par Arnaud Waltz « AIKIDO et Progrès les News » N°6 août 2012
L’enseignement que nous dispensons est influencé par diverses tendances. Tout d’abord, les techniciens que nous côtoyons, et qui par le discours et la démonstration nous séduisent, donnent sens à notre propre pratique. Et puis, la rencontre avec des experts est souvent un moment fort car l’enseignement est alors porté à un haut niveau d’exigence et de technicité. A une époque où la modernité est la règle et ou la réussite est devenue un critère de sélection, les examens pour les grades Dan sont devenus le passage obligé du pratiquant au détriment du but premier, la reconnaissance détaillée des étapes franchies. Il faut reconnaitre que l’examen constitue un élément réducteur dans le parcours global du pratiquant. A cette course au grade, l’enseignement en a subi l’influence. Il est devenu habituel de préparer les candidats aux examens afin qu’ils répondent aux critères attendus. L’enseignement doit alors tenir compte de l’objectif de l’élève : réussir son grade afin d’être reconnu. Le questionnement n’est plus à la mode, c’est la performance et l’habileté qui l’ont remplacé. Les pratiques standardisées règlent un problème d’ensemble, et l’on s’habitue peu à peu à travailler suivant une méthode et un état d’esprit qui écartent ce qui nous dérange. Or c’est dans l’innovation et la redécouverte que peu s’inscrire la progression de demain. Alain Tisman Edito 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :