Activ' Assistante n°4 nov 13 à fév 2014
Activ' Assistante n°4 nov 13 à fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de nov 13 à fév 2014

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Groupe Réunir

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : rémunération et évolutions... zoom sur votre profession.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
dossier Spécial 34 Les évolutions possibles Aujourd’hui, quelles sont les évolutions possibles ouvertes aux assistantes qui souhaitent progresser ? Que faut-il faire et ne pas faire ? 4L’attitude gagnante : accepter la mobilité Qu’elle soit géographique ou non, la mobilité permet de gagner en responsabilités. « Pour progresser, il faut à la fois s’investir à son poste et profiter de mobilité en interne. C’est en servant plusieurs directions au sein d’un même groupe que l’on évolue », explique Laure Evain manager chez Fed Office. Même discours pour Shirley Maffre responsable de l’agence Progressis, assorti d’une nuance : « Si l’évolution interne est une stratégie à développer, un poste peut aussi gagner en substance, si l’assistant(e) est force de proposition, notamment une fois que la relation de confiance est en place. » 4Les évolutions du métier Si, comme le précise Shirley Maffre, « les évolutions les plus fréquentes se tournent vers le métier d’Office Manager ou vers les ressources humaines », la profession évolue depuis l’arrivée des nouvelles technologies de communication et de l’internet. En évoquant cette évolution constante, Gaëlle Marre, director d’OfficeTeam, souligne « les attentes très précises des entreprises : maîtrise d’un ERP, d’une ou plusieurs langues, de SAP… Dans les structures de taille moyenne, ce type d’assistanat est associé à un rôle de bras droit. Dès lors, l’évolution du métier vers une ultra spécialisation crée des postes que l’on pourrait qualifier de microniches ». À chacun et chacune de se spécialiser dans son métier et au sein de son entreprise pour, un jour, pouvoir répondre à des offres où la pénurie fait rage. i Des diplômes, pas forcément. De la volonté, surtout ! Marie Brunel – Assistante des ventes et commerciale - CMP À 29 ans à peine, Marie Brunel est une assistante dont le parcours atypique vaut pour exemple. Sans diplôme, caissière et maman d’une petite fille, en trois ans elle a soulevé des montagnes et a su se faire remarquer par les équipes d’OfficeTeam. Il y a quelques mois, elle a signé un CDD chez CMP, où elle assiste une commerciale. Un parcours qualifiant et certifiant 2009, parcours diplômant avec le CNED pour obtenir un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) 2010, formation à la bureautique en autonomie et réussite des tests d’entrée (français, anglais, bureautique...) chez OfficeTeam 2010, missions d’intérim de dix-huit mois à la CCAS (caisse centrale des activités sociales) 2012, mission de dix mois chez Cofely Airport and Logistics Services, terminée début juillet 2013 2013, a débuté mi-juillet une mission intérimaire à CMP Instinct et Innovation, suivie d’un CDD. Deux entretiens pour un même poste « Avant d’entrer chez CMP, j’ai tout d’abord rencontré la responsable des achats. Comme je m’étais bien renseignée sur l’entreprise et ses produits, j’ai même su donner sa date de création », confie Marie Brunel. « Le lendemain, ma responsable actuelle m’a invitée à effectuer un test sous Excel et à rédiger un courriel. Puis je l’ai accompagnée au showroom pour vendre un produit. Là, je pense que ma visite sur leur site internet a dû me servir, car j’ai pu trouver des arguments de vente qui ont fait mouche ». Trois clés pour progresser Consciente aujourd’hui de la particularité de son parcours, Marie Brunel nous confie ses trois clés de la réussite : vouloir réussir et s’en donner les moyens ; savoir se renseigner quand on ne sait pas faire quelque chose, et persévérer et dépasser ses peurs quand une mission se révèle difficile.
Les challenges personnels ! Croisée au Carrefour des Assistantes 2013, Valérie Atarody suit un parcours digne d’intérêt. Preuves à l’appui, l’assistante personnelle d’une vice-présidente à la tête d’une structure européenne de trois cents personnes, peut faire autre chose que gérer un agenda ! « Si mon poste actuel me permet de travailler en tant qu’assistante personnelle, je suis également office manager, event manager et coordinatrice des assistantes des N-1 de ma manager », explique Valérie Atarody. › Dans le cadre de cette mission de coordination, elle travaille avec un groupe d’assistantes basées dans douze pays européens. « Lors de notre première téléconférence, j’ai invité mes collègues à se présenter et précisé que chacune serait amenée à animer une réunion dans l’année. Soucieuses de partager nos connaissances et nos expertises locales, nous travaillons actuellement sur l’élaboration d’un espace collaboratif SharePoint pour intégrer toutes nos idées et missions importantes pour notre structure et nos managers : plannings, organigrammes, procédures administratives, organisation et coordination d’événements en Europe, informations utiles... La valorisation de ce groupe est maintenant reconnue et appréciée par notre management, car chacune d’entre nous évolue au sein d’une équipe qu’elle coordonne à son tour. » L Conseil d’expert « Après 24 années d’expérience et d’expertise dans le domaine de l’assistanat de direction, et grâce au soutien formidable de ma hiérarchie, j’ai la chance aujourd’hui de m’orienter vers une nouvelle discipline : le coaching-mentoring », ajoute Valérie Atarody › Début juillet 2012, et au regard de sa charge de travail, à laquelle s’ajoute l’organisation des séminaires européens, Valérie a soumis à sa direction le souhait de recruter une personne en contrat en alternance dans le cadre d’un BTS assistant de manager. « Après une période de six mois compliquée, où j’ai dû à la fois conduire mes missions tout en formant ma jeune stagiaire, Melissa s’est très vite intégrée (connaissance du groupe, identification de l’entreprise, des outils, et des besoins de notre structure) et notre collaboration à pris corps. Cette mission, qui s’étale sur deux ans, demande bien sûr un investissement personnel en temps et en énergie. Valorisée par cette expérience, j’ai découvert que le tutorat me permet de développer et mettre en avant des compétences pédagogiques, techniques et managériales indispensables dans l’accompagnement professionnel de Melissa. Compétences qu’il me serait difficile de mobiliser en d’autres circonstances. Dans quelques mois, elle passera, je suis confiante, son diplôme avec succès avant de poursuivre ses études, car il serait dommage d’en rester là ! » Valérie Atarody Assistante de direction Europe de la BU speciality care medical affairs d’un grand groupe pharmaceutique international « Aujourd’hui, les grandes sociétés ont tendance à privilégier le recrutement de personnes titulaires d’un master, même pour occuper des postes d’assistante ou secrétaire. Or, l’assistanat d’un dirigeant ne s’improvise pas. C’est un métier à part entière. Si vous êtes en BTS Office Manager ou BTS PME-PMI, poursuivez vos études et passez une licence puis un master I puis II. Lors du recrutement, votre profil sera remarqué ! » Activ’Assistante - Novembre 2013 - 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 1Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 2-3Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 4-5Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 6-7Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 8-9Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 10-11Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 12-13Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 14-15Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 16-17Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 18-19Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 20-21Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 22-23Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 24-25Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 26-27Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 28-29Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 30-31Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 32-33Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 34-35Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 36-37Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 38-39Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 40-41Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 42-43Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 44-45Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 46-47Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 48-49Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 50-51Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 52-53Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 54-55Activ' Assistante numéro 4 nov 13 à fév 2014 Page 56