Activ' Assistante n°2 jui/aoû 2013
Activ' Assistante n°2 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Groupe Réunir

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : huit pistes pour améliorer le bien-être des salariés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
dossier Bien-être 32 Tracas quotidiens, enfin des solutions Aujourd’hui, de grandes entreprises ont mis en place des actions visant à améliorer le bienêtre de leurs employés. Simple démagogie ? Nullement. À eux seuls, les coûts cachés engendrés par la baisse de performance du personnel, en raison des menus tracas du quotidien et autres soucis d’ordre privé, justifient largement la dépense, toujours très populaire parmi les salariés. Un team-building It en « chanteur » Pour faire connaître à chacun le rôle de chaque service au sein de son département, Stéphane Reynaud, assistant de la direction des opérations Nespresso France, a invité chaque équipe à se présenter en chantant*. Qui a composé et enregistré les chansons ? Au départ, chaque service de vingt à quarante personnes a co-écrit en équipe une chanson sur un thème musical connu. Alexandre, un ingénieur du son équipé d’un studio d’enregistrement mobile, a enregistré individuellement chaque participant puis mixé l’ensemble, pour donner un effet choral et harmonieux très réussi. Comment l’initiative a t-elle été reçue par les employés ? Malgré quelques réticences au départ, tout le monde a apprécié l’idée et l’accompagnement professionnel d’Alexandre a désinhibé les plus timides. Au final, seule la chanson du groupe de Direction a été moins réussie, en partie parce que nous sommes beaucoup moins nombreux. Cela illustre parfaitement le fait que pour atteindre des objectifs, nous devons rassembler toutes nos forces. Plus qu’un long discours, à travers ce teambuilding chacun a pu prendre conscience de son rôle primordial dans l’entreprise. * Retrouvez l’intégralité des interviews sur le site www.activassistante.com. 3 Faciliter la garde des tout-petits Trop souvent, les problèmes liés à la garde des tout-petits engendrent pertes de temps et stress au bureau. Or, un dispositif peu connu permet aux entreprises de simplifier l’accès des salariés aux crèches. Dans certains cas, la réservation des places s’effectue par l’employeur auprès d’un réseau de crèches (La Part de Rêve). Dans d’autres, une crèche indépendante est proposée aux parents en fonction de leurs critères personnels et l’employeur est contacté pour mettre en place le dossier (BBbook). Bon à savoir, ce dispositif peut être mis en place dans toute la France. Chez BBbook, un employeur peut également ouvrir un compte et acheter des crédits d’urgence. En échange, des codes lui seront remis. Ces derniers seront proposés ensuite à tout parent confronté à un besoin de garde de dernière minute et la place disponible la plus proche de l’adresse du salarié lui sera affectée pour un ou quelques jours, le temps de s’organiser. 4 Améliorer la pause déjeuner Dans les entreprises dépourvues de restaurant interne, la pause de la mi-journée est souvent évoquée par les salariés comme une source d’inconfort. Si certains bénéficient de Ticket Restaurant, de Chèque Déjeuner ou Chèque Restaurant et travaillent près d’un lieu où ils peuvent se restaurer à l’extérieur, la proportion des salariés qui emportent leur déjeuner au travail est de 35%, lorsqu’ils
disposent de restaurants à proximité, et passe à 46% dans le cas contraire. En octobre, Malakoff Médéric, en collaboration avec le Chef multi-étoilé Yannick Alléno et le docteur Patrick Serog, ont publié le deuxième tome du livre « Bien déjeuner dans ma boîte ». Leur objectif ? Proposer des recettes faciles et équilibrées, à préparer chez soi pour emporter au bureau. Dans l’idéal, votre entreprise dispose d’un espace aménagé pour stocker, réchauffer et consommer ses repas, voire d’une vraie cuisinette. En centre ville, lorsqu’il est possible de se faire livrer des plateaux repas (Room Saveurs, Paris Traiteurs...), fixez un jour par semaine où le déjeuner sera pris en commun, ensemble ou par services, afin de créer une dynamique de groupe. L’initiative sera appréciée. 5 Inviter les employés à dormir ! Pour être efficace après la pause-déjeuner ou rester performant même après dix-sept heures, cadres et salariés, dirigeants et manœuvres devraient pouvoir se reposer quelques minutes en début d’après-midi. Celles et ceux qui ont découvert l’art de la micro-sieste au cours d’une formation l’affirment : leur efficacité est de bien meilleure qualité depuis qu’ils se reposent à la mi-journée. Cette technique, qui ne demande aucun matériel, peut se pratiquer assis à son bureau ou dans sa voiture. Dans l’idéal, il est également possible de mettre à la disposition du personnel une salle où chacun pourrait faire une vraie sieste de dix à vingt minutes. Haworth, le concepteur d’espaces de travail, en association avec la designer Marie-Virginie Berbet, propose ainsi une capsule sieste, CalmSpace, très appréciée des utilisateurs (lire ci-contre). 6 Chouchouter le personnel Au cours d’une semaine type de trente-cinq heures de travail, en ajoutant les transports et les tâches familiales, combien de temps reste-t-il pour soi ? Fortes de ce constat, certaines entreprises proposent à leurs salariés d’optimiser leur temps libre, entre midi et deux heures ou après le travail, en mettant à leur disposition des bouquets de services proposés par des sociétés spécialisées. Corinne Durand, directrice des opérations de conciergerie chez To Do Today, en explique le fonctionnement : « Pour améliorer le bien-être des salariés, deux axes sont possibles : assurer à leur place des tâches chronophages (pressing, blanchisserie, cordonnerie, retouches...) ; r En France, il manque environ 400 000 places de crèche. Téléchargez, sur le site www.ff-entreprisescreches.com le guide « Crèches & Entreprises, quelles solutions pour mon entreprise ? » Des CalmSpaces chez Orange ! Installées dans un espace dédié au repos, et sur un site Orange de neuf cents personnes, les capsules CalmSpaces d’Haworth sont très appréciées des utilisateurs. Entrez, la visite guidée commence... Tout d’abord, imaginez une bulle coupée du monde, éclairée de lumières rouge ou orange qui agissent sur la mélatonine, l’hormone du sommeil. Allongez-vous non pas à l’horizontal, mais la tête légèrement relevée, comme sur une chaise longue. Vous y êtes ? Maintenant, fermez les yeux et laissez vous bercer par une douce musique. Stop ! Vous êtes endormi(e). Dans dix, quinze ou vingt minutes, votre CalmSpace vous réveillera en douceur. Remerciement à Monsieur Patrick Cogordan, chef de projet de l’opération chez Orange** Retrouvez, sur le site www.activassistante.com, l’intégralité des interviews. ou les aider à améliorer leur bien-être physique (soins esthétiques, espaces relaxation, espace forme). » Installés dans votre entreprise, votre immeuble ou votre zone d’activités, les conciergeries ou espaces formes sont toujours très appréciés des salariés. La prise en charge des frais ou séances est variable. Soit la totalité de la prestation est réglée par l’entreprise (via le comité d’entreprise), soit une partie reste à la charge des salariés. Activ’Assistante - Juillet 2013 - 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :