Activ' Assistante n°10 jun/jui/aoû 2015
Activ' Assistante n°10 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Groupe Réunir

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : les cadeaux d'affaires se jouent de la crise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
zoom Belle histoire... 12 > Courir pour conjurer le sort Initié par l’entité rennaise de Konica Minolta il y a quatre ans, le Marathon Vert Rennes Konica Minolta est organisé chaque année dans la campagne environnante, avant de se terminer dans les rues de Rennes. Une fois la ligne d’arrivée franchie, chaque kilomètre parcouru permet de planter un arbre en Éthiopie, dans la région du Tigré. Mais si le Marathon Vert est aujourd’hui géré par une association, l’équipe fondatrice reste un partenaire privilégié et engagé. Découvrez avec Carole Amir et Annie Carou, assistantes communication, les coulisses de la course. « Bien en amont de l’événement, le département marketing et communication adresse à tous les collaborateurs de Konica Minolta France, clients finaux et concessionnaires, l’indispensable à savoir pour participer au Marathon Vert. C’est un gros travail de gestion », explique Carole. « Pour simplifier l’organisation, chaque participant venu de loin est pris en charge depuis son point de départ jusqu’à son retour, ce qui inclut l’hébergement et la restauration sur place. L’an dernier, une équipe de dirigeants s’est déplacée du Japon. Les accueillir parmi nous a été un grand honneur ». « Que l’on soit coureur ou bénévole, toutes les barrières géographiques, hiérarchiques et générationnelles tombent pendant le Marathon Vert », poursuit Annie Carou. « Le Marathon est ouvert à tous les coureurs. Inutile de venir uniquement pour gagner, l’essentiel est de franchir ensemble la ligne d’arrivée pour abonder le compteur en faveur du reboisement des contrées éthiopiennes. Dans les coulisses, là aussi, chacun 32 équipes Konica Minolta 82 153 arbres plantés dans le Tigré en 2014 (Ethiopie) 228 957 arbres plantés en trois ans œuvre au poste qui lui a été attribué, et peu importe qui fait quoi du moment que tout est fait ». Pour permettre à tous les publics de participer, le Marathon Vert est scindé en quatre courses : Marathon, Marathon relais de cinq relayeurs, Course et Marche féminine, et Marche Nordique. Depuis deux ans, la course relais de 35 km a accueilli des enfants handicapés tractés en joëlette », ajoute Annie. « Pour avoir pu les applaudir, je peux vous dire qu’à chaque passage d’un enfant, la foule enthousiaste le salue comme un héros et le bonheur se lit sur son visage. C’est très émouvant ». « Depuis le début, l'innovation du Marathon se vit dans les coulisses où tout est mis en œuvre pour intégrer, dans l’organisation, des démarches vertes et durables. Là aussi, c’est un beau défi, un joli casse-tête et un beau marathon pour être prêt à temps », conclut Annie. Willy.Berré
Intégrer l’homme à son environnement La vie au quotidien des personnes handicapées pourrait être facilitée par tellement d'initiatives simples. Consciente qu’il est possible d’agir à de nombreux niveaux, la Fondation d’Entreprise de Konica Minolta France œuvre pour de petites actions, mais de grandes et nobles causes. Nathalie Ribes, responsable communication corporate Konica Minolta, vous en explique le principe. « Créée en avril 2011, la Fondation d’Entreprise J-60 finance du matériel ou des projets pour la pratique de sports adaptés à tous types de handicaps : joëlette à utiliser lors de courses et marathons, fauteuils adaptés à la pratique d’un sport et remis à une association, accès facilité à des plages ou des chemins de montagne en partenariat avec l’ONF, éducation de chiens d’accompagnement pour aveugles... ou, comme dans le Sud de la France, mise en place d’un atelier sensoriel pour enfants autistes », précise Nathalie. « Pour conduire un projet, il suffit qu’un collaborateur nous le présente et en devienne le parrain », poursuit-elle. « Ensuite, nous l’aidons à porter l’idée UNE FONDATION D'ENTREPRISE10- QUI S'ENGAGE DANS LE HANDICAP et à la faire aboutir ». Mais l’équipe de la Fondation d’Entreprise va bien au-delà de « simples » financements. Elle organise chaque jeudi des rencontres d’information pour aborder, entre 13h30 et 14h, un sujet en lien avec le handicap, l’homme ou l’environnement. Par exemple : présenter le dressage d’un chien d’accompagnement, évoquer la biodiversité ou les ruches de l’entreprise, informer sur un handicap méconnu... « Ces rendez-vous sont très appréciés et suscitent parfois des engagements ou des vocations, comme éduquer un chiot qui sera ensuite dressé à accompagner une personne handicapée », ajoute Nathalie. « Quand le sujet s’y prête, nous allons au-delà de la demi-heure habituelle et toute la pause de midi est investie. Lors des journées du handicap, une masseuse non voyante a pu ainsi faire tomber les tabous sur les massages en entreprise ; un champion de ping-pong en fauteuil roulant s’est mesuré à des valides jouant, comme lui, en fauteuil roulant ». Bref, le handicap n’en est plus un et les barrières et les a priori disparaissent. Activ’Assistante - Juin 2015 - 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 1Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Activ' Assistante numéro 10 jun/jui/aoû 2015 Page 54