Action Armes & Tir n°356 mar/avr 2014
Action Armes & Tir n°356 mar/avr 2014
  • Prix facial : 7,40 €

  • Parution : n°356 de mar/avr 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 65,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Sig-Sauer 1911 Scorpion.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
LE MAGAZINE DES ARMES ET DE LA SÉCURITÉ ÉDITÉ PAR RÉGI’ARM, S.A.R.L. 43bis rue Cronstadt - 75015 - Paris Tél : 01 45 32 54 00 - Fax. : 01 45 32 59 00 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Claire Dupont DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Bertrand Sorlot CONSEILLER DE LA RÉDACTION/ÉDITORIALISTE Philippe Couvreur CONCEPTION ET RÉALISATION : Régis Dupont, Élodie Barbier, Antoine Poggioli ADMINISTRATION/COMPTABILITÉ : ABONNEMENT : Blandine Salichon Tél : 01 45 32 60 26 E-mail : abonnement-revues@orange.fr PUBLICITÉ : au journal, - Tél. : 01 45 32 60 28 ou Tél. : 01 45 32 60 50 E-mail : couvreur.ph2@wanadoo.fr ONT PARTICIPÉ À CE NUMÉRO : Olivier Achard, E. Bernardini, Michel Bottreau, Jean-Jacques Buigné, Johannes Couturier, Philippe Couvreur, Christophe Dubois, Joël Serre IMPRIMEUR : Boccia (Italie) SERVICE DIFFUSION : 2C. consulting Tél. : 01 49 44 05 49 E-mail : chavaudra@yahoo.fr (à usage exclusif du réseau des diffuseurs de presse) DISTRIBUTION : MLP ÉTRANGER : Tondeur Diffusion DÉPÔT LÉGAL 1er trimestre 2014 COMMISION PARITAIRE : 0600 K 61140 ISSN : 1635-3307 PRO SECURITE POLICE GENDARMERIE ENQUÊTES Photos de couverture : Pistolet SIG 1911 Scorpion calibre.45ACP (photo SIG -Sauer) et gendarme d’élite du GPI de Guadeloupe (photo Christophe Dubois) COPYRIGHT 2014. Reproduction interdite sans accord préalable. Les manuscrits et documents ne sont pas retournés (sauf sur demande particulière de l’auteur). Les auteurs sont responsables des opinions émises dans leurs articles de même que les annonceurs le sont de leur publicité. La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro est interdite. Ils sont la propriété exclusive d’ACTION qui se réserve tous droits de reproduction dans le monde entier. Imprimé en Italie/Printed in Italy ÉDITO VINGT FOIS SUR LE MÉTIER REMETTEZ VOTRE OUVRAGE Un rebondissement dans un fait divers intervenu il y a quelques jours en dit long sur l’état d’esprit qui règne encore dans notre pays en ce qui concerne les préjugés vis-à-vis des armes. Suspecté dans l’affaire de la tuerie de Chevaline qui a défrayé la chronique fin 2012, Éric D est interpelé sans ménagement le mardi 18 février dernier. Suivent quatre jours de garde à vue sous haute pression, pour s’apercevoir finalement qu’il s’agit d’une fausse piste. Entretemps, la vie d’Éric a basculé : un emploi perdu, une famille stigmatisée, une vie sociale en miettes et un horizon plutôt sombre (blanchi sur l’affaire pour laquelle il a été initialement mis en cause, il reste pour faire bonne mesure sous le coup d’une inculpation pour « trafic d’armes »). Au final, un Français sans histoires et parfaitement inséré dans la société voit sa vie ruinée à la suite de ce qu’il est bien convenu d’appeler une erreur des enquêteurs, au seul motif qu’il était collectionneur d’armes et que ce simple fait le désignait forcément comme un individu potentiellement dangereux. En langage plus direct, cela s’appelle plutôt sinon un « délit de sale gueule », du moins un délit d’intention. Pourquoi ? Une tentative de réponse par analogie peut être apportée quand on étudie ce qui se passe par exemple aux USA, où, rappelons-le, le nombre de crimes par armes à feu continue à baisser régulièrement (-39% en 20 ans) alors pourtant que le nombre d’armes détenues légalement par les citoyens américains a plus que décuplé au cours de la même période*. Cependant, contre toute logique, la majorité des Américains déclare bizarrement ne pas être au courant de cette tendance : des études récentes vont jusqu’à faire état du fait que 56% des Américains continuent à penser que les crimes sont en hausse dans leur pays, même si justement leur nombre baisse en réalité sans cesse depuis les années 1990. Les Américains seraient-ils de si mauvaise foi, ou déconnectés de la réalité à ce point ? Pas vraiment ; cet aveuglement a une autre cause, liée directement aux médias, dont on connait le poids aujourd’hui dans l’inconscient collectif et l’origine des idées reçues - surtout outre-Atlantique : les crimes y arrivent en effet juste derrière la circulation et la météo au hit-parade des sujets traités sur les chaînes de télévision locales. On peut dès lors comprendre que la ménagère ou le téléspectateur moyen, qui se voit infliger chaque jour des dizaines de faits divers sanglants impliquant des fusillades, finisse par se faire une idée totalement erronée du poids réel des armes à feu dans les statistiques criminelles comme dans la réalité sur l’insécurité. En France, depuis maintenant des décennies, le monde des armes et du tir est de même l’objet d’attaques constantes. Divers groupes, régulièrement relayés par les médias, s’en prennent aux collectionneurs supposés alimenter le trafic d’armes, ainsi qu’au tir de loisir. Ils se répandent dans la presse, font circuler des rapports dans les ministères, préconisent l’interdiction de telle ou telle catégorie d’armes et s’inquiètent de « l’arsenal » détenu par les Français. En dépit d’une nouvelle réglementation globalement positive - tout en renforçant cependant les sanctions en cas de transgression - notre univers, que nous percevons pourtant comme bien inoffensif, reste toujours menacé par les lobbies anti-armes français, relais intéressés des initiatives d’organismes internationaux pour le désarmement des citoyens. Il reste surtout sous le feu des médias qui font l’opinion. Perçus comme « politiquement incorrects », nous sommes bien peu de choses face au rouleau compresseur médiatique. Aussi ne devons-nous pas baisser la garde et continuer à nous mobiliser, communiquer et travailler notre image. Les tireurs et les collectionneurs d’armes ne doivent plus être à la merci d’un fait divers, de l’arbitraire des administrations, de la vindicte médiatique ou de la haine des chapelles bien pensantes. Plus que jamais, il nous faut montrer que détenir une arme ne doit pas être un objet de suspicion, mais un gage de sérieux et de responsabilité. Philippe COUVREUR couvreur.ph2@wanadoo.fr (*) 43% des Américains avouent aujourd’hui détenir au moins une arme à feu à leur domicile. MARS/AVRIL 2014 ACTION N°356 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 1Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 68-69Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 70-71Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 72-73Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 74-75Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 76-77Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 78-79Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 80-81Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 82-83Action Armes & Tir numéro 356 mar/avr 2014 Page 84