A Nous Paris n°HS2 Hiver 14 jan 2019
A Nous Paris n°HS2 Hiver 14 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°HS2 Hiver de 14 jan 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : créer sans limites...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
sons A NOUS PARIS Textes  : Carine Chenaux, Alain Cochard, Stéphane Koechlin Les Deux Aveugles d’Offenbach. Riccardo Pittaluga opérette Les opéras bouffes de Bru Zane à Marigny Depuis sa naissance en 2009, le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française – œuvre pour la redécouverte de pans méconnus de la musique française du XIX e et du début du XX e siècle. Tous les domaines sont concernés, y compris la musique légère. On s’en félicite, car le répertoire de l’opéra bouffe et de l’opérette regorge de titres oubliés. Le nom d’Offenbach (dont 2019 célèbre le bicentenaire de la naissance) vous est familier, mais vous ne connaissez sans doute pas Les Deux Aveugles, partition de 1855, au tout début de la carrière du « Mozart des Champs-Élysées », dans laquelle sa veine, inimitable de drôlerie et de mordant, fait déjà mouche. Cette « bouffonnerie musicale en un acte » s’installe pour quatre représentations au théâtre ciné-concert Nosferatu – Murnau Marigny, associée au Compositeur toqué (1854), autre ouvrage en un acte, signé Hervé (1825-1892) celui-là. Coinventeur de l’opérette avec Offenbach, le musicien raille ici le goût de la démesure de certains contemporains, Berlioz en particulier. Lola Kirchner signe la mise en scène aussi sobre que savoureuse d’un doublé Offenbach/Hervé qui peut compter sur la participation de chanteurs rompus à ce répertoire, Flannan Obé et Raphaël Brémart, et celle de Christophe Manien au piano. Un bonheur ne vient jamais seul  : ce spectacle inaugure la première saison d’opéra bouffe de Bru Zane à Marigny. En mars, on y découvrira Le Retour d’Ulysse d’Hervé, suivi en mai de On demande une femme de chambre de Planquette et de Chanteuse par amour d’Henrion, avant Mam’zelle Nitouche d’Hervé, Sauvons la caisse de Lecoq et Faust et Marguerite de Barbier en juin._A.C. Le 19 janvier à 15 h et 20 h 30, le 20 janvier à 11 h et 17 h au Studio Marigny, Carré Marigny, 8e, M° Champs-Élysées-Clémenceau. Tél.  : 01 76 49 47 12. Places  : 19-43 € . Nous vous parlions récemment de l’engouement pour les ciné-concerts qui déferlent sur les salles de spectacle. Une mode qui permet de remettre dans le circuit des films muets ou du début du parlant qui, sans ces séances, ne seraient plus vus ou exploités. On a ainsi pu apprécier en 2016 à la Philharmonie Dracula de Tod Browning (1931) avec aux manettes le compositeur Philip Glass. 2019 commence avec une projection de Nosferatu, de 1922, chef d’œuvre de Murnau, l’un des grands cinéastes de l’expressionnisme allemand. Et c’est le pianiste Jean-François Zygel qui s’y colle. Il a concocté une palette sonore que l’on imagine sombre, rappelant le romantisme noir allemand. Il sera aux claviers, entouré de musiciens singuliers comme le saxophoniste Philippe Geiss, le percussionniste Joël Grare ou Thomas Bloch, aux ondes Martenot et au Cristal Baschet (un orgue de cristal avec des cordes qui vibrent), pour tisser l’ambiance gothique. Poétique et angoissant._S.K. « Fais-moi peur » le 20 janvier à 16 h 30 à la Philharmonie de Paris, 221, avenue Jean-Jaurès, 19e, M° Porte de Pantin. Tél.  : 01 44 84 44 84. Places  : 20-25 € . 26 affaires culturelles festival Société Ricard Live Music Dampa (en haut) et Mikano (ci-dessous). Rod Maurice Les amateurs de découvertes musicales ne manqueront pas ce minifestival gratuit qui, pendant trois soirs, présentera les dix finalistes du Prix Société Ricard Live Music 2019. Avec entre autres, le duo Dampa, adoubé par Vitalic (et repéré via une synchropour le spot d’un parfum Yves Saint Laurent), le rappeur parisien Mikano ou encore la planante Margaux Simone, le choix devrait s’avérer difficile pour le jury de pros et le public qui auront à choisir le lauréat de l’année dans ce vivier de jeunes talents._C.C. Du 15 au 19 janvier à 19 h au Café de la danse, 5, passage Louis-Philippe, 11e.Entrée libre sur invitation (une place par personne et par jour), à réserver sur www.societericardlivemusic.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :