A Nous Paris n°été HS2 6 jui 2015
A Nous Paris n°été HS2 6 jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°été HS2 de 6 jui 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (235 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : les minions superstars de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
high-tech Texte : James Martin 12 dans l’air Cette année, au salon E3 – la grand-messe annuelle du jeu vidéo –, les blockbusters se sont fait voler la vedette par les développeurs indépendants et les idées alternatives et risquées. La révolution serait-elle déjà en marche ? 2015, année de la libération vidéoludique ? À la conférence de presse de Sony, l’un des principaux rendez-vous du salon international du jeu vidéo et des loisirs interactifs Electronic Entertainment Expo (E3) à Los Angeles, ce n’est ni Uncharted 4, ni Battlefield : Star Wars qui a le plus marqué les esprits. Certes, ces deux mégaproductions semblent bien excitantes. Mais le jeu le plus acclamé fut The Last Guardian, un titre poétique et alternatif, conçu par les créateurs de l’incontournable Ico et édité par Sony. Bénéficiant de la même atmosphère hors du commun que ce dernier, The Last Guardian met en scène une drôle de bête, mi-dragon, mi-chat, qui aide un garçon à traverser moult épreuves. L’annonce de sa commercialisation l’an prochain, au terme de neuf années de développement et de sorties repoussées, a fait grand bruit. Mais Sony n’était pas le seul grand nom du jeu vidéo à miser sur des titres commercialement risqués lors de cet E3. EA, le plus gros éditeur de jeux vidéo au monde, a révélé Mirrors Edge : Catalyst, la suite d’un jeu de Parkour magnifique, mais qui ne s’est pourtant pas bien vendu lors de sa sortie initiale, en 2008. EA serait donc prêt à parier sur des titres alternatifs. Le développeur de Mirrors Edge : Catalyst a même fièrement annoncé qu’il serait impossible de tirer sur qui Mirrors Edge : Catalyst. The Last Guardian. que ce soit dans ce jeu d’action en vue première personne. Sacrée audace face à la domination continue des jeux de tir… Idem pour Dishonored, autre excellentissime jeu d’action à la première personne qui met l’accent sur l’intelligence plutôt que sur la puissance de feu. Il aura lui aussi droit à une suite l’année prochaine, même si son premier épisode n’a pas battu des records de ventes. Qui plus est, son personnage principal serait une femme, chose rare dans le monde toujours très masculin du jeu vidéo. Ces mêmes géants du secteur ont également mis en avant la créativité des développeurs indépendants lors de l’E3. Une bonne partie de la conférence de presse de Microsoft aura été consacrée aux créateurs de jeux comme Beyond Eyes, où une petite fille aveugle découvre un monde qui s’affiche progressivement en magnifiques coups de pinceau ; Tacoma, le prochain jeu des créateurs de Gone Home (l’un des titres indépendants les plus acclamées en 2014) ; et Cuphead, un jeu de plateforme qui évoque le style loufoque des dessins animés des années 50. Sony, pour sa part, a même évoqué sur scène Shenmue 3, suite d’un jeu culte de Sega, en train de devenir une réalité non pas grâce à Sony, mais suite à la suite d’une campagne de levée de fonds sur Kickstarter ! Bref, l’avenir du jeu vidéo s’annonce beau – et drôlement créatif ! deux coups de cœur « The Witcher 3 » Envie d’incarner un chasseur de sorcières dans un univers digne de Game of Thrones ? Personnages charismatiques, monde ouvert vivant et magnifiquement réalisé, mélange d’action et de jeu de rôle bien dosé, et enfin un humour au second degré qui survient aux moments les plus inattendus : The Witcher 3 a tout pour plaire. Sauf, peut-être, une courbe d’apprentissage trop rude. Au bout de quelques heures de jeu, on est renvoyé à l’ingrate tâche de chercher la bagarre pour augmenter son niveau, afin de pouvoir avancer dans le jeu. Dommage… PS4/Xbox One/PC, 50 à 70 € environ. Déconseillé aux moins de 18 ans. « Splatoon » Enfin un titre drôle et totalement original sur Wii U ! Splatoon est un jeu de tir comme aucun autre, puisqu’on tire non pas des balles, mais de la peinture qui recouvre le sol et les murs. Ensuite, on se transforme en calamar (si, si) pour nager à plat et verticalement, histoire de se déplacer partout et de remplir ses réserves de peinture. Cette géniale mécanique de jeu s’intègre dans une campagne solo plutôt prenante, mais surtout dans un mode en ligne réjouissant, où l’on rencontre très facilement de nouveaux amis pour se joindre à des parties endiablées. Topissime ! Wii U, environ 40 €. Déconseillé aux moins de 7 ans. 06/07/15 A NOUS
4 SONOS PRÉSENTE 116., 00 At1 1 1 ;'FESTIVAL FNAC LIVE 15-18 MILLET 2015, '1 L r 44 ALlir AL 4,, 0 4 HÔTEL DE VILLE DE PARIS 27 CONCERTS GRATUITS DÈS 18H MIKA CHRISTINE AND THE QUEENS THE AVENER 3RIGITTE DJANGO DJANGO IBEYI RONE SELAH SUE DOMINIQUE A IZIATHE SHOES BENJAMIN BIOLAY SUPER DISCOUNT 3 LIVE NEKFEU BAXTER DURY JEANNE ADDED PIERRE LAPOINTE CURTIS HARDING OSCAR AND THE VvOLFSONGHOYBLUES â ALA.NI SIANNA PIERS FACCINI & VINCENT SEGAL FUZETA* ARKADIN CYRIL MOKAIESH & GIOVANNI MIRABASSI MINUIT lauréats Ricard S.A Live Music MAIRIE DE PARIS 401 CULTUREBOX- INDINf francetélévisions G R A Z I A ci, i 46- ANOUS PAAIS frac..:, : Ü #FNACLIVE FNACLIVE.CCRM frac



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :