A Nous Paris n°HS1 Hiver 7 jan 2019
A Nous Paris n°HS1 Hiver 7 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°HS1 Hiver de 7 jan 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : soyons légers...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
scènes comédie dramatique La Ménagerie de verre Charlotte Rondelez s’attaque ici à un drame autobiographique signé Tennessee Williams et en tire un poème vibrant qui prend aux tripes comme ses personnages  : mère dévorante, Amanda ressasse ses rêves déchus tout en échafaudant des plans d’avenir tordus pour ses deux grands. D’abord trouver un « galant » pour caser la claudicante Laura, recluse avec sa collection de figurines en cristal, et empêcher Tom de fuir (comme son père), car le garçon a des mondes en lui et une sérieuse envie de tailler sa route. Le dramaturge cadre sa pièce sur le plan de la mémoire, celle de Tom, également narrateur de ce récit mémoriel orchestré de main de maître en un asphyxiant « sauve qui peut la vie ». Tout nous est dit sur la pauvreté, le mal-être et l’exclusion sociale. Ici, les hommes disparaissent comme chantent les oiseaux et les espoirs de bonheur meurent comme s’oublient au petit matin les rêves. Celle qui co-dirige le théâtre depuis 2013 déroule une mise en scène habile à traquer le crépuscule qui menace, jusqu’à l’acmé du spectacle  : EXPOSITION 10.10.18 > 27.01.19 BILLETS CINEMATHEQUE.FR et M BERCY #EXPOLEONE Cristiana Reali et Ophelia Kolb. Pascal Gely 24 affaires culturelles fascinant moment suspendu entre Laura et Jim, amoureux d’un soir. L’urgence de vivre pulse à chaque scène grâce à un quatuor de comédiens hors pair  : renversante de désespoir burlesque, Cristiana Reali qui évoque la Gena Rowlands d’Une Femme sous influence, Ophelia Kolb (vue dans la série Dix pour cent) et son infinie subtilité, Félix Beaupérin, parfait en sauveur ambigu, et Charles Templon, véritable bombe à retardement. Il suffit de peu de chose pour que ça claque, bouscule et arrache. Ajoutez la qualité de la traduction (Isabelle Famchon), le soin apporté au décor (Jean-Michel Adam) et aux costumes (Jean- Daniel Vuillermoz), les clairs-obscurs orangés (François Loiseau), la partition musicale confiée à Vadim Sher, et vous voilà saisis.Jusqu’au 31 mars, du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 17 h 30 au Théâtre de Poche- Montparnasse, 75, boulevard du Montparnasse, 6e, M° Montparnasse-Bienvenüe. Places  : 10 € -28 € -40 € . Tél.  : 01 45 44 50 21.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :