A Nous Paris n°836 10 déc 2018
A Nous Paris n°836 10 déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°836 de 10 déc 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : madame Arthur casse les codes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
COLD BLOOD AMOR IDÉE ORIGINALE MICHÈLE ANNE DE MEY & JACO VAN DORMAEL CRÉATION EN COLLABORATION AVEC LE COLLECTIF KISS & CRY TEXTE THOMAS GUNZIG … expoTexte  : Carine Chenaux Tandis qu’il arpentait sans relâche les rues pour y saisir l’instant, le photographe-poète sifflotait souvent pour se donner du courage. La musique, de toute façon, était pour Robert Doisneau indissociable de l’image. Question d’alchimie, d’histoires et de composition. Au sortir de la guerre, c’est dans la banlieue sud de Paris, où il évoluait, qu’elle s’est imposée à lui parce qu’elle émanait de partout, faisant passer devant son objectif jeunes danseurs ou accordéonistes. À Saint- Germain-des-Prés aussi, où le jazz résonnait toutes les nuits, il aura passé de longues heures à écouter autant qu’à immortaliser les stars du genre. Une galerie de portraits complétée dans le même temps, à la faveur d’un contrat avec le magazine Vogue, par un véritable panorama des vedettes de la chanson d’alors. Ou, à l’occasion d’un reportage pour Le Point, d’une série montrant des artistes face à leurs instruments ; une belle façon pour lui d’exprimer son indissociable amour pour la musique et pour les gens. On découvrira ainsi au fil des salles quelques-unes de ses plus belles amitiés, avec le magicien des mots Prévert, ou surtout avec son alter ego, le violoncelliste iconoclaste Maurice Baquet. Plus tard, au lieu de se pencher sur son riche passé, Doisneau s’atta- 30 affaires culturelles photo & musique Ballades en images Le grand photographe Robert Doisneau (1912-1994) aimait la musique, qu’il aura su saisir au coin des rues, dans les caves jazz de Saint-Germain ou dans l’intimité des studios, mais aussi au fil de portraits d’amis et puis, encore à la fin de sa vie, de jeunes artistes. La Philharmonie rassemble 200 de ses clichés, dans une belle mise en scène visuelle et sonore. A NOUS PARIS Les Rita Mitsouko dans le parc de La Villette, en 1988. Atelier Robert Doisneau chera encore à partir à la découverte de jeunes gens modernes, comme les Négresses vertes ou les Rita Mitsouko. La dernière note d’une carrière tout en rythmes racontée ici par sa petite-fille, Clémentine Deroudille (déjà commissaire des expos Brassens et Barbara), et scénographiée par Stephan Zimmerli, musicien et graphiste du groupe Moriarty ; la bande de Rosemary Standley délivrant aussi en prime la B.O. inédite d’une expo qui ne pouvait se visiter en silence.Doisneau et la musique, jusqu’au 28 avril à la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, 221, avenue Jean-Jaurès, 19e. M° Porte de Pantin. Du mardi au vendredi de 12 h à 18h, le samedi de 10 h à 20h, le dimanche de 10 h à 18h. Entrée  : 9 € (TR  : 5 € ). Catalogue (coédition Flammarion/Philharmonie de Paris)  : 29,90 € . www.philharmoniedeparis.fr
scènes affaires mentalisme Pourang  : Labyrinthe - L’Immersion Textes  : Smaël Bouaici, Myriem Hajoui 31 culturelles Ouvert depuis le mois de juin, Le Secret est le nouveau lieu dédié au théâtre immersif à Paris. Logé dans une ancienne usine de 1 200 mètres carrés, dans le 5 e arrondissement, il abrite un dédale de salles obscures, l’écrin idéal pour le mentaliste Pourang, qui y présente Labyrinthe - L’Immersion, son dernier spectacle interactif, pour une date supplémentaire. Après avoir patienté autour d’un verre dans un bar décoré façon guinguette, un vieil homme borgne sonne la cloche et invite le public à le suivre. Commence alors une déambulation avec le mentaliste et sa troupe d’acteurs, ponctuée de numéros magiques dans chaque pièce mettant en scène les spectateurs, un voyage dans le temps entre l’histoire de Thésée et le minotaure et la recherche de Jack l’éventreur, avant un final plutôt impressionnant._S.B. Mercredi 12 décembre à 20 h au Secret, 18, rue Larrey, 5e, M° Place Monge. Places  : 16-23-30 € . DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :