A Nous Paris n°627 25 nov 2013
A Nous Paris n°627 25 nov 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°627 de 25 nov 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (235 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : culte... ces objets so French!

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
à boire et à manger 24 livre Les auteurs de ce recueil réjouissant sont deux Australiennes. La première, qui n’en était pas à sa première parution culinaire, a choisi de s’évader un temps de Sydney, sans projet précis, mais certaine que la gastronomie allait jouer un rôle important dans son séjour. À New York, bien sûr, elle n’allait pas être déçue. Au fil de ses rencontres, l’exploratrice, bien vite rejointe par sa fille elle aussi tentée par l’expérience, a ainsi pu découvrir une foultitude CARNET D’ADRESSES CHEZ LUCIE A deux pas de la Tour Eiffel, cette chaleureuse petite cabane créole vous propose un voyage culinaire exotique aux Antilles et à la Réunion. Les menus à 12 € et 16 € au déjeuner et 26 € midi et soir sont de véritables affaires. Entrées au choix : accras de morue, féroce martiniquais, samossas réunionnais... Plats au choix : colombo poulet, touffé de requin, calamars, poulet boucané... Desserts au choix : banane flambée, tarte au coco, mangue passion... TLJ. Il est prudent de réserver. 15, rue Augereau. Paris 7 ème 01.45.55.08.74. M° Ecole Militaire LA MAISON DU KASHMIR Découvrez les grands classiques de la cuisine indienne à des prix très doux. Unique à Paris, tous les plats sont accompagnés de 2 légumes. Goûtez les gambas massala et leur sauce coriandre et menthe fraîche accompagnées d’un caviar d’aubergine et d’un naan au fromage. Sans oublier l’accueil très souriant. Menu à 11,50 € le midi. Le soir, carte environ 25 €. Livraison à domicile. Ouvert TLJ 8, rue Sainte Beuve. Paris 6 ème 01.45.48.66.06.www.tandoori30.fr M° Vavin ou N. Dame des Champs Pâtes aux broccolinis et aux pistaches. Photo et illustration de Chris Chen Croquer la (grosse) pomme Loin des livres de cuisine traditionnels, un ouvrage conçu comme un journal de voyage raconte New York en faisant découvrir toutes ses spécialités culturelles, et donc ses diverses communautés. de recettes, cubaines, asiatiques, mexicaines, italiennes… Ici, une soixantaine d’entre elles, du soufflé de Halloween au mojito, sont restituées, pas de manière simplement pratique, mais assorties d’anecdotes, de passages en revue des traditions et des styles, et de conseils divers. Le goût de New York, comme si on y était.Big Apple, le vrai goût de New York, de Monica Trapaga et Lil Tulloch, éd. Hachette Cuisine, 196 p., 22,50 €. LE PETIT VILLIERS - CHEZ FRED L’incontournable du 17ème ! Découvrez l’étonnant menu à 24 € avec plus de 15 entrées, 12 plats et 15 desserts au choix. Une cuisine de tradition : foie Gras, saumon mariné, magret de canard, rognons de veau, andouillette 5A, filet de rouget, entrecôte et frites maison, bar grillé... Un plat et une entrée du terroir différent chaque jour comme la blanquette de veau ou l’osso bucco... Chez Fred la cuisine est faite maison ! Le midi en semaine menus à 16 € et 19,50 €). TLJ. 75, avenue de Villiers. Paris 17 ème 01.48.88.96.59. Métro Wagram street food• Miznon Rue des Écouffes, Paris IVe. La boucherie David et le delicatessen Schwartz’s donnent le « la ». Le « pitamaniaque » Miznon, lui, pétarade. Passée la porte, Mike Brant chante en hébreu ; une cliente avec une frange à la Chantal Thomass commande une pita au bœuf bourguignon (15 €) ; les serveuses « voututoient » dans toutes les langues ; une main tend un billet vert (100 €) pour une pita aux pois chiches (5 €), moins la patate douce grillée jamais arrivée ; un sosie de Marc Jacobs traduit l’ardoise à des Israéliens ; un chef punk-édenté-tatoué huuuurle… Bye-bye morosité. Le spectacle est dans la cuisine ouverte et la salle du fond, toutes de bric et de broc, de poireaux aux murs en bananes au plafond. Et l’assiette suit, saute de mains en mains, jusqu’au comptoir : chou-fleur grillé au gros sel (7 €) – simple et délicieux –, pita de chicken salad en demi-portion (4,50 €) – fraîche et gourmande –, kebab d’agneau en pita (11,50 €) – un coup de fouet, à coups d’herbes, d’oignons, de boulettes… L’addition est fausse, mais douce ; et le bonheur d’être dans ce food bazar, total. « Et encore, ce n’est rien à côté du dimanche », lance une femme à un badaud éberlué. On y sera ! _J.B. DJAKARTA BALI Le meilleur de la cuisine indonésienne est ici ! Très variée, riche en saveurs et en épices comme les milliers d’îles qui forment cet archipel. Goûtez les rouleaux aux crevettes et légumes, les brochettes de poulet sauce cacahuètes, le poisson cuit dans une feuille de bananier... Menus dégustation de 25 à 55 €. Longtemps fermé le midi, le restaurant propose depuis peu une formule « Déjeuner à Bali » à 18,50 €. Le vendredi soir, danses balinaises (menu à partir de 30 €). 9, rue Vauvilliers. Paris 1er 01.45.08.83.11.M° Louvre ou Châtelet www.djakarta-bali.com style de ville 22, rue des Écouffes, 4e. M o Saint-Paul. Tél. : 01 42 74 83 58. Ouvertt.l.j. sauf le samedi, de midi à minuit (jusqu’à 15 h le ven.). Carte : env. 15 €. 01.77.51.58.84. PUBLI INFO LA CHARRETTE CREOLE Dépaysement assuré et ambiance soleil de l’Océan Indien dans ce très sympathique restaurant exotique aux spécialités des îles de la réunion, Maurice, Madagascar. Marmite d’or 2008-2009 des restaurants afro-antillais. Formule le midi à 17 €. Le soir, carte environ 30 € à 35 €. Dîner aux chandelles mais aussi piste de danse et soirées à thème. 15, rue Jules Chaplain. Paris 6 ème 01.43.26.03.10. Métro Vavin ou N.D. des Champs www.lacharettecreole.com
Textes : Jérôme Berger, Carine Chenaux, Philippe Toinard gastro tendance tradition 25/11/13 A NOUS• Plantxa « Il est trop mignon, le chef », « Tu crois qu’il a quel âge ? », « Il n’était pas candidat dans Top Chef ? » … Florilège de phrases chuchotées à la Plantxa (ex-Plancha) à Boulogne, reprise en juin dernier par Juan Arbealez qui a effectivement participé à la saison 2012 de Top Chef. Colombien, diplômé de l’École du cordon bleu, ce jeune chef de 25 ans avait quelque peu disparu de nos radars depuis la fameuse émission de télé. En réalité, il travaillait à l’Acajou (16 e), chez Jean Imbert, le gagnant de la saison 2012. Si le service à la Plantxa ne semble pas encore au point – c’est long, parfois très long –, la cuisine est, quant à elle, plus aboutie, même si Juan gagnerait à tempérer sa fougue. Désireux de ne pas s’enfermer dans une carte trop longue et trop statique, il change ses plats tous les trois ou quatre jours. Le burger « de la pampa » et le ceviche de crevettes sont indéboulonnables, mais au gré du marché, il crée d’autres plats comme cet œuf « parfait », le jaune mollet au centre de l’assiette entouré du blanc travaillé au siphon avec du citron, le tout accompagné de quelques champignons. Ce n’est pas toujours très esthétique – la tarte au citron déstructurée en est un exemple frappant –, mais ça peut être délicieux, à l’instar de ce paleron de bœuf confit pendant 36 heures à 66°, servi avec une purée, quelques lamelles de truffes et des pousses de moutarde._Ph.T. On ira tous à Paradis La nouvelle table de la rue éponyme. Branchi-brancha forcément, entre comptoir en vitraux et mobilier tout droit sorti d’un resto chinois lambda. Difficile de distinguer le vrai du faux bon goût. La cuisine, elle, assure, droite dans les bottes de la tradition (œuf « parfait » et champignons, volaille et légumes racines…). Franche, enracinée, précise, et, cerise sur la forêt noire, pas trop chère. Une adresse pratique en voisin._J.B. Paradis, 14, rue de Paradis, 10e. M o Château d’eau. Tél. : 01 45 23 57 98. pâtisserie La Plantxa 25 style de ville 58, rue Gallieni, Boulogne- Billancourt (92). M o Marcel Sembat. Tél. : 01 46 20 50 93. Fermé le dim. Menu « Carte blanche » : 50 €. Carte : de 27 à 40 €. Piège à gâteaux Après la brasserie Thoumieux et le restaurant Thoumieux, Jean-François Piège poursuit ses investissements gourmands dans la rue Saint- Dominique en ouvrant Gâteaux Thoumieux. Il a confié la création des gâteaux à un pâtissier qu’il a croisé à l’époque où il officiait au Plaza Athénée, Ludovic Chaussard. Le CV de ce chef a de quoi rassurer tous les amateurs de plaisirs sucrés à qui l’on promet viennoiseries, pâtisseries, pains et gâteaux de voyage de toute beauté._Ph.T. Gâteaux Thoumieux, 58, rue Saint- Dominique, 7e. M o La Tour-Maubourg ou Invalides. IT S NOT SCOTCH. IT S NOT BOURBON. IT S JACK. * L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :