A Nous Paris n°626 18 nov 2013
A Nous Paris n°626 18 nov 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°626 de 18 nov 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (235 x 285) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 24,9 Mo

  • Dans ce numéro : culture geek, produits de pointe, clubbing... high-techno !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PARIS OPÉRA/LA DÉFENSE/LEVALLOIS SO_OUEST/BEAUGRENELLE/UNIQLO.COM * Vêtements à vivre/100% Polyester EMBALLEZ VOUS POUR NOËL ! CE NOËL, OFFREZ LE CADEAU IDÉAL : PRATIQUE, CHAUD ET CONFORTABLE. VESTE EN POLAIRE HOMME ET FEMME 12,90 € AU LIEU DE 19,90 € PROMOTION VALABLE DU 14 AU 20 NOVEMBRE UNIQLO (U.K) Limited RCS PARIS N°794 759 001.
édito 03 18/11/13 A NOUS Chercher la petite bête Connaissez-vous La Hulotte ? Certes, il s’agit bien d’une sorte de chouette (bravo aux spécialistes animaliers), mais il est possible que ce nom rappelle autre chose à certains. Comme un vague souvenir d’école, peut-être. En réalité, La Hulotte est un journal, pas de ceux que l’on trouve en kiosque, mais pas un gratuit non plus, pas du genre à mobiliser une rédaction de taille, ni même des journalistes et encore moins des photographes. La Hulotte n’a même pas de périodicité régulière. Le journal paraît quand il est prêt, et pourtant, il a ses fidèles, tous abonnés, qui l’attendent patiemment et sont ravis de le retrouver, depuis maintenant plus de quarante ans. Aujourd’hui, La Hulotte vient tout juste de sortir son centième numéro, et il est temps de faire découvrir cette parution très spéciale à tous ceux qui n’en ont jamais entendu parler. La chose est l’œuvre exclusive d’un passionné de nature, Pierre Déom, qui fut instituteur un temps, avant de vite abandonner son tableau noir pour se consacrer exclusivement à son petit journal, qui, à sa plus grande surprise, ne cessait de prendre de l’ampleur. Car à l’origine, en janvier 1972, La Hulotte n’était qu’un maigre bulletin d’information, distribué gratuitement dans les écoles ardennaises, voué à faire découvrir les plantes et les animaux aux enfants. Déjà seul à la barre, le jeune enseignant écrivait, faisait des dessins maladroits, ronéotypait et agrafait les pages le soir après la classe. Ses élèves, eux, écrivaient les adresses, de plus en plus d’adresses, car avec des gros titres aussi accrocheurs que « Grande enquête sur la buse ! », les abonnés étaient de plus en plus nombreux, dépassant vite les frontières du département. Alors, le journal s’est professionnalisé, Pierre Déom, unique reporter du titre, a de mieux en mieux dessiné, s’est mis sans relâche à battre la plaine « afin de dénicher les infos les plus croustillantes sur les animaux et les plantes », et La Hulotte est officiellement devenu « Le journal le plus lu dans les terriers ». Aujourd’hui, chaque numéro est tiré – tout de même – à 160 000 exemplaires, et se trouve dans 70 pays. Son créateur n’a pas faibli, et passe de 900 à 1 500 heures pour en concevoir entièrement un exemplaire. Aujourd’hui, alors que la jolie histoire anachronique continue, on ne saurait trop vous conseiller de vous abonner à la petite revue. Il vous en coûtera 25 € pour six numéros, et encore, nul ne sait à quelle fréquence vous les recevrez, mais cet iconoclaste monument de la presse, à contre-courant de tout ce que celle-ci peut proposer, l’aura bien mérité.www.lahulotte.fr. Carine Chenaux Rédactrice en chef À gauche : La Concrete, after du dimanche sur une péniche, quai de la Rapée. L’un des succès du clubbing parisien. Photo Sonia Desprez À droite : La Compagnie du bon goût de Théo Mercier (détail), 2012-2013. Mugs en céramique sur trois étagères en bois peint, 125 x 100 x 15 cm. À voir dans l’exposition Le Surréalisme et l’objet, jusqu’au 3 mars 2014 au Centre Pompidou. Photo Erwan Fichou/Courtesy de l’artiste et galerie Gabrielle Maubrie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 1A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 2-3A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 4-5A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 6-7A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 8-9A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 10-11A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 12-13A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 14-15A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 16-17A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 18-19A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 20-21A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 22-23A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 24-25A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 26-27A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 28-29A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 30-31A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 32-33A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 34-35A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 36-37A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 38-39A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 40-41A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 42-43A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 44-45A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 46-47A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 48-49A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 50-51A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 52-53A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 54-55A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 56-57A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 58-59A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 60-61A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 62-63A Nous Paris numéro 626 18 nov 2013 Page 64