A Nous Paris n°618 23 sep 2013
A Nous Paris n°618 23 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°618 de 23 sep 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (235 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : à pied... La Petite Ceinture dans le 15e, de la voie ferrée à l’espace vert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Hannibal finit sa dernière bouchée et on comprend que HANNIBAL SAISON 1 EN EXCLUSIVITÉ LANCEMENT LE.21, SEPUE SEPTEMBRE 3EE D.13910 0,23 € TTC/mn depuis un poste fixe. A SUIVRE Retrouvez une grande série chaque soir, des séries diffusées dès leur sortie aux USA et des intégrales de saison chaque week-end. ¢ SÉRIES est incluse dans l’abonnement aux chaînes ¢. ¢ SÉRIES disponible au sein de l’abonnement aux chaînes ¢, uniquement en HD sous réserve de disposer du matériel adéquat. Pour les abonnés aux Chaînes ¢ par TNT/câble : chaîne accessible uniquement sur PC/Mac, tablette, smartphone, Xbox. Séries retransmises dès leur diffusion aux États- Unis en version originale sous-titrée. Hannibal Gaumont. Joachim Ladefoged/VII/Corbis. – Dès septembre sur ¢ SÉRIES.
édito 03 23/09/13 A NOUS Un style insaisissable Las, on aura beau connaître les codes, être à peu près au fait des tendances de la saison, des couleurs qui se porteront, de ce qu’il faudra oser ou non, tout le monde n’assimilera pas l’info de la même façon. Des trop bons élèves, qui arboreront toute la panoplie recommandée jusqu’à l’écœurement, aux pas concernés qui feront avec ce qu’ils ont, il y aura de tout, plus ou moins d’efforts, d’effets. Et puis, indépendamment de tout cela, parfois, force sera de remarquer un vrai style, de ceux qui apparaissent comme innés. En parlant de Louise de Vilmorin et Arletty, deux de ses « muses » qui l’ont accueilli à son arrivée à Paris, le couturier Azzedine Alaïa ne cherche pas à expliquer l’inexplicable, mais constate simplement : « L’une et l’autre se moquaient bien d’être à la mode, elles étaient libres et follement stylées. » Ces mots d’admiration, il les livre en préambule d’un ouvrage à paraître en octobre prochain, Le Détail qui tue, de François Armanet et Élisabeth Quin. Car selon eux, ce détail est justement un indéfinissable plus, à contre-courant des modes, qui fait que l’on se démarque de tout un chacun. Une fantaisie que les autres n’osent pas, un « signal qui accroche le regard », un avant-gardisme parfois à la limite de la faute de goût, qui serait l’apanage des icônes. Dans leur livre, au fil d’une belle série de portraits, écrivains et artistes du XX e siècle se succèdent, souvent immortalisés par les plus grands noms de la photographie, et le jeu peut alors commencer. Un costume pour Cary Grant, une pluie d’accessoires griffés pour Kanye West, un jean ultra-skinny pour Kate Moss… Et l’on se rend compte que ce fameux détail, il est vrai souvent assez mortel, n’est au fond jamais là par hasard. Qu’il est en fait intimement lié à l’histoire de celui qui l’arbore, et que c’est pour ça qu’il lui va si bien. Du coup, les copier ne servira bien sûr pas à grand-chose, et pourtant les stars lancent toujours les tendances, qui changent de saison en saison. Alors, cette semaine particulièrement, on vous le dit, suivez la mode, un peu, mais inspirez-vous de vous, surtout.Carine Chenaux Rédactrice en chef À gauche : L’élégance classique de Cary Grant. Bettmann/Corbis À droite : Kanye West assiste au défilé de la collection homme automnehiver 2009 de Lanvin pendant la Fashion Week de Paris, le 25 janvier 2009. Michel Dufour/WireImage Les deux photos sont extraites du livre Le Détail qui tue, petit précis de style de Marcel Proust à Kate Moss, de François Armanet et Élisabeth Quin, chez Flammarion.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :