A Nous Paris n°579 15 oct 2012
A Nous Paris n°579 15 oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°579 de 15 oct 2012

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : Au musée des Arts Décoratifs : French Touch

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Photos : © Little Shao - Red Bull France SASU, RCS Paris 502 914 658 OUVERTURE DES PORTES : 2th DÉBUT DE LA COMÉTITION : 22h• SOI_RÉE : Minuit j. PAVILLON CHAMPSELYSEES * 5254 RUE MARBEUP• 75008 PARIS * Qui est le meilleur danseur de la soirée ? 1
Photo Julien DaCosta Un mannequin chez RA, 14, rue de la Corderie, 3e. La boutique sélectionne de jeunes talents internationaux, et invite notamment de nouveaux créateurs américains à Paris. ÉDITO•03F Ah, ça c’est « sur » ! ils ne manquent pas, les ouvrages consacrés aux erreurs de chauffer un peu. Ainsi en est-il des aventures de la préposition langage, au mauvais emploi des mots, aux expressions toutes faites. Histoire de parfaire sa culture en la matière et surtout de bien ricaner en se félicitant intérieurement de n’être affligé d’aucun des tics recensés, on lira ainsi, en vrac, ceux de la collection des « Dicos d’or » de Bernard Pivot ou de la série « Le Goût des mots », dirigée par l’infatigable Philippe Delerm, ou encore les nombreuses productions, très drôles, de l’excellent Pierre Merle, auteur entre autres du « Français mal-t-à-propos ». Mais on aura beau lire et on aura beau faire, même si l’on évite les fautes, on ne pourra manquer d’être contaminé par l’air du temps, en employant à tout-va de bien bêtes « Je reviens vers CARINE CHENAUX Rédactrice en chef « sur », qui, au vu de notre spécialité, ne manquent pas de nous être fréquemment rapportées. Difficile de recenser le nombre d’informations que nous recevons depuis toujours pour nous expliquer ce qui, diable, se passe « sur » Paris. Et pourtant, les garants de notre cher vocabulaire sont formels, ce « sur » -là « ne peut traduire qu’une idée de position, de supériorité, de domination ». Mais peu importe, beaucoup continuent à travailler « sur » Paris (vaste job), quand il ne « descendent » pas « sur » Marseille pour le week-end. Las, peut-être qu’après tout, un jour, à ce sujet, l’union fera la loi, et que, comme on s’est un jour bizarrement mis à aimer les « z’haricots », on finira tous par former vous » ou même « Mais regardez plutôt », immortalisé par les Nuls en faux présentateurs de JT, dont le reportage ainsi lancé nous permettait juste de voir l’image de Pluto le chien. De quoi signaler que les journalistes sont souvent, à ce titre, les plus mal chaussés. Une tare que nous ne remarquerions peut-être pas nous-mêmes, si quelques pointilleux lecteurs ne passaient régulièrement au crible nos humaines erreurs et autres fautes de frappe ou d’inattention. « Apprenez à écrire ! ! ! », nous disent ceux-là avec bienveillance. On essaie. Reste que (une expression qui, au passage, fait souvent frémir la moustache de quelques-uns de nos apprentis académiciens), de « sur » la ville une grande communauté… D’autant que notre « sur », se sentant prendre du galon, n’a visiblement pas l’intention de s’en tenir là. Entendu lors d’une célèbre émission dans laquelle concourent des cuisiniers amateurs mais capés : « Je suis parti « sur » un œuf mollet », suivi d’un péremptoire « Ah non, moi, je serai « sur » un filet de limande. » Et nous d’imaginer la scène… avant de nous reprendre. Après tout, pas question de tourner vieux barbon, surtout quand on n’est pas irréprochable soi-même. Les mots ont leur vie propre et malgré l’adversité, ils finissent souvent par gagner. Finalement, en envisageant les choses comme ça, comme le dirait une célèbre pub pour notre côté, l’emploi hasardeux de certains mots a aussi le don de nous dentifrice, « on est sur une vraie bonne nouvelle ».•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :