20 Minutes France n°3334ES 9 oct 2018
20 Minutes France n°3334ES 9 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3334ES de 9 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : las, las, las las et las...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité En première ligne sur toute la ligne Politique Etre nommé ministre de l’Intérieur, c’est se retrouver à un poste très sensible et très exposé Si le remaniement, annoncé pour ce mardi ou mercredi, pourrait concerner plusieurs ministères, c’est celui de l’Intérieur, occupé par le Premier ministre depuis le départ de Gérard Collomble 3 octobre, qui est au cœur des préoccupations d’Emmanuel Macron. A qui le chef de l’Etat va-t-il confier les clés de la Place Beauvau ? Le choix est délicat, étant donné le caractère très sensible de ce ministère. « Tout remonte à Beauvau » La police et la gendarmerie sont en effet placées sous l’autorité de ce dernier. « Le système policier français est très nationalisé, et la chaîne hiérarchique extrêmement rigide », précise Mathieu Zagrodzki, chercheur associé au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (Cesdip). « Tout remonte à Beauvau », confirme Paul Quilès, ministre de l’Intérieur d’avril 1992 à mars 1993 au sein du gouvernement de Pierre Bérégovoy. C’est aussi Place Beauvau que remontent des informations provenant des services de renseignement. « Cela explique pourquoi on n’a jamais eu de technicien pur à ce poste, La météo en France S. de Sakutin/AFP pas depuis les années 1980 », souligne Mathieu Zagrodzki. Le tandem exécutif préfère y placer un proche. Le ministère de l’Intérieur est aussi très exposé. « En cas de crise terroriste, d’émeutes, d’affaire criminelle majeure, le ministre doit être capable d’expliquer son action aux forces de sécurité et devant les médias, et de faire face aux critiques », rappelle Mathieu Zagrodzki. « Il y a aussi beaucoup de négociations, formelles ou informelles, à gérer avec les syndicats de police », poursuit le chercheur. Selon une étude publiée TOLITES LES PRÉVISIONS DÉTAILLÉES MB CIEEMI par le ministère du Travail en 2016, 49% des agents de police de l’Etat ou de la police municipale sont syndiqués. Paul Quilès insiste pour sa part sur « le sens du commandement » et la capacité à « se faire respecter », cruciaux à ce poste, selon l’ancien locataire de la Place Beauvau. Enfin, outre les questions de sécurité publique, le ministère de l’Intérieur est aussi en charge de la politique migratoire, des cultes et de l’organisation des élections. Des sujets potentiellement explosifs qui justifient que l’Elysée privilégie souvent 2 Mardi 9 octobre 2018 l’Elysée et Matignon s’apprêtent à remanier le gouvernement après la démission de Gérard collomble 3 octobre. Le soleil, au nord, fait des envieux au sud Un temps très agité persiste autour du golfe du Lion, en particulier entre le Roussillon et les monts de l’Espinouse, Les orages y restent violents, avec un renforcement du vent marin et d’autan. Le temps sera sec ailleurs. le « poids politique » lors de la nomination du ministre de l’Intérieur, insiste Mathieu Zagrodzki. D’autant que ces questions sont d’actualité  : Emmanuel Macron veut faire adopter au Parlement une réforme des institutions qui introduirait une dose de proportionnelle, et Edouard Philippe a annoncé que la réflexion de l’exécutif sur la « structuration de l’Islam de France » aboutirait d’ici au début de l’année 2019. Deux épineux dossiers que le ou la remplaçant(e) de Gérard Collombaura à gérer au cours des prochains mois. Laure Cometti La réforme des peines dans le collimateur des magistrats Justice Annoncé en mars, le vaste projet de réforme de la justice est débattu à partir de ce mardi au Sénat. Et, s’il est un volet qui a déjà bien fait parler de lui, c’est celui de la refonte des peines, l’ambition de la Chancellerie étant de leur « redonner du sens », « assurer [leur] exécution effective » et « désengorger les prisons ». Toutefois, certaines mesures, comme la suppression des peines d’emprisonnement de moins d’un mois et la détention à domicile pour les peines entre un et six mois, ne convainquent pas certains magistrats. « Quand le tribunal doit juger un multirécidiviste, mais que la gravité des faits qui lui sont reprochés ne justifie pas un emprisonnement de plus d’un an, les juges peuvent quand même estimer qu’il est opportun de le placer en détention. Or, avec cette réforme, la tentation sera forte de condamner à une peine supérieure à un an pour qu’il soit placé en détention », analyse Marc Lifchitz, secrétaire général adjoint du syndicat FO-Unité magistrats. « Il y a un gros risque d’effet pervers », résume Juliane Pinsard, secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature. Aujourd’hui, les organisations professionnelles redoutent le vote du texte sans modification majeure. Des rassemblements sont prévus ce mardi devant le Sénat pour protester contre le projet de loi. Hélène Sergent
ActuAlité Des travers bien fatigants Santé Le manque de sommeil n’est pas le seul fautif en cas de baisse d’énergie Les vacances d’été ne datent que de quelques semaines et, pourtant, on se traîne déjà. Au-delà de pathologies spécifiques (le syndrome de fatigue chronique ou l’apnée du sommeil), d’une carence en fer, du petit déjeuner zappé, voire de l’apéro avalé trop tard le soir et de la lumière bleue émise par les écrans, des causes insoupçonnées liées à nos habitudes quotidiennes peuvent expliquer ce manque d’énergie. Jair Bolsonaro (en haut) a devancé Fernando Haddad au premier tour. M. Board/Rex Featur/Sipa A. Penner/AP/Sipa Chine nouvelle/Sipa l’hypervigilance au boulot, ça use. Au point, parfois, de mener au burn-out. V Zapper la séance de sport. Quand la journée a été bien chargée, et que l’on n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre, rien de plus facile que de sacrifier la séance de sport. Mais « le sport a une action régulatrice de la physiologie, insiste Olivier Pallanca*, psychiatre et neurophysiologiste spécialiste des pathologies du sommeil et des troubles de l’attention. Par ailleurs, il procure une sensation de bien-être en libérant des endorphines  : cela permet de faire une coupure dans sa journée et de bien dormir la nuit. » Conseil  : ne pas s’écouter, sauf si l’on est réellement épuisé physiquement. V Ne pas boire suffisamment d’eau. Un défaut d’hydratation « entraîne une réduction du volume sanguin  : le sang est plus épais », explique Raphaël Gruman, nutritionniste. En conséquence, le cœur fournit plus d’efforts pour pomper le sang, « réduisant ainsi la vitesse à laquelle oxygène et nutriments sont transportés vers les muscles et les organes ». Et ce n’est pas tout. « Cela a aussi un impact délétère sur le foie, qui est l’organe d’élimination, poursuitil. Si l’on ne boit pas assez d’eau, les toxines restent stockées dans le foie et l’engorgent. L’organe a alors besoin de beaucoup plus d’énergie pour éliminer ces toxines, ce qui génère une fatigue pour l’organisme. » Conseil  : avoir toujours une bouteille d’eau à portée de main, devant l’écran, dans son sac, au pied du lit… V Enchaîner les cafés pour tenir le coup. « Boire trop de café et autres boissons énergisantes augmente la tension artérielle, le rythme cardiaque et le niveau de stress », alerte le D r Pallanca. Une surconsommation qui peut aussi perturber l’endormissement et accroître les troubles du sommeil. Conseil  : limiter les expressos et toute boisson énergisante. V Ne pas déconnecter du boulot. Lutter contre l’hypervigilance est l’un des gros enjeux du moment, admet le D r Pallanca. « Lorsque l’on reste sur la brèche, on dort mal, le sommeil est de mauvaise qualité. On est donc fatigué, on est moins performant et là, c’est le cercle vicieux qui, dans les cas les plus graves, mène au burn-out. » Conseil  : se fixer des heures au-delà desquelles la consultation des mails et messages pros est proscrite. V Avoir un bureau en désordre. Selon une étude de l’université de Princeton, avoir un bureau encombré épuise mentalement en limitant la capacité de votre cerveau à traiter des informations et se concentrer. Conseil  : ranger un minimum son espace de travail chaque soir. Anissa Boumediene * Auteur de Dormir, sans médoc ni tisanes (éd. Marabout), à paraître ce mardi. Le Brésil tiraillé entre deux extrêmes Présidentielle La direction que va prendre le Brésil est imprévisible. Le plus grand pays d’Amérique latine s’acheminait en effet lundi vers un second tour de la présidentielle pouvant lui donner un chef d’Etat d’extrême droite comme de gauche. Jair Bolsonaro, le député nostalgique de la dictature militaire, s’est qualifié dimanche avec 46% des votes. Une performance à la mesure du phénomène électoral qu’il est devenu ces dernières semaines après avoir été victime d’un attentat. Mais il n’a pas été élu président au premier tour comme il l’espérait. Il se retrouvera le 28 octobre face à Fernando Haddad (29%), du Parti des travailleurs (PT), dans un duel incertain et symptomatique de l’extrême polarisation que cette campagne a révélée. L’un et l’autre vont essayer d’être plus consensuels en nouant des alliances vers le centre, très convoité. Ils devront aussi tenter de limiter le fort rejet qu’ils inspirent l’un comme l’autre dans l’électorat de 147 millions d’habitants. Les Brésiliens sont anxieux pour l’avenir de la démocratie dans ce pays éprouvé par une dictature (1964-1985), tout en rejetant un retour aux affaires du PT, impliqué dans des affaires de corruption. 3 Mardi 9 octobre 2018 Sourds et malentendants mieux entendus Téléphonie Rendre le téléphone plus accessible aux sourds et aux malentendants. C’est l’objectif d’un nouveau service lancé lundi par les opérateurs de télécommunications, en application de la loi sur le numérique adoptée en octobre 2016. « Bonjour, vous êtes en relation avec la plateforme téléphonique Roger Voice, une personne sourde cherche à vous joindre. Je suis interprète et je vais traduire votre conversation. » Voilà la phrase que devrait entendre l’interlocuteur. Avant cela, au moment de passer l’appel, la personne sourde ou malentendante aura vu s’afficher sur son écran une liste de différentes options  : un interprète en langue des signes, un « codeur en langue parlée complétée », ou un appel visuel avec transcription du sous-titrage et correction par « un scribe ». Pour les sourds aveugles, la conversation sera transcrite sur une interface braille, sa réponse ensuite vocalisée à son interlocuteur. Depuis lundi, les opérateurs sont tenus d’offrir une heure d’appel gratuit par mois.nnCu secondes Des boîtes d’œufs Les Poulettes et de pâtes Panzani rappelées. Le ministère de l’Agriculture et la Répression des fraudes ont annoncé, lundi, le rappel de boîtes d’œufs de la marque Les Poulettes et de pâtes Panzani. Les premiers produits (1 FR NAF 01, périmés au 24 octobre) présentent des traces de salmonelle ; les seconds (« Coquillettes », « Torti » ou « Coudes rayés », périmés au 1er août 2021), un goût de terre. Une IRM avant toute prise d’Androcur. Un examen d’imagerie du cerveau doit être fait avant de commencer tout traitement avec l’Androcur ou ses génériques (médicaments à l’origine de tumeurs cérébrales lorsqu’ils sont pris de façon prolongée et à hautes doses), a indiqué lundi l’Agence du médicament. Jellel reprend Toys’R’Us. La filiale française de Toys’R’Us sera rachetée par la société française Jellel jouets, qui s’est engagée à reprendre 44 magasins et 1 036 salariés (1 167 au total).

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :