20 Minutes France n°3279 23 avr 2018
20 Minutes France n°3279 23 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3279 de 23 avr 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : l'amère pilule des expertises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Grand Paris Un chaudron pour les cultures Urbanisme Autrefois fabrique de chaudières, le site Babcock, à La Courneuve, va accueillir d’ici à 2021 galeries d’art, cinéma, halle sportive... Créer un lieu culturel « connu dans tout Paris ». Max Castro, directeur des grands projets urbains pour la Compagnie de Phalsbourg, mène sur le site des anciennes usines Babcock, à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), un projet d’envergure – entre 90 000 et 100 000 millions seront investis. Il s’inscrit dans le cadre d’Inventons la métropole du Grand Paris, la plus grande consultation d’aménagement et d’urbanisme d’Europe, à l’issue de laquelle 51 nouveaux sites urbains verront le jour. Sur 50 000 m², le projet de La Fabrique des cultures doit accueillir des galeries d’art, alimentées notamment par la collection du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, un pôle « image augmentée », une école d’art privée, un cinéma de six ou sept salles exploité par Etoile Cinéma, un lieu de Les plus grandes marques de canapés, canapés-lits et fauteuils de relaxation  : Bretz, Burov, Diva, Duvivier, Fama, Leolux, Milano Bedding, Steiner, Stressless... LfpQce Tpper Maison familiale depuis 1926 répétition pour l’Opéra de Paris, etc. « La ville de La Courneuve a toujours voulu créer un lieu culturel, souligne Max Castro, car c’est cela qui fait déplacer les gens des quatre coins du Grand Paris. » Mathieu Boncour, directeur des relations institutionnelles à la Compagnie de Phalsbourg, indique que « notre modèle, c’est le 104 à Paris, un lieu à la fois pointu et qui accueille toutes les populations ». A la différence que le projet, ici, est d’une envergure bien plus imposante. « Faire revivre l’histoire » Accompagnée d’architectes et de paysagistes (Dominique Perrault Architecture, Encore Heureux, Après la pluie), la Compagnie de Phalsbourg prévoit une programmation mixte. « Toute la complexité, ici, est de faire pousser un projet privé avec Les plus grandes marques de literie  : André Renault, Bultex, Dunlopillo, Duvivier, Epéda, Mérinos, Sealy, Simmons, Swiss Line, Tempur, Tréca... PARIS 12 e ET 15 e 7J/7 Literie 56-60 cours de Vincennes Paris 12 e 01 43 41 80 93, M° Pte de Vincennes ou Nation 66 rue de la Convention Paris 15 e 01 40 59 02 10, M° Boucicaut, P.gratuit Compagnie de Phalsbourg Du 15 avril au 15 mai un équilibre économique, c’est pourquoi 20 000 à 25 000 m² seront consacrés à 252 logements, des résidences d’artistes, des espaces de coworking et des commerces. » L’autre enjeu a été de présenter un projet respectueux du passé industriel du site. « Nous avons travaillé sur les grands principes d’intention sur cet îlot, l’exsite de fabrication de chaudières des usines Babcock, dévoile Nicola Delon, directeur de l’agence Encore Heureux. Enormément de gens ont travaillé dans ces usines, et l’un des défis a été de faire revivre cette histoire. » Le 2 Lundi 23 avril 2018 Les plus grandes marques de mobilier contemporain, dressing, armoires lits  : Artcopi, Arlitec, Armobil, Bontempi, Cattelan, Celio, Couture, Drugeot, Duebi Italia, Mobitec, Mobliberica, Naos, Nolte, Presotto, Riflessi... L’ESPACE TOPPER S’ENGAGE  : OFFRES EXCEPTIONNELLES SUR LES PLUS GRANDES MARQUES Canapés, literie, mobilier  : 3 000 m² d’envies ! Le projet s’inscrit dans le cadre d’Inventons la métropole du Grand Paris. projet qui a été retenu au terme de la consultation est ainsi « celui qui respecte le plus l’existant ». L’objet du projet n’étant pas que « la » culture, une halle des cutlures urbaines (basket, boxe, escalade…) doit aussi sortir de terre. Le résultat « d’un travail de terrain avec les associations locales, poursuit l’architecte. Si l’on veut réussir ce type de projet urbain, on ne peut pas parachuter une vision d’en haut. » Le site devrait être accessible dès 2019, avant la livraison finale prévue, elle, deux ans plus tard. Mickaël Bosredon PARIS 15 e 7J/7 M° Javel ou Boucicaut, P.gratuit Canapés  : 63 rue de la Convention, 0145 77 80 40 Armoires lits  : 60 rue de la Convention, 01 45 71 59 49 Dressing Celio  : 143 rue Saint-Charles, 01 45 79 95 15 Steiner et Leolux  : 145 rue St-Charles, 01 45 75 02 81 Mobilier contemporain  : 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81 www.topper.fr
Grand Paris ##JEV#91-69-https://www.dailymotion.com/video/x6i4jhx##JEV# La Régie des transports souhaite dispenser ses agents des 450 000 heures de nettoyage qu’ils effectuent en un an. Le robot ne se ménage pas à Châtelet-les-Halles Propreté La RATP teste un engin nettoyeur autonome dans cette station Décoller les chewing-gums, ramasser les canettes, balayer… Chaque jour, les agents propreté de la RATP collectent 10 500 sacs poubelle de déchets. Ce nettoyage, qui représente 450 000 heures de travail par an, pourrait bientôt appartenir au passé. Pour dispenser son personnel de cette tâche répétitive à faible valeur ajoutée, la Régie des transports teste en effet un robot nettoyeur autonome. Ce petit cube noir d’un mètre de haut à peine et d’une autonomie de douze heures est développé par la start-up française Fybots. Et, s’il Plainte du président de Tolbiac après les dégradations a le chic pour piquer la curiosité des usagers pressés qui empruntent les couloirs de Châtelet-les-Halles, il présente bien d’autres qualités. « Nous lui indiquons simplement les missions qu’il a à réaliser au préalable, explique YoannDevulder, président-fondateur de Fybots. Lorsqu’il remplit son réservoir de 40l, il retourne à sa base pour se vider automatiquement. Il recharge également ses batteries tout seul. » Université L’information est tombée dimanche. Une enquête pour dégradations en réunion a été ouverte vendredi, après l’évacuation du site universitaire parisien de Tolbiac, lieu emblématique de la mobilisation contre la réforme de l’accès à l’université. Elle fait suite à une plainte du président de l’université Paris-I, Georges Haddad, révélée par Le JDD. « Il s’agit de défendre l’institution (...), a déclaré Georges Haddad. C’est une façon d’affirmer que notre rôle n’est pas de subir, nous faisons appel au droit. » Vendredi, le président avait évalué le coût des « dégradations » – notamment des tags dans des amphis et du matériel informatique détruit – à « plusieurs centaines de milliers d’euros ». Il avait aussi annoncé que des experts avaient été mandatés pour réaliser Un travail de nuit « La grande force de ce robot reste sa capacité à aspirer les cannettes et les bouteilles dans de grands halls, sur tous les types de surfaces et de sols », précise Jean Baranger, responsable de la propreté à la RATP, sans pour autant savoir à ce jour si des commandes seront passées. En attendant, et pour éviter un éventuel désagrément auprès des voyageurs pendant les heures de pointe, le robot travaillera de nuit dans un premier temps. Avec 370 stations et gares à entretenir, la RATP consacre 80 millions d’euros par an à la propreté. Un domaine dans lequel elle ne cesse d’expérimenter. Ainsi, depuis octobre, le robot Taski, une autolaveuse autonome développée par l’entreprise Onet, fait ses preuves en gare de La Défense. L’enjeu des prochains mois pour la Régie des transports  : « Neutraliser les mauvaises odeurs dans les stations de métro et de RER », annonce Jean Baranger, qui précise par ailleurs que « les clients peuvent également signaler en temps réel les déchets qu’ils croisent à bord des trains de la ligne A, via l’application Mon RER A ». Caroline Sénécal un chiffrage précis. « L’argent public a été dégradé et c’est le contribuable qui va devoir subir cette charge », a- t-il déploré dimanche. « On va chiffrer les dégâts et faire en sorte que la tour soit opérationnelle le plus rapidement possible », a promis de son côté Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur. Le site est fermé jusqu’à nouvel ordre.C. Sénécal/20 Minutes 3 Lundi 23 avril 2018 III fp LU vous minutes https://www.20minutes.fr/paris f fb.com/20MinutesParis @20minutesparis @20minutesparis Rendez-vous en bas des articles de la rubrique Paris vingt.minutes avec Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! in fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterest.fr/20minutesnnCu secondes Un jeune mis en examen après la noyade à Issy-les-Moulineaux. Un adolescent a été mis en examen, samedi, pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, rapporte Le Parisien. Il lui est reproché d’avoir, jeudi soir à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), poussé dans la Seine un camarade âgé de 14 ans. Ce dernier s’est noyé. L’adolescent de 15 ans ne nie pas les faits, mais dit ignorer que son copain ne savait pas nager, précise le quotidien. Un centre d’hébergement géré par Emmaüs part en fumée. Un incendie s’est déclenché dimanche matin dans un centre d’hébergement géré par l’association Emmaüs Coup de main à Saint-Denis (Seine-Saint- Denis). Le feu n’a fait aucun blessé. BSPP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :