[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°37 jun/jui/aoû 2015
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°37 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : Casino, épicier sans frontières.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30

ilhôneAlpes

L’ACTUALITÉ DÉCRYPTÉE

N°37 — ÉTÉ 2015

Coup de pouce aux séjours en

Marc Chatelain

« 

ous sommes partis pour la première fois entre amis, en toute autonomie. On est très contents », raconte Oussama, 17 ans. Ce lycéen de Chambéry a passé au mois de février une semaine de vacances au ski avec quatre amis, aux Carroz d’Arâches, en Haute-Savoie. À 1 140 mètres d’altitude, entre Léman et Mont-Blanc, la station est un authentique village hautsavoyard. Accueillis dans le centre de vacances des Flocons verts, parmi des familles, ces jeunes ont pu profiter d’un cadre de vie idéal au pied des pistes. Les activités ne manquent pas  : ski, barbecue des neiges, patinoire, soirées festives, sorties raquettes, club enfants/ados, spectacles. Ce complexe hôtelier compte 55 logements et peut héberger jusqu’à 300 vacanciers. « Nous n’aurions jamais pu partir sans l’aide de la MJC de Chambéry, qui nous a informés de cette formule et aidés à préparer notre départ », explique Oussama, qui a apprécié de chausser les skis. Les cinq amis ont bénéficié de l’aide régionale au départ en vacances et pu séjourner en pension complète pour la somme de 80 euros, forfait compris. Cet été au Carroz, changement d’activités et dépaysement garanti  : farniente au bord de la piscine, randonnées accompagnées, découverte de la gastronomie locale. Pour les spor-

N

tifs, vols en parapente, descentes en VTT, via ferrata. Depuis le sommet de la télécabine de la Kédeuze, vue sur la vallée de Cluses et sur la montagne, au loin le Môle et le pic du Marcelly. Entre les montagnes du Grand Massif se dresse le mont Blanc. L’été dernier, le centre des Flocons verts a reçu une centaine de jeunes bénéficiaires de l’aide au départ en vacances. « La plupart ignoraient

tout de la montagne et sont repartis transformés », assure Serge Magna, le directeur des lieux. Pour l’été 2015, il espère bien renouveler l’opération avec autant de succès.
Laurence TournecuiLLerT
> Infos pratiques 16/18 ans  : www.jeunesenvacances.fr 18/25 ans  : www.depart1825.com

Marc Chatelain

N°37 — ÉTÉ 2015

iihônfAIpes

31

montagne
« Des séjours abordables »
Trois questions à Serge Magna, directeur des villages vacances Ternélia

Des prix très accessibles
En partenariat avec l’Agence nationale des chèques-vacances et Rhône-Alpes Tourisme, et grâce à la mobilisation des professionnels du tourisme social et solidaire, pour l’année 2015, plus de 1 500 jeunes Rhônalpins seront aidés dans leurs projets de vacances. Par exemple, pour un séjour à 450 € , la Région et l’ANCV financent 300 € au maximum, et il ne reste plus que 150 € à la charge du jeune. Pour un séjour à 300 € , la Région et l’ANCV prennent en charge 220 € , il ne restera plus que 80 € à régler ! « Jeunes en vacances », à destination des 16-18 ans, avec une offre de séjours régionale tout compris (hébergement, pension complète et activités) à partir
Premier séjour au ski en février dernier pour Oussama et ses amis, au Carroz d’Arâches.

de 80 € et une aide allant jusqu’à 300 € . Les partenaires envisagent de participer aux frais de transport jusqu’au lieu de villégiature. Informations, conditions d’éligibilité, offres de séjours et inscriptions sur  :
> www.jeunesenvacances.fr www.facebook.com/dispositifjeunesra

« Départ 18-25 », à destination des 18-25 ans, avec une offre de séjours nationale et européenne. Participation du jeune  : en fonction du coût du séjour choisi. Informations, conditions d’éligibilité, offres de séjours et inscriptions directement sur  :
> www.depart1825.com

Quelle est la particularité d’un centre de séjour dans le tourisme social ? C’est le projet qui fait la différence  : nous concevons des formules tout compris avec des coûts très serrés. Notre offre tarifaire pour un même séjour varie de un à quatre en fonction des revenus de la famille. Par ailleurs, selon la saison, les prix varient également de un à vingt. Mais une semaine au ski reste très chère pour de nombreux des foyers… C’est pourquoi nous avons conçu des séjours pour une cible jeune, accessibles grâce à l’aide régionale et à l’Agence des chèques-vacances. Nous avons aussi un partenariat avec ATD Quart Monde et avons embauché un animateur pour accompagner des familles pauvres qui ne sont jamais parties en vacances. Êtes-vous une entreprise comme les autres ? Oui, nous ne bénéficions pas d’aide au fonctionnement. En pleine saison, l’équipe e st composée de soixante personnes, dont douze sont embauchées dans le cadre d’un chantier d’insertion  : elles sont encadrées par un professionnel de la formation. L’emploi local et solidaire constitue une autre dimension du tourisme social, bénéfique pour l’activ ité sur la commune hors vacances scolaires.
> les-carroz-d-araches.ternelia.com

DR

Marc Chatelain

Gros succès pour les vacances d’hiver

E

n 2014, 560 jeunes Rhônalpins âgés de 16 à 25 ans ont bénéficié d’un séjour organisé dans le cadre de l’aide au départ en vacances. Ces séjours, proposés pendant les vacances scolaires d’hiver et d’été, comprenaient l’hébergement, la restauration et des activités. Ils ont été mis sur pied par 44 hébergeurs, centres de vacances, villages vacances, campings ou séjours à la ferme, qui ont accordé en moyenne une réduction de 23% sur leur tarif public. Plus de la moitié des bénéficiaires partaient

pour la première fois en autonomie, 23% n’étaient jamais partis en vacances auparavant et 36% n’ont pas l’habitude de partir chaque année. À leur retour, 98% des jeunes se sont déclarés très satisfaits, et 87% des jeunes ayant découvert la montagne souhaitent y retourner. Outre les frais d’acheminement, 520 jeunes et leurs familles n’ont eu à leur charge que 50 euros, sur un montant de 400 euros pour un séjour de 5 jours en hiver, et de 350 euros pour 7 jours en été.




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :