[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°35 déc 14/jan-fév 2015
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°35 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : des Rhônalpins bien dans leur assiette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 ACTUALITÉS RÉGIONALES N°35 — HIVER 2014 25 embauches grâce au CARED Formés par l’Afpa de Valence, 25 stagiaires vont être embauchés en CDI au sein de l’entreprise Boccard, sur des postes de tuyauteurs et de soudeurs nucléaires. Ce recrutement a pu s’effectuer grâce au CARED, contrat d’aide et de retour à l’emploi durable qui consiste à former des personnes éloignées de l’emploi. La Région a soutenu cette opération à hauteur de 470 000 euros. Marc Chatelain Hexcel s’implante en Isère Le groupe américain Hexcel, leader mondial des composites, a décidé de construire une nouvelle unité de production de fibre de carbone à Roussillon, dans la zone industrialoportuaire de Salaise-Sablons. Cette usine, qui emploiera 120 personnes, est la troisième implantation d’Hexcel en Rhône-Alpes avec les Avenières, en Isère et Dagneux dans l’Ain. La construction doit commencer au cours de l’année 2015, sur un site de 15 hectares et la production, démarrer début 2018. Le groupe veut répondre à la montée en puissance de l’utilisation des composites dans l’aéronautique : l’A350 d’Airbus est composé à 53% de matériaux composites. > www.hexcel.com www.zipsalaisesablons.fr Cancérologie : 31 projets financés Mis en place en 2011 par le cancéropôle Lyon–Auvergne– Rhône-Alpes, le programme OncoStarter a financé 31 projets de recherche, pour un montant global de 1,4 million d’euros. Parmi eux, le projet GEO3N, réalisé en Rhône-Alpes, porte sur l’étude de l’association entre une exposition aux dioxines et le risque de cancer du sein. Le programme sera reconduit en 2015. René Souchon et Jean-Jack Queyranne au Sommet européen de l’élevage le 9 octobre dernier. Juan Robert Rhône-Alpes et Auvergne : l’union est en marche L a réforme territoriale dessine de nouvelles grandes régions. Rhône-Alpes et Auvergne doivent s’unir au lendemain des élections régionales fin 2015. Sans attendre, René Souchon, président d’Auvergne et Jean-Jack Queyranne, président de Rhône-Alpes, ont entamé un rapprochement. Les grands événements de chaque région sont l’occasion de faire participer l’autre région. Lors du Sommet de l’élevage, Jean- Jack Queyranne a pu rencontrer les éleveurs auvergnats et prendre la mesure d’un salon d’importance. « Nos agricultures sont très semblables par le mode d’exploitation, l’importance des circuits courts et l’accent L es engins de terrassement ont entamé leur ballet : sur 3,5 hectares, aux portes de la gare TGV de Valence, ils préparent le terrain sur lequel s’élèveront les cinq bâtiments du futur pôle Ecotox de Rovaltain. Cette structure de recherche, unique en Europe, va se consacrer à l’étude de l’impact des substances chimiques, des contaminants sur l’environnement et la santé de l’homme. La plateforme accueillera 13 500 m² de bâtiments, mis sur les productions biologiques », a-t-il souligné, en invitant son homologue à Lyon, au festival Lumière. La création de la future Région a donné un coup d’accélérateur à certains projets, de dimension nationale : sollicités par le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes pour la création d’une école de cancérologie, les deux présidents ont répondu positivement et lui ont confié la mise en œuvre de ce projet. Cette école doit permettre aux futurs doctorants de mener leurs recherches en facilitant l’échange et la mobilité. > www.rhonealpes.fr et www.auvergne.fr Ecotox : les travaux commencent dont près de la moitié dédiée à la recherche et l’autre à vocation tertiaire, quatre halles expérimentales et des laboratoires ainsi qu’un amphithéâtre de 300 places et un parking souterrain. Les travaux dureront vingt mois. Créé à l’initiative des universités Lyon 1 et Grenoble 1, des écoles d’ingénieurs de l’Insa et de l’INPG, le pôle Ecotox veut attirer les scientifiques par des conditions d’expérimentations efficientes. Privé et public sont associés dans ce projet, financé en partie par la Région Rhône-Alpes (18,2 millions d’euros dont 3,4 de fonds européens). > www.rovaltainsearch.com Région Auvergne
N°35 — HIVER 2014 29 Les 100 ans du lycée du Parc C’est une chaîne humaine de 2000 lycéens qui a lancé les festivités du centenaire du lycée du Parc à Lyon. Durant une semaine, anciens et actuels élèves se sont retrouvés pour des conférences, colloques et des courses à pied. Un repas avec les menus scolaires des années 1930 a même été concocté. Construit au début du XX e siècle, l’établissement est l’un des plus anciens de la ville et a accueilli de futures célébrités qui ont fêté l’événement. Parmi elles, l’écrivain Marc Lambron et le mathématicien Cédric Villani. Après la rénovation des bâtiments, effectuée entre 1990 et 2005, des travaux de modernisation ont transformé les internats et des salles de classe. Plusieurs lycées rhônalpins vivent au rythme des chantiers. À Bourg-en- Bresse, l’internat de Carriat a été rénové, tout comme le gymnase et l’externat de Lalande, achevés. À Firminy, fin de travaux pour l’internat du lycée Albert- Camus, poursuite de la construction du lycée Jacques-Brel à Vénissieux et du lycée international à Saint-Genis-Pouilly dans l’Ain. Le restaurant scolaire de Saint-Just à Lyon, dévasté par un incendie l’an dernier, va rouvrir. Fonds européens : c’est parti ! Les élus régionaux ont validé, à une très large majorité, les priorités fixées avec l’Europe pour l’utilisation des fonds. De 2014 à 2020, l’Europe investira 1,6 milliard d’euros en Rhône-Alpes. En ajoutant le milliard consacré à l’agriculture, avec les aides versées aux exploitants, le montant total atteint les 2,6 milliards. « Nous avons trois grandes priorités, a rappelé Bernard Soulage, vice-président à l’Europe et aux relations internationales. D’abord et avant tout, le développement économique et l’emploi grâce à l’innovation, puis la transition énergétique et ensuite les nouvelles technologies. » > www.europe-en-rhonealpes.eu Olivier Tasserit Cinéma : plusieurs tournages en Rhône-Alpes Ma vie de courgette, un long-métrage d’animation réalisé par Claude Barras est en cours de tournage au pôle Pixel de Villeurbanne. Fatima, un long-métrage de Philippe Faucon, a été tourné en partie à Lyon. Catherine Deneuve et Emmanuelle Bercot sont de retour en Rhône-Alpes pour tourner, à Meyzieu et dans le Vercors, La Tête haute, qui met en scène un jeune délinquant et une juge pour enfant. Enfin, l’aventure continue pour Belle et Sébastien. Après la Haute-Maurienne en octobre, l’équipe se rend dans l’Ain, du côté d’Oyonnax. > www.rhone-alpes-cinema.fr Les premiers clichés de Marc Riboud « J’avais huit ans, je me promenais à bicyclette quand un couple d’amoureux à moto s’est arrêté. Ils m’ont fait signe. Ils voulaient se faire photographier avec leur appareil. Ils se sont enlacés devant moi. N’osant pas les regarder, j’ai vite appuyé sur le déclencheur… Bien sûr, je n’ai jamais vu cette première photo, mais je n’ai pas oublié la scène », raconte Marc Riboud à propos de son premier cliché. Marc Riboud, Turquie, 1955 La suite, on peut la voir à l’Hôtel de Région, qui expose pour la première fois à Lyon les clichés du grand photographe originaire de Saint-Genis-Laval. Dans le Paris d’après-guerre, aux États-Unis, en Yougoslavie ou en Chine, il capte le monde avec curiosité, humour et rigueur. Sa rencontre avec Cartier-Bresson et Capa influença ses premiers reportages. > Jusqu’au 21 février 2015, Le Plateau, Région Rhône-Alpes, 1, esplanade François-Mitterrand, Lyon 2 e – Entrée libre et gratuite, du lundi au vendredi, de 11 h à 18h, le samedi, de 10 h à 19h. Renseignements au 06 85 01 85 82. www.leplateau. rhonealpes.fr www.marcriboud.com Radar Films La Caverne du Pontd’Arc ouvre en avril Réplique de la grotte Chauvet, la Caverne du Pont-d’Arc ouvrira au grand public le 25 avril 2015. La construction est en cours sur le site du Razal, sur les hauteurs de Vallon-Pont-d’Arc, à 5 km de la vraie grotte classée le 22 juin dernier au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce fac-similé reproduit son modèle sur 3 000 m², avec un ensemble de 1000 dessins, dont des centaines de figures animales. La Caverne abritera un centre de découverte, un pôle pédagogique et un restaurant. > www.lacavernedupontdarc.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :