[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°32 mar/avr/mai 2014
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°32 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le numérique branche les Rhônalpins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
LE NUMÉRIQUE EN CHIFFRES 8 NUMÉRIQUE LES USAGES EN RHÔNE-ALPES Les usages d’Internet sont très orientés loisirs et communication. Retrouvez N°32 — PRINTEMPS tous les 2014 chiffres du Baromètre 2013 de la Région Rhône-Alpes : barometretic.rhonealpes.fr CONNEXIONS INTERNET 81% des habitants de la région de plus de 15 ans utilisent Internet, 77% se connectent chaque jour. Rechercher des informations générales Envoyer des messages (mails) Rechercher des itinéraires ou localisations Rechercher des informations touristiques Acheter avec paiement en ligne Gérer ses comptes bancaires Remplir ou télécharger des formulaires administratifs Lire la presse Visionner des films-vidéos/écouter de la musique-radio Aller sur les réseaux sociaux Utiliser la messagerie instantanée, du type MSN Télécharger de la musique, de la vidéo ou de la radio Converser à distance Jouer à des jeux en réseau Suivre une formation/un enseignement en ligne Créer et gérer un blog Gérer à distance sa consommation énergétique Assurer la télésurveillance de son domicile mll 1e ma G fa ♦1 i o k 0..96% 96% 92% 90% 88% 87% 81% 72% 74% 72% 70% 63% 68% 62% 66% 71% 64% 59% 45% 57% 37% 29% 42% 21% 41% 13% 19% 8% 9% 6% 5% 2% 2% 63% 89% 84% Ensemble des internautes. Internautes de 15 à 29 ans 71% DES FOYERS RHÔNALPINS sont connectés à Internet. 3% des foyers bénéficient de la fibre optique. 69% des foyers sont connectés en haut ou très haut débit en 2013 (+ 6 points/2012), contre 50% en 2008. MÉNAGES ÉQUIPÉS D’UN ORDINATEUR France entière 81% Ain 80% 78% Rhône-Alpes 74% Ardèche Isère 76% 73% Drôme 70% Loire Rhône 81% 80% Savoie 80% Haute- Savoie TÉLÉPHONES 91% des ménages rhônalpins ont un téléphone mobile. Dans un cas sur deux, il s’agit d’un smartphone. ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES 82% Ordinateur Dont 51% d’ordinateurs portables 32% Smartphone 11% Tablette 46% 87% 94% L’UTILISATION D’INTERNET par tranche d’âge 60 ans et + PERFORMANCES DE CONNEXION 72% DES TPE ET 99% DES PME sont équipées d’une connexion à Internet fixe. 99% 45-60 ans 30-45 ans 15-30 ans 5% des entreprises sont connectées à Internet grâce à la fibre optique. Une proportion qui devrait progresser au cours des prochaines années.
N°32 — PRINTEMPS 2014 NUMÉRIQUE AhônekIpes 9 LES MOTS DES NOUVELLES TECHNOS Il l’a dit Numérique Le terme vient du latin numerus : « nombre », « multitude », et signifie « représenté par les nombres ». Dans le contexte informatique, une donnée numérique, également nommée donnée digitale, est un code composé d’une suite de chiffres. Il sert à décrire un texte, une image, un son… On parle alors de son numérique, d’image numérique ou encore de film numérique. Big data Cette activité, en pleine expansion, englobe la collecte et l’analyse de grandes masses de données nées des échanges sur Internet : sites visités, temps de connexions, mots utilisés, photos, vidéos. Des ingénieurs travaillent à la conception d’algorithmes pour maîtriser ces données et tirer des enseignements de ces grands volumes d’informations pour mieux vendre un produit, fluidifier le trafic routier, affiner un diagnostic médical, sécuriser les échanges ou contrôler les internautes. Open data Cette expression désigne « une donnée ouverte » accessible à tous sans restriction de brevets, droits d’auteur ou copyright. Elle s’inscrit dans le mouvement du « libre » dont la philosophie préconise une libre disponibilité des données, pour partager et encourager l’invention de nouveaux services ou usages. Elle est basée sur la coopération entre les internautes et fait le pari de l’intelligence collective. ADSL Pour se relier physiquement au réseau Internet, la technologie utilisée majoritairement en France est l’ADSL, le fil en cuivre du téléphone. Elle présente néanmoins certains inconvénients : le débit est limité par la longueur et les caractéristiques de la ligne de l’abonné et les échanges sont asymétriques (il offre de bons débits en réception mais pas en émission de données). FTTH (Fiber to the Home) Aujourd’hui, la fibre optique (fiber) démultiplie la capacité d’échanges de données en un temps record. Débit Le débit détermine la vitesse pour télécharger ou envoyer des données. Une même connexion ne délivre pas forcément le même débit en phase montante, ou descendante : on parle de « débit descendant ou download » quand l’internaute télécharge un fichier et de « débit montant ouupload » quand il publie un document ou partage une photo. > Testez la capacité de votre réseau sur http://www.degrouptest.com/test-debit.php Bande passante Le canal où circulent les données est plus ou moins large. La multiplication des terminaux, la généralisation de services en streaming (lecture de musique ou vidéo), la télévision haute définition voire en 3D, augmentent le besoin en bande passante des internautes. C’est pourquoi, progressivement, la fibre optique, qui offre des débits entre 100 mégabits et 1 gigabit par seconde, se substitue au cuivre. Cloud Thinkstock Il existe plusieurs manières de stocker des documents ou d’accéder à des logiciels : directement sur son ordinateur, sur une mémoire externe pour ajouter de la puissance de stockage et sécuriser la conservation de ses données mais aussi dans le « cloud », le nuage informatique. Les données sont alors stockées sur un serveur extérieur à l’ordinateur personnel de l’internaute. Avantage : elles sont accessibles, avec un mot de passe, depuis n’importe quel ordinateur via Internet. Quadruple Play Les opérateurs de téléphonie proposent des offres d’abonnement à des services en très haut débit permettant l’accès à Internet, à la télévision, à la téléphonie fixe, associés à une offre de téléphonie mobile. André Friedenberg, conseiller spécial aux technologies de l’information et de la communication « La Région Rhône- Alpes a été l’une des premières en France à lancer une politique numérique dynamique, avec l’installation du haut débit et un développement des usages pour mettre les technologies au service des habitants. Elle vient de franchir une seconde étape en visant la couverture totale du territoire en très haut débit d’ici à 2025 et en inscrivant le numérique au cœur de toutes ses politiques : enseignement, transport, culture, économie, santé, environnement… Je suis prêt à accompagner les initiatives dans tous ces domaines. Nous avons d’ores et déjà impulsé des projets d’envergure. Je pense, par exemple, au robot lycéen au service des enfants malades, au Pass Numérique pour développer les compétences des Rhônalpins, à Amplivia, le service de très haut débit des communautés d’enseignement, à l’accompagnement des entreprises artisanales avec Atouts Numériques… Il s’agit bien de mettre l’innovation à portée de main des Rhônalpins, de faciliter l’accès aux services partout et pour tous, de favoriser les liens de la solidarité numérique et, bien sûr, de préparer le futur en apportant la fibre à l’abonné. Il reste à ce jour 2 millions de prises à construire pour raccorder tous les particuliers et les professionnels de Rhône-Alpes. La Région a prévu d’engager 350 millions d’euros sur dix ans pour participer au raccordement. » L. Danière



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :