[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°32 mar/avr/mai 2014
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°32 mar/avr/mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de mar/avr/mai 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le numérique branche les Rhônalpins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 NUMÉRIQUE/LOISIRS N°32 — PRINTEMPS 2014 THE CREW : LE JEU VIDÉO QUI SE RÉGÉNÈRE Lyon, 3 e arrondissement. Sur deux étages, une centaine de développeurs, d’ingénieurs et de graphistes apportent la dernière touche à l’un des jeux les plus attendus sur la planète : « The Crew ». Terrain de jeu : les USA ; mode de locomotion : des automobiles superbes et de tous styles ; objectifs : accomplir des missions, relever des défis ou simplement se promener ; expérience vécue par le joueur : inédite. Adossé au géant Ubisoft, Ivory Tower s’apprête à tourner une nouvelle page de son histoire. « L’époque où on terminait un jeu deux ou trois jours après sa sortie pour ne plus le toucher est révolue, indique AhmedBoukhelifa, manager du studio. Nous misons aujourd’hui sur deux choses : l’expérience dans la durée et la création de communautés de joueurs connectés. » Pour cela des mises à jour du jeu en ligne avec de nouveaux territoires, de nouvelles voitures sont prévues et un community manager a été embauché. À quelques semaines de la sortie du jeu, prévue avant l’été, l’attention d’Ivory Tower va désormais se porter sur les retours de la communauté des joueurs. « Jusque-là, ajoute le manager, un jeu reposait sur un équilibre simple entre un design aussi attractif que possible et l’envie des joueurs. Aujourd’hui, un troisième élément a fait son apparition : la relation aux usagers qui veulent prolonger leur expérience de jeu et font remonter leurs retours de façon très directe. » Ils diront à l’équipe de Ivory Tower si elle a atteint son objectif : créer une référence.L.D. > www.thecrew-game.ubi.com Tower IMAGINOVE VISE LA STATURE EUROPÉENNE Le pôle de compétitivité Imaginove (130 sociétés, 15 laboratoires et 6 écoles) s’est fixé un objectif pour 2015 : devenir une référence européenne dans le domaine des contenus et usages numériques. Sous son égide, les pôles d’excellence de Rhône-Alpes dans le numérique continuent leur développement. Imaginove accompagne les entreprises et facilite les coopérations en créant des passerelles entre les créateurs de contenus et les développeurs de technologies innovantes. « Nous voulons aller sur de nouveaux marchés, créer de nouveaux modèles économiques et proposer à davantage de laboratoires de recherche et d’écoles de nous rejoindre », explique Carole Mangold, présidente du pôle de compétitivité. > www.imaginove.fr « Nous réinventons le métier de libraire » Guillaume Decitre, PDG du groupe Decitre, fondateur de The Ebook Alternative. Vous avez créé la société Tea, The Ebook alternative. De quoi s’agit-il ? Tea est la première plateforme de vente et de lecture d’e-books ouverte à tous les acteurs de la chaîne du livre, créée grâce à des technologies « open source », utiles pour adapter ou ajouter librement des fonctionnalités. Le système est interopérable sur tous supports de lecture, contrairement à l’application iBook d’Apple, qui ne fonctionne pas sur un Androïd, ou encore à la tablette Kindle d’Amazon, sur laquelle on ne peut pas lire un livre acheté en librairie ! Ces produits vont à l’encontre de la liberté d’échange de la culture et des savoirs. Plus de 100 points de vente utilisent déjà Tea (Decitre, Cultura, Système U, CDiscount, Bayard Presse, Montbarbon…) et nous allons étendre le projet à l’international, en commençant par des pays francophones. 650 000 titres et 6 000 nouveaux livres par mois, le conseil est important. Nous travaillons à réinventer ce beau métier de libraire ! Alexa Brunet Pensez-vous être toujours dans votre métier de libraire ? Chez Decitre, nous avons déjà fait évoluer nos neuf librairies vers des boutiques de 600 à 1 600 m² avec 60 000 livres en moyenne et des espaces jouets, papeterie, design, etc. Parallèlement, Decitre.fr est le 3 e site de vente de livres en France, nous opérons sur Price Minister et Uculture. Nous avons créé Entrée Livre, un réseau social spécialisé… Tout ceci pour répondre aux besoins de nos clients. Si être libraire, c’est uniquement tenir un commerce de 300 m² en centre-ville avec des rayonnages de livres, alors nous sommes loin de cette définition. En revanche, nous le sommes s’il s’agit de proposer au lecteur une offre qui lui corresponde. Avec un catalogue de Tea va-t-elle participer à la mort du livre papier ? En France, 3% des livres seulement sont lus en numérique. Aux USA, c’est 25% et la baisse des ventes de livres papier n’a été que de 10% : cela signifie que des personnes qui ne lisaient plus s’y sont remises ! Notamment celles qui ont des problèmes de vue : sur une liseuse, elles peuvent agrandir les caractères, jouer sur l’intensité lumineuse ! De plus, le livre numérique est moins cher. La part du livre imprimé va donc diminuer lentement. Mais il s’en vendra encore pendant longtemps. PROPOS RECUEILLIS PAR VÉRONIQUE VIGNE-LEPAGE 2 000 reportages sur Rhône-Alpes TV À l’initiative de Rhône-Alpes Tourisme et de la Région, la première plateforme digitale, dédiée à la couverture et la promotion d’un territoire par l’image, a été lancée. Elle héberge 11 chaînes thématiques (créative, saveurs, culture, voyages, sport, montagne…) accessibles sur ordinateur, tablette, smartphone ou téléviseur connecté. Elle dispose de 2 000 reportages, interviews, un stock enrichi par les vidéos des internautes. Des productions cinématographiques sont disponibles en VOD. > www.rhonealpes.tv
N°32 — PRINTEMPS 2014 NUMÉRIQUE i2hôneAIpes 25 La culture Fab Lab s’enracine à Grenoble Juan Robert Ouvrir au grand public l’usage de machines outils à commande numérique, voilà le but des Fab Lab, ces laboratoires de fabrication lancés dans les années 1990 par un chercheur américain, Niel Gershenfeld, du MIT, le Massachusetts Institute of Technology près de Boston. Son idée : connecter des machines de production à des ordinateurs pour passer du monde numérique au monde réel. À Grenoble, l’équipe de la Casemate a lancé en 2013 un espace de création libre et numérique. Jean-Michel Molenaar et Diego Scharager, deux passionnés d’innovation, y ont accueilli en quelques mois plus de 16 000 personnes. Des curieux de passage mais surtout des visiteurs qui ont mis main à la pâte. Au Fab Lab, il est possible, moyennant une participation financière, de s’initier à la découpeuse laser, utile pour couper ou graver du bois, du cuir, du plexiglas, de se former à la fraiseuse pour usiner ou creuser la matière et d’utiliser une imprimante 3D. Le potentiel du Fab Lab est infini : n’importe qui peut participer à un atelier « création d’un haut-parleur » pour amplifier le son de son ordinateur ou de sa play-list sur son téléphone. Mais aussi fabriquer des chaises design en bois, un plan de travail de cuisine, une table basse, un moule en silicone pour cuisiner du chocolat, un lustre et même fabriquer sa propre imprimante 3D… « Ces machines outils existent depuis longtemps dans l’industrie, la nouveauté, c’est de les rendre utilisables par tous. C’est possible grâce à l’évolution des logiciels, de plus en plus simples d’utilisation, et à la philosophie du partage, de la collaboration. Ici, vous apprenez à fabriquer vos objets, puis à les partager avec les autres utilisateurs, qu’ils soient à Grenoble, ailleurs en Rhône-Alpes, aux États-Unis ou en Inde… Car l’échange des idées et des connaissances accélère l’innovation et libère la créativité », assure Jean-Michel Molenaar. i LAURENCE TOURNECUILLERT > fablab.ccsti-grenoble.org Plus de musique avec M’ra Cinéma, livres, sport, transports… grâce à la carte M’ra, les lycéens et apprentis rhônalpins bénéficient de nombreux avantages tarifaires et culturels au quotidien. Depuis juin 2013, la carte propose de s’abonner gratuitement pour un an à un nouveau service de streaming : 1Dtouch. Chansons, métal, électro, dub, rock, reggae… 30 000 titres d’artistes et de labels indépendants sont disponibles, gratuitement et en illimité, sur la plateforme 1Dtouch.com, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. L’occasion rêvée de découvrir de nouveaux albums, de partager ses coups de cœur sur Facebook ou encore de se tenir informé de l’actualité musicale. > www.1dtouch.com/mra ou www.rhonealpes.fr (espace M’ra) Agenda 8w10 avril La Comédie de Saint-Étienne Cosmos, spectacle de Joris Mathieu – Cie Haut et Court 12w13 avril Lyon Journées du Logiciel Libre Le logiciel libre s’invite de plus en plus à la maison et au travail. Les possibilités sont nombreuses, efficaces, accessibles, mais restent méconnues. Cette nouvelle édition sur le thème du « Numérique libre pour tous », propose aux férus d’informatique comme aux novices, des stands, ateliers et animations. > www.jdll.org 8 marsw2 avril depuis Bourgoin-Jallieu Electrochoc, festival de musiques électroniques et d’art numérique avec plus de 200 artistes et performers. > www.electrochoc-festival.com 16 mai La-Côte-Saint-André Hakanaï, performance dansée d’Adrien Mondot et Claire Bardainne 28 maiw1er juin Lyon Les nuits sonores Elles feront une nouvelle fois danser entre Saône et Rhône, les aficionados des cultures électroniques, indépendantes, numériques, visuelles. > www.nuits-sonores.com 9w14 juin Annecy Festival international du film d’animation, q‘..,, D. BouchetCITIA Le « stop motion » investit la cité. Marionnettes et autres personnages de pâte à modeler s’invitent sur les rives du lac lors de projections tout en relief. > www.annecy.org 4w6 juillet Saint-Nazaire-le-Désert Désert numérique Ce festival rassemble, au fin fond de la Drôme, le gratin de la scène internationale expérimentale des arts numériques. > www.desertnumerique.net



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :