[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°18 sep/oct/nov 2010
[Rhône-Alpes] Rhône-Alpes n°18 sep/oct/nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep/oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Régional de Rhône-Alpes

  • Format : (275 x 355) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : entreprendre... initiatives à tous les étages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 N°18/AUTOMNE 2010 Sommaire P.5 La boss des sciences Larissa Balakireva a créé une start-up en 2005 à Lyon. Dans ses projets, un médicament contre l’hépatite C et un test fraîcheur pour les poissons. P.7 Une plate-forme pour fils intelligents Tester les fibres de demain, mettre au point des fils innovants, tel est le but de la plate-forme de filage installée à Flaviac, en Ardèche. Les nouveaux entrepr P.8 Le boom des auto-entrepreneurs En Rhône-Alpes, 58 000 entrepreneurs ont créé leur entreprise en 2009. 56% sont des auto-entrepreneurs. P.10 Une journée chez Tremplin Créée il y a 23 ans, l’association Tremplin gère aujourd’hui un atelier de couture pour près de 150 personnes en insertion. P.12 Six initiatives pour économiser l’énergie Deux pages pour présenter six projets astucieux pour protéger la planète. P.14 La fureur de lire Marlène François a co-fondé en 2002 l’Université populaire de l’agglomération valentinoise qui compte aujourd’hui plus de 800 adhérents. P.16 Une maison des arts dans le Pilat Dans l’ancien atelier d’une filature de Saint-Julien- Molin-Molette, Zoé et Céline Élie ont imaginé un lieu culturel, baptisé l’Essaim de Julie. P.18 Somfy déroule ses innovations 220 millions de personnes utilisent les moteurs de Somfy pour baisser ou relever stores, ouvrir portails et portes de garage. Juan Robert Une récente enquête vient bouleverser les idées reçues : 45% des lycéens et des étudiants ont l’intention de créer leur entreprise. Il y a quelques années, la majorité d’entre eux désiraient être salariés et entrer dans la fonction publique*. « L’esprit d’entreprise est de retour », s’enthousiasment les uns, très favorables au statut d’auto-entrepreneur. « Attention, c’est un miroir aux alouettes », répliquent les autres, inquiets des risques pris par ces « aventuriers ». La réalité est plus complexe. Elle révèle cependant le basculement d’une économie portée par des salariés vers la multiplication des emplois indépendants. 580 000 entreprises ont été créées en 2009, soit une hausse de 78% ! « Devenir son propre patron peut être absolument passionnant, même si l’on ne gagne pas toujours bien sa vie » souligne Maria Nowak, la présidente de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie). La « banquière des pauvres » regrette que l’on ne fasse pas davantage confiance aux jeunes en mal d’avenir. Contrainte ou choisie, la création de micro-entreprises chamboule les frontières devenues poreuses entre
N°18/AUTOMNE 2010 3 Édito eneurs mondes économique, éducatif, associatif et culturel. En Rhône-Alpes, jeunes et plus anciens multiplient les initiatives et brisent les barrières entre ces domaines autrefois bien séparés. Ainsi, l’association Tremplin de Bourg-en-Bresse, qui fait travailler des personnes en insertion, organise des défilés où se mêlent salariés et clientes. À Firminy, des lycéens de Jacob-Holzer ont mis au point, avec l’aide d’une entreprise suédoise, un prototype d’éolienne. Les artistes s’organisent pour mieux se vendre, des communes d’Ardèche financent une plateforme d’innovation pour des entreprises textiles en crise. Ces initiatives débouchent souvent sur des créations d’emploi, toujours sur des créations de richesses qui ne se monnayent pas. En cette période de rentrée, où l’emploi reste une préoccupation majeure, ce numéro veut tenter de montrer qu’il existe encore des pistes pour trouver sa place, innover en étant soutenu et aller au bout de son talent. Elisabeth Chambard * Étude Opinion Way, réalisée auprès de 1 011 lycéens et étudiants Jean-Jack Queyranne Président de la Région Rhône-Alpes Un dynamisme intact Rhône-Alpes vient d’être classée première des Régions françaises pour son action économique. La société Sémaphore, qui a réalisé cette étude, en conclut que notre Région a « pris le développement économique à bras-le-corps », en développant des filières, en soutenant l’innovation, la création d’entreprise et en menant une politique active en faveur de l’emploi. Si elle nous réjouit, cette première place ne peut nous faire oublier le contexte économique. En cette rentrée 2010, la situation de l’emploi n’est pas bonne avec 252 000 personnes au chômage. Parmi elles, 41 000 jeunes de moins de 25 ans restent aux « L’esprit d’entreprendre n’a jamais été aussi vigoureux. » portes du monde du travail. Les missions locales de Rhône-Alpes ont observé une chute de 20% pour l’emploi durable et de 27% pour l’intérim. Il y a cependant des raisons d’espérer. Le dynamisme de notre région est intact : 3 e région européenne la plus attractive pour les investisseurs étrangers, elle tire sa croissance de l’ouverture sur le monde. Et malgré une conjoncture morose, Rhône-Alpes reste numéro 2 français à l’export. Notre présence à l’Exposition universelle de Shanghai, avec près d’un million de visiteurs, illustre cette stratégie internationale portée par ERAI, notre tête de pont à l’étranger. Les raisons d’espérer, je les vois aussi dans notre territoire et dans les capacités d’initiative des Rhônalpins auxquelles ce numéro est consacré. L’esprit d’entreprendre n’a jamais été aussi vigoureux. Il se traduit par un nombre record de créations d’entreprises. Certes, elles sont de taille réduite, naissent parfois d’un licenciement, mais elles témoignent de la volonté d’aller de l’avant. Grâce au microcrédit, 80% des clients de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie), sortent d’un dispositif d’aide et deviennent autonomes. La Région soutient ces entrepreneurs comme elle encourage toutes les initiatives qui débouchent sur du lien social, favorisent l’épanouissement personnel. Elle se bat pour conserver les moyens financiers nécessaires face à une réforme fiscale qui va la priver de son autonomie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :