[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°67 jui/aoû 2016
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°67 jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : un patrimoine à découvrir sans modération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ** * * Décisive dans * de multiples * * * aspects de notre * * vie quotidienne, l'intervention de l'Union européenne est bien souvent méconnue. C'est l'objet de cette rubrique du magazine, que de raconter des projets, des parcours, des histoires, auxquels l'Europe a donné vie. FXYSULORE AVEC LA RÉGION, L’EUROPE S’ENGAGE Décisive dans de multiples aspects de notre vie quotidienne, l’intervention de l’Union européenne est bien souvent méconnue. C’est l’objet de cette rubrique du magazine, que de raconter des projets, des parcours, des histoires, auxquels l’Europe a donné vie. Arc Atlantique : la voix des Régions à Bruxelles Les Régions maritimes défendent leurs intérêts auprès de l'Union européenne. C'est la fonction, méconnue mais pourtant essentielle, d'une commission comme celle de l'Arc Atlantique dont la Région des Pays de la Loire vient de prendre la présidence. Loin des yeux, loin du cœur ? C'est un risque que ne veulent pas prendre les Régions situées en périphérie de la géographie européenne. La Commission Arc Atlantique (CAA) représente ainsi les intérêts des 17 régions de la façade Atlantique à Bruxelles, auprès de la Commission et du Parlement européens. L'objectif est de travailler ensemble sur des enjeux partagés – les risques de pollution maritime, les besoins de développement économique ou d'accessibilité n'ont pas de frontière ! – pour influer sur les règlements européens avant qu'ils ne soient adoptés. Les territoires pèsent sur les choix européens La première des actions de la CAA est de faire en sorte que la réalité concrète des territoires soit prise en compte par les instances européennes. On peut citer l'exemple de « l'obligation de débarquement » faite aux pêcheurs de toutes leurs prises, que ce soit commercialisable ou pas. Selon les professionnels, notamment ceux de la petite pêche, ce « zéro rejet en mer » est insupportable économiquement, et impossible à mettre en œuvre rapidement. La Commission Arc Atlantique s'applique à expliquer cette situation à Bruxelles. Parmi les dossiers forts du moment, la CAA se mobilise aussi sur l'accessibilité et les transports, considérant que la politique européenne des « corridors » prend insuffisamment en compte la desserte des régions atlantiques. De même, elle promeut l'instauration d'un « Erasmus maritime » qui bénéficierait aux stagiaires de la formation Magazine biMestriel du Conseil régional / N°67 / juillet-août 2016 professionnelle de la mer de toutes les régions, et elle demande plus de projets partagés en matière d'énergies marines renouvelables, vecteurs d'emplois locaux et de lutte contre le changement climatique. Une ambition maritime La CAA porte donc à la fois des enjeux de défense et de promotion des régions atlantiques, qu'ils concernent des activités traditionnelles comme la pêche ou la conchyliculture, ou plus nouvelles : énergies renouvelables, biotechnologies, construction navale… « À travers la Commission Arc Atlantique, les Régions et notamment les Pays de la Loire peuvent faire valoir une vraie ambition maritime, et apporter une réelle valeur ajoutée atlantique aux débats européens », assure Bruno Retailleau. EN DÉTAIL La Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM), créée en 1973, représente les intérêts de 6 bassins maritimes – Inter- Méditerranée, Mer du Nord, Mer Noire, Baltique, Arc Atlantique – à Bruxelles. La Région des Pays de la Loire, qui en a été à l'origine par son président Olivier Guichard en 1989, participe ainsi à la Commission Arc Atlantique, avec 16 autres régions de la façade Atlantique, sur 5 pays : Portugal, Espagne, France, Royaume Uni et Irlande. C’est en juin dernier que la CAA a porté à sa présidence la Région des Pays de la Loire. www.arcatlantique.org © Région Pays de la Loire-PB Fourny des arbres pour augMenter le rendeMent le retour de l'agroforesterie ! on a redécouvert les bienfaits de cette pratique ancienne, qui consiste à faire cohabiter arbres et cultures. plantés à l'intérieur des parcelles, les arbres régulent les variations climatiques et améliorent la fertilité des sols, pour des rendements au inal plus forts et plus stables. le gaeC des prairies angevines, à grugé l'hôpital (49) vient ainsi de planter 482 feuillus sur une dizaine d'hectares de prairie pâturés et cultivés en céréales et protéagineux. Coût global de 16 800 €, subventionné par l'europe* (60%) et la région (20%). * Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader). pour un erasMus des apprentis le député européen jean arthuis a lancé le projet d'un « erasmus des apprentis », pour que les apprentis aussi puissent bénéicier des mêmes conditions de mobilité européenne que les étudiants. une initiative que soutient la région, d'autant que les CFa ligériens sont preneurs ! ils sont 5 à avoir intégré un consortium d'établissements européens prêts à l'expérimentation : ceux des Compagnons du devoir, de la CCi Maine-et-loire, du btp loire-atlantique, de la MFr de vendée et des villes de la Mayenne. le chifre-clé 1Le saviez-vous ? re La France est la première productrice de produits agricoles en Europe, avec 18% de la production totale. Elle devance l’Allemagne (12%), l’Italie (12%) et l’Espagne (10%). © Association SYLVAGRAIRE © Wiliam Perugini
Fontaine-guérin / Culture Le théâtre est dans le pré OUVEi nÉ'Î,r'u OPULAME FONTAINI?. GUÉRIN Du 17 au 30 août, Fontaine-Guérin, à 30 km d'Angers, accueillera la 8 e édition du festival en plein air du Nouveau théâtre populaire. Un projet porté par des acteurs professionnels… accueillis à bras ouverts par les habitants. Au début, nous voulions vivre un été théâtral entre amis et monter les grands textes dont on rêvait. Le succès nous a étonnés et notre plaisir d’être là est gigantesque », raconte Julien Campani, l’un des acteurs du Nouveau théâtre populaire. Cette troupe organise un festival de théâtre en plein air à Fontaine-Guérin depuis huit ans. « L’aventure utopique du départ a grossi, mais elle a gardé son âme. Le nom de la troupe a été choisi en référence à Jean Vilar et au TNP, le Théâtre national populaire des années 40, qui cherchait une proximité maximale avec le public », poursuit Julien Campani. C’est ce qu’on retrouve à Fontaine-Guérin avec des places à 5€ pour tous, l’accueil et le bar assurés par les acteurs. Le décor, c’est le jardin de l’ancienne propriété familiale de l’un des acteurs, rachetée par la Communauté de communes de Beaufort-en- Anjou. Des travaux d’aménagement sont prévus, grâce à une souscription, en vue notamment d’y accueillir des compagnies locales en résidence. « Nous travaillons avec des pêcheurs et un producteur de foie gras », précise Daniel Ganichaud. « Avec le sens du détail : les codes couleurs de nos étiquettes sont harmonisés EN DÉTAIL 49 MAINE-ET-LOIRE pour conseiller nos visiteurs dans les accords mets-vins. » Au fil des ans, la vingtaine de comédiens de la troupe s’est impliquée de plus en plus dans la vie locale. Une convention avec la Communauté de communes a permis de monter un véritable projet de résidence culturelle. Impliqués dans la vie locale « Nous proposons des lectures, nous jouons certains spectacles en itinérance dans la région », détaille Sophie Guibard, actrice et metteur en scène. « Nous animons des ateliers dans les écoles et les collèges des environs, au Conservatoire et avec le théâtre Le Quai à Angers. » Depuis l’an passé, le Nouveau théâtre populaire invite des amateurs à participer à deux de ses spectacles. Cette année, ils sont dans la distribution du Richard III de Shakespeare et de La Paix d’Aristophane. Anne Rocher Festival du Nouveau théâtre populaire : Penthésilée, Le jour de Gloire est arrivé, Richard III, La Paix, Blanche-Neige, La Tempête... www.festivalntp.com La Région soutient une trentaine de festivals cet été, dont une dizaine sont organisés dans des communes rurales : Fermes en scène (44, 49, 85), Les Zendimanchés (Saint-Hilaire de Chaléons, 44), Les Musicales de Préfailles (44), La Rue du Milieu (Saint-Clément de la Place, 53), Un singe en été en Pays de Mayenne, Les Entrelacés (Lassay-les-Châteaux, 53), Les Nuits de la Mayenne (plus de 10 lieux), le Festival de Poupet (Saint-Malo du Bois, 85), Les Feux de l'été (Saint-Prouant, 85), Les Nuits musicales en Vendée romane (Foussais- Payré, Apremont, Vouvant, Faymoreau, Nieul-sur-l'Autise et Mallièvre)… © NTP/Lolas Lucas ACTU n PRÈS n DE DE CHEZ VOUS nantes / transport la rénovation de la gare CoMMenCe en 2017 la baule / Festival éCrivains en bord de Mer a 20 ans édition très spéciale pour un 20 e anniversaire. du 13 au 17 juillet à la baule, écrivains en bord de mer a invité 10 auteurs parmi les plus marquants de son histoire, et chacun viendra avec un écrivain de son choix. voilà un plateau exceptionnel, avec le meilleur de la littérature d'aujourd'hui, agrémenté de la poétesse américaine anne Waldman et d'un coup de projecteur sur la littérature indienne. www.ecrivainsenborddemer.fr 9 la rénovation du pôle d'échanges multimodal de nantes se concrétise. l'enquête publique est lancée cet été pour un démarrage des travaux début 2017 (création d'une mezzanine de 2 500 m 2 , doublement des espaces voyageurs…). d'un montant total de 123 M€, dont 38,9 M€ subventionné par la région, cette opération vise à développer les modes de déplacements alternatifs et surtout à anticiper l'augmentation de la fréquentation de la gare. la livraison est prévue en novembre 2019. http://bit.ly/28KZCUz 44 LOIRE- ATLANTIQUE Carquefou / économie poissons d’eau douCe ! anguille, alose, lamproie, sandre… nos cours d’eau abritent une riche biodiversité qui fait de notre région la 2 e de France en matière de pêche en eau douce. pour limiter les variations liées à la saisonnalité de l’activité, 4 pêcheurs de loireatlantique et de Mayenne se sont associés pour créer un laboratoire de transformation du poisson à Carquefou. « nous allons pouvoir préparer les ilets et les surgeler », explique alain baillet, l’un de ces pêcheurs. « pour assurer un approvisionnement toute l’année, mieux faire connaître la gastronomie régionale… et créer un nouvel emploi. » un projet de plus de 50 000 €, aidé pour moitié par la région grâce au dispositif 500 projets pour les territoires. © Kokhanchikov WWW.PAYSDELALOIRE.FR © RICCIOTTI/ Forma 6 / DEMATHIEU BARD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :