[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°67 jui/aoû 2016
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°67 jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : un patrimoine à découvrir sans modération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Actions éducatives Les jeunes apprentis du CFA Saint-Catherine du Mans ACTU n RÉGION « C’est vraiment énorme ce qu’on a réussi à faire ! » 691 lycéens et apprentis venus de 28 établissements des Pays de la Loire ont découvert cette année le monde de l’entreprise en participant à « Envie d’entreprendre ». Une occasion unique d’apprendre autrement, rencontrer des professionnels et prendre confiance en soi. Ils étaient impressionnés, les 8 jeunes du CFA Sainte-Catherine du Mans, en montant sur l’estrade de l’Hôtel de Région le 12 mai dernier pour présenter le projet qui les a tenus en haleine toute l’année scolaire. Un vrai challenge, comme le nom de leur entreprise fictive, DIMAdéfi ! Aucun d’entre eux n’imaginait finir auréolé du Grand Prix du Programme régional d’actions éducatives « Envie d’entreprendre, envie de créer ». Des « cabossés » par l'école… « C’est vraiment énorme ce qu’on a réussi à faire, on ne s’attendait pas du tout à ce succès », s’enthousiasme Dylan. Sabrina Marienne, formatrice et coordinatrice du programme, confirme : « Ce sont des jeunes qui viennent d’un dispositif de décrocheurs scolaires, qui ont été un peu cabossés par l’école. Grâce à ce prix, ils ont repris confiance en eux, et réalisé qu’ils pouvaient faire de belles choses. C’est une grande victoire. » EN DÉTAIL Magazine biMestriel du Conseil régional / N°67 / juillet-août 2016 De belles choses, et des choses utiles, puisque l’action qu’a menée DIMAdéfi, soutenue par une équipe pédagogique restreinte, a pour but d’aider des femmes en difficulté, résidentes de l’hôtel social des Toits du cœur. Pour récolter de l’argent, l’entreprise s’est lancée dans l’organisation de courses à pied solidaires et de ventes de pâtisseries, épaulée par plusieurs partenaires : LMA 72, Emmaüs, Ouest France, Le Maine Libre. ... qui retrouvent la confiance Un projet qui a « légèrement peiné à démarrer », concède Mme Marienne, mais dont les élèves se sont peu à peu emparés, en s’engageant personnellement et en prenant leurs responsabilités. « Cette expérience nous a surtout permis de prendre confiance en nous. Avant, j’étais très timide. Je le suis beaucoup moins maintenant », confie Philippe, le regard souriant, et définitivement tourné vers l’avenir. Matthieu Chauveau « Envie d’entreprendre, envie de créer » est une des initiatives développées dans le cadre du Programme d’actions éducatives (PAE), mis en place chaque année par la Région pour les lycéens et les apprentis, en partenariat avec le Rectorat et la DRAAF. L’objectif ? Améliorer la formation et la culture des jeunes, en mettant l’accent sur la citoyenneté et l’esprit d’initiative. C’est tout le sens du PAE : apprendre autrement sur le temps scolaire, en misant sur la pratique et le vivre ensemble, à l’instar des rencontres « Les jeunes ont du talent » par exemple, orientées, elles, vers la culture. © Région Pays de la Loire-E. Renouf Grèves SNCF indeMniser les abonnés du ter tout au long du printemps, des dizaines de milliers d’usagers du réseau ter ont subi annulations de trains, retards et perturbations à répétition, et même interruptions de traic avec blocage de la gare, comme ce fut le cas en juin à saint-nazaire. une situation insupportable dénoncée par bruno retailleau qui a écrit à guillaume pepy, président directeur général de snCF, pour lui demander de mettre rapidement en place une mesure d’indemnisation des abonnés du ter. la moindre des choses au regard des multiples diicultés qu’ils vivent au quotidien ! afaire à suivre… nouveau Une bourse au mérite pour les bacheliers boursiers 900€ : c'est le montant de la nouvelle bourse au mérite que le Conseil régional a décidé d'attribuer, dès la rentrée prochaine, aux bacheliers ligériens boursiers ayant obtenu une mention très bien au bac (général, technologique ou professionnel). Cette aide, qui vise à les accompagner dans la poursuite de leurs études supérieures, sera versée au 1 er trimestre de l’année étudiante, quel que soit leur lieu d’études, y compris hors académie de nantes. Les infos utiles seront prochainement disponibles sur www.e-lyco.fr et www.paysdelaloire.fr. Cet été, eMbarQuez votre vélo à bord de l’interloire le train vélo loire, c'est la possibilité, du 11 juin au 11 septembre, d'embarquer son vélo sur le train interloire, entre orléans et le Croisic. les trains sont aménagés à cet efet, le service est gratuit, sans réservation préalable. une invitation à découvrir les beautés de la loire en se ménageant quelques temps de pause ! www.loireavelo.fr Ligne Interloire ORLÉANS / NANTES / LE CROISIC EMBARQUEZ VOTRE VÉLO À BORD DE TRAINS AMÉNAGÉS du 11 JUIN au 11 SEPTEMBRE 2016 dans la limite des 35 places disponibles par train 2 à 3 trains par jour . sans réservation CONTACT TER PAYS DE LA LOIRE 0 800 584 260 www.loire-a-velo.fr SERVICE GRATUIT
© Région Pays de la Loire-Ouest Médias La Région vient de mettre en place un programme de formations courtes et qualifiantes pour les chômeurs. Pourquoi cette création ? Elle répond à un double impératif. Un impératif de solidarité tout d’abord, afin de proposer aux chômeurs de véritables solutions de retour à l’emploi. Mais un impératif d’efficacité également. Car nous devons veiller à ce que les formations débouchent rapidement sur de vrais emplois, ce qui nécessite de mettre davantage l’entreprise au cœur de nos politiques de formation. Concrètement, comment vont fonctionner ces formations ? À partir du recensement des besoins des différentes branches et secteurs professionnels, il sera proposé aux demandeurs d’emploi de réaliser des formations d’adaptation à l’emploi de 400 heures maximum, correspondant à des emplois proposés par les entreprises. Naturellement, Pôle emploi et les OPCA* seront étroitement associés, afin que tout soit mis en œuvre pour rapprocher EN DÉTAIL 3 questions à André Martin Vice-président délégué à la formation professionnelle Des formations qui débouchent sur de vrais emplois rapidement l’offre et la demande d’emploi et répondre ainsi à 3 000 offres d’emploi. Le Gouvernement a lancé un plan « 500 000 formations » pour les personnes en recherche d’emploi. La Région va-t-elle s’y associer comme l’a souhaité Manuel Valls ? Sur la question du chômage, qui est à la fois un échec collectif et un drame individuel pour des millions de Français, il ne peut pas y avoir de politique politicienne. C’est la raison pour laquelle Bruno Retailleau a toujours indiqué que la Région était prête à s’engager aux côtés du Gouvernement, mais à la condition qu’il s’engage lui aussi. Notamment sur les modalités de ces formations car il est hors de question que la Région finance des usines à gaz ou des « stages parking » ! Nous avons fait part de cette position à l’État pour permettre à la Région d’apporter sa contribution. Avec l’apprentissage, Axel trace sa voie À 25 ans, Axel finalise un BTS Conception de produits industriels via un parcours en alternance, entre le CFA de la Joliverie et le bureau d’ingénierie Kephas. Une immersion en entreprise qui s'est révélée déterminante pour son avenir. Après un bac S obtenu en 2008, Axel Sentier passe d’abord 4 ans dans une école d'arts appliqués où il est formé au dessin narratif. De 2012 à début 2014, il multiplie les expériences, enchaîne les missions à l’étranger et les périodes d’intérim en France. « Ce parcours était certes enrichissant », raconte Axel. « Mais, au bout de deux ans, j’ai eu besoin de faire le point sur mon avenir. C’est ainsi que j’ai entamé une démarche de reconversion professionnelle en lien avec Pôle emploi ». Un choix payant pour Axel qui découvre alors que son avenir professionnel pourrait bien passer par le dessin industriel… En juillet 2014, il commence son apprentissage en alternance entre le Centre de formation d'apprentis (CFA) de la Joliverie à Saint-Sébastien (44), et le bureau d’ingénierie Kephas, basé à Sablé-sur-Sarthe (72). Là, il prend * organismes paritaires collecteurs agréés (par l'état), qui collectent les contributions inancières des entreprises pour inancer la formation professionnelle des salariés des entreprises de droit privé. Toute l’offre de formation professionnelle régionale en un clic Chaque année, la Région finance 1000 formations, suivies par 20 000 stagiaires de tous âges et de tous horizons professionnels. La nouvelle offre pour 2016-2017 est disponible sur le site www.orientation-paysdelaloire.fr. Vous êtes demandeur d’emploi ? Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi, Cap emploi ou votre Mission locale. en charge des missions variées : conception 2D et 3D sur ordinateur, contact avec la clientèle... « Ce dispositif est idéal pour entrer en immersion réelle dans le monde professionnel, et pour gagner rapidement en maturité », insiste Axel. « La théorie enseignée en cours s’associe facilement à des cas concrets que l’on aborde en entreprise. Aujourd’hui, je sais que j’ai pris la bonne option. D’ailleurs, je devrais, sous réserve d’obtenir mon BTS, poursuivre l’aventure avec Kephas sous la forme d’une licence en alternance. » FOCUS ACTU n RÉGION Construction navale l’eMbellie se ConFirMe après des années diiciles, la construction navale se porte plutôt bien en pays de la Loire avec l'enregistrement de contrats records. Hervé Chaillou 7 le départ de saint-nazaire, au mois de mai, du plus gros paquebot du monde, l’Harmony of the seas, est le symbole de ce renouveau. Quelques semaines auparavant, un contrat de 4 milliards d’euros pour la construction de 4 autres géants des mers avait été signé à l’élysée entre stx et l’armateur MsC. et in mai, l’armateur américain royal Caribbean Cruises ltd, propriétaire de l’Harmony of the seas, s’engageait sur 3 nouveaux paquebots. un carnet de commandes plein jusqu’en 2026 avec une prévision de 100 millions d’heures de travail pour le chantier nazairien… dans le même temps, dCns annonçait la inalisation d’un contrat avec la marine australienne pour la livraison de 12 sous-marins. si l’accord prévoit des transferts de technologie et donc la construction des navires en australie, les sites de dCns en France sont assurés de bénéicier d’un surcroît d’activité. la partie consacrée à la conception représente d’ores et déjà 4 millions d’heures de travail. le site d’indret (près de nantes), dédié à la partie propulsion des sousmarins, proitera donc de cette manne. les détails du plan de charge seront connus à la in de l’année. La formation pour alimenter l'emploi Ces bonnes nouvelles économiques entraînent des besoins nouveaux pour ces grands donneurs d’ordres ainsi que pour leurs sous-traitants. la région travaille en étroite collaboration avec eux pour anticiper leurs demandes et fournir les compétences nécessaires à la ilière sur les diférents bassins d’emploi. Sur sa lancée, Axel pourrait même, à plus long terme, poursuivre sa formation à l'international et expérimenter les « Erasmus de l’apprentissage », avec un master en alternance aux Pays-Bas. Un dispositif qu’il a découvert lors du « Grenelle de l’Apprentissage » auquel il a participé le 24 mars dernier à la Région des Pays de la Loire. Bientôt un simulateur d'aides en ligne priorité du plan régional de relance de l'apprentissage, un portail numérique va être mis en place d'ici la in de l'année. intégré au site www.orientation-paysdelaloire.fr, il proposera un simulateur pour que les entreprises et les familles aient une idée précise des aides auxquelles elles ont droit, une bourse régionale des ofres de contrats d’apprentissage, une carte interactive des formations, un baromètre de l'insertion professionnelle… © DCNS www.paySDELaLOIRE.fR © Région Pays de la Loire-Ouest Médias



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :