[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'apprentissage, le plus court chemin vers l'emploi...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24  |  Aller à la page   OK
24
24 UNE RENCONTRE AVEC… « Si je me moque de quelqu’un dans mon spectacle, c’est de moi-même ! » DE LA DANSE AU ONE-MAN-SHOW Ma première passion, c’est la danse hip hop, que j’ai pratiquée à Angers avant de tenter ma chance comme comédien à Paris. J’avais envie de m’ouvrir, de m’exprimer avec des mots et plus seulement avec mon corps. Bizarrement, la rencontre parisienne décisive a été avec un agent artistique originaire, comme moi, d’un petit village du vignoble du Maine-et-Loire  : Cédric Pourcher. C’est lui qui m’a motivé à créer mes propres spectacles. JARRY PLUTÔT QU’ANTHONY LAMBERT Le nom que portent mes parents, viticulteurs dans la petite commune de Rablay-sur-Layon, est Lambert. Jarry, c’est le nom de jeune fille de ma mère. J’ai voulu lui faire la MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°66/MAI-JUIN 2016 surprise en choisissant ce nom d’artiste. L’autre raison, malheureuse, c’est que, la notoriété naissant, mes parents ont été embêtés par des personnes qui détestaient ce que je représente. On me reprochait mon homosexualité… que je n’aborde d’ailleurs pas explicitement dans mes spectacles, qui ne sont jamais politiques ou provoc. POPULAIRE AU SENS NOBLE Ce qui m’intéresse avant tout, c’est de faire rire mon public, de lui offrir du bonheur, et jamais à ses dépens. Si je me moque de quelqu’un dans mon spectacle, c’est de moi-même ! Je souhaite également m’adresser à tout le monde, à l’image des spectacles de cirque que j’allais voir avec mes parents quand j’étais enfant, et dont on parlait ensuite en famille. C’est la raison pour laquelle j’aime tant la télé, qui me sollicite de plus en plus  : ce côté populaire. DEUX FOIS RABLAY-SUR-LAYON ! Pour « Atypique », mon spectacle, je me suis inspiré d’un conseiller Pôle emploi qui m’a annoncé qu’aujourd’hui, il faut s’attendre à changer sept fois de métier dans sa vie. Ça m’a donné envie de tester réellement, pendant quelques jours, sept métiers différents, de caissier de supermarché à membre du GIGN. Grâce au bouche à oreille, le spectacle est un succès. Et cela me fait toujours bizarre de me dire que, chaque soir, je joue devant un public équivalent à deux fois la population de mon village d’origine... Propos recueillis par Matthieu Chauveau JARRY En à peine deux ans, son visage jovial, traversé de lunettes noires et surmonté d’une petite houppette, nous est devenu familier. Habitué des émissions télé de Stéphane Bern, Michel Drucker ou Arthur, l’humoriste Jarry, originaire de Rablay-sur-Layon, petit village voisin d’Angers, ne cesse de remplir les salles avec son bien nommé one-man-show, « Atypique ». Atypique ! Le personnage est évidemment atypique, et c'est le nom du spectacle que Jarry présente en ce moment, notamment à La Cigale à Paris et sur de nombreuses scènes de France. A suivre à la télévision, où il est l’invité de nombreuses émissions, et sur les réseaux sociaux. Prochain passage dans la région  : le 26 janvier 2017 à Nantes www.jarryatypique.fr J. Benhamou P.Bouras



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :