[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'apprentissage, le plus court chemin vers l'emploi...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 LIBRE EXPRESSION En application de la loi « Démocratie de proximité » du 27 février 2002, le magazine des Pays de la Loire propose à chaque groupe politique un espace rédactionnel proportionnel au nombre d’élus qui le constituent. Les modalités de réalisation de cette rubrique ont été adoptées par le Conseil régional, réuni en séance plénière. GROUPE LES RÉPUBLICAINS ET APPARENTÉS L’apprentissage, une grande cause régionale ! Le 24 mars dernier, près de 1000 personnes étaient présentes à l’Hôtel de Région pour le Grenelle régional de l’apprentissage. Cet événement, qui a rassemblé de nombreux formateurs, entrepreneurs, acteurs publics et économiques, est d’abord un engagement, celui qu’a pris Bruno Retailleau et la nouvelle majorité régionale  : relancer l’apprentissage dans les Pays de la Loire puisque le nombre d’apprentis a baissé de 13% depuis 2007. Pendant trop longtemps, l’apprentissage a été négligé, au plan national bien sûr mais aussi au plan régional. Et les premiers à payer le prix de cette erreur, ce sont malheureusement les jeunes chez qui le chômage n’a cessé d’augmenter, notamment dans les Pays de la Loire. Car si tous les jeunes n’ont pas vocation à faire le choix de l’apprentissage, beaucoup ne seraient pas sans emploi aujourd’hui s’ils avaient pu choisir cette voie d’excellence qui présente un taux d’insertion professionnelle de plus de 70% en sortie de formation et répond aux attentes économiques d’un grand nombre d’activités telles que l’artisanat, l’industrie ou encore le bâtiment ! L’apprentissage doit donc redevenir une priorité de la Région  : c’est le sens de ce Grenelle de l’apprentissage et du plan de relance de l’apprentissage qui vient d’être adopté par l’Assemblée régionale et qui comprend des mesures fortes comme la création d’une prime régionale au recrutement d’un premier apprenti de niveau IV et V pour toutes les entreprises de moins de 250 salariés, l’extension aux PME de l’aide à la professionnalisation des maîtres d’apprentissage, un soutien de la Région aux apprentis pour l’obtention du permis de conduire, ou même encore la mise en place d’un réseau d’ambassadeurs de l’apprentissage qui iront dans les établissements de la région et en particulier dans les collèges… MYSIE> LOIRE MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°66/MAI-JUIN 2016 Il i Ces mesures, nous les mettrons en œuvre avec tous les acteurs de l’apprentissage, pour plus d’efficacité mais également plus de visibilité. Car nous devons porter haut et fort un message  : oui, l’apprentissage est une voie d’avenir, car c’est le plus court chemin vers l’emploi ! Cette mobilisation est aussi la démonstration que la majorité régionale est dans l’action  : en seulement trois mois, la Région a mis en place un plan d’actions prioritaires pour l’agriculture, réalisé un audit financier indépendant, fixé un nouveau cap budgétaire, sans compter l’adoption d’engagements forts qu’avaient pris Bruno Retailleau  : la création de formations courtes et professionalisantes pour les chômeurs, l’élaboration d’un schéma routier régional, la création d’une prime au mérite pour les bacheliers méritants, d’un programme « jeunesse et civisme » pour les lycéens, mais aussi des mesures de bon sens budgétaire, afin de mettre un terme à la fuite en avant financière  : la baisse des dépenses de fonctionnement, la baisse du recours à l’emprunt, le gel des taxes régionales. Depuis trop longtemps, la Région vit à crédit parce qu’elle vit au-dessus de ses moyens. Il est temps pour notre collectivité de revenir à la raison, et de se concentrer sur l’essentiel  : la lutte contre la crise, et notamment la bataille de l’emploi. C’est ce qu’attendent de nous les Ligériens, et c’est le sens de l’action que nous menons, pour une Région plus responsable et plus efficace. Enfin, suite aux terribles attentats de Bruxelles, les élus du groupe Les Républicains souhaitent exprimer leur solidarité avec le peuple belge, et réaffirmer notre volonté de combattre la barbarie islamiste sous toutes ses formes, et sur tous les fronts. Y compris le front du civisme, de la culture et de l’éducation, qui sont les meilleurs antidotes contre le poison du fanatisme. Donner la priorité à l’apprentissage et à l’alternance www.facebook.com/lesRepublicainsPDL - @PDLRepublicains o co CONTACT MPF  : 02 28 20 61 39 –mpf@paysdelaloire.fr e CONTACT REP  : 02 28 20 61 10 - groupe.lesRepublicains@paysdelaloire.fr - http://www.lesRepublicains-paysdelaloire.fr GROUPE UDI ET UNION CENTRISTE Il L’instabilité règlementaire et financière gouvernementale, conjuguée à la crise économique, a durablement fragilisé l’apprentissage et l’alternance. L’érosion du nombre d’apprentis depuis plusieurs années signe l’échec socialiste. Alors que le chômage frappe plus de 33 000 jeunes ligériens de moins de 25 ans, la nouvelle majorité régionale a décidé d’agir de façon offensive en faveur de l’emploi des jeunes, en mobilisant activement tous les leviers disponibles en faveur de l’apprentissage et de l’alternance. Pragmatiques, les élus centristes ont défendu les logiques de simplification réglementaire, administrative et financière pour promouvoir et dynamiser l’apprentissage. Si une partie de ces préconisations relèvent du législateur, d’autres aspects moins normatifs sont directement liés au volontarisme régional. C’est le sens du Grenelle de l’apprentissage du 24 mars, qui a rassemblé l’ensemble des acteurs de l’apprentissage. La feuille de route est ainsi définie pour conduire des actions concrètes et efficaces pour relancer l’apprentissage et l’emploi des jeunes dans les prochains mois. Il est urgent d’enrayer l’effondrement constaté du nombre d’apprentis après les errements gouvernementaux. A l’UDI et au MODEM, nous avons toujours placé l’entreprise au cœur du développement de l’apprentissage. Si les acteurs sont multiples, employeurs, enseignants, consulaires, familles, jeunes, il revient à la Région de mieux coordonner pour amplifier cette voie d’excellence vers l’emploi. En outre, les Centristes soutiennent activement la proposition de député européen Jean Arthuis pour que la Région des Pays de la Loire soit pionnière et expérimente, avec les entreprises et les CFA, le projet européen Erasmus de l’apprentissage. CONTACT  : 02 28 20 64 69 –udi@paysdelaloire.fr - www.udi-paysdelaloire.fr @UDI_PDL
36 18 élus 20 élus 6 élus 13 Les Républicains Divers Droite a 29 élus Mouvement pour 2 élus UDI 1 16 élus Parti socialiste Écologiste 15 élus et citoyen la France 1 élu Sans Modem 2 élus Parti radical 3 élus étiquette 1 élu Centre national Front démocrate des 1 élu indépendants 1 élu Société civile 3 élus élus élus GROUPE SOCIALISTE, ÉCOLOGISTE, RADICAL ET RÉPUBLICAIN Il y a quelques semaines, nous avons participé activement à l’adoption du plan d’urgence pour l’agriculture. Plusieurs de nos propositions sont ainsi venues enrichir le texte adopté par le Conseil régional. Récemment, sur le sujet de l’apprentissage, nous avons rendu publiques des propositions de notre groupe pour répondre au défi de la formation tout au long de la vie. L’apprentissage est un mode de formation professionnelle reconnu par tous mais qui ne concerne que 10% des jeunes en formation initiale en Pays de la Loire. Nous pensons qu’il ne doit pas être l’entrée unique mais l’un des éléments d’une réflexion plus ambitieuse sur l’emploi et la formation. Les jeunes sont la force de notre région. Ce sont eux qu’il faut placer au cœur de la politique d’apprentissage en revalorisant son image. Nous refusons toute approche idéologique qui stigmatiserait l’apprentissage ou a contrario en ferait la seule voie de réussite. Pour y parvenir, les entrepreneurs ont un rôle primordial à jouer. Pour valoriser les entreprises 7 Apprentissage  : relever le défi de l’emploi et de la formation formatrices, notamment celles qui investissent dans la formation des tuteurs de stages et des maîtres d’apprentissage, nous avons proposé la création d’un label « je prépare l’avenir, je forme les jeunes ». Nous avons également insisté sur la création d’un droit au stage et à l’alternance pour tous avec la mise en place d’outils permettant de lutter contre les inégalités d’accès au stage et d’offrir à tous les jeunes la possibilité de découvrir les métiers, de se former et d’accéder à l’emploi. L’accès au logement des apprentis, la mise en place d’un « passeport compétences et orientation » ou encore la création d’une agence des métiers visant à assurer des débouchés professionnels pour chaque jeune, font également partie de nos propositions. À chacun selon son projet, à chacun selon son talent, mais pour tous, soutien et reconnaissance. Retrouvez les propositions du groupe sur notre site http://ps-paysdelaloire.fr Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain o o Grenelle de l’apprentissage  : impasse sur les sujets majeurs Nous avons participé au Grenelle de l’apprentissage, initiative intéressante, mais les véritables freins au développement de l’apprentissage ont été passés sous silence  : Offre souvent inadaptée  : les formations des CFA sont souvent éloignées des besoins. La Région doit encourager les initiatives d’entreprises pour des formations plus adaptées et des apprentis productifs au plus vite. Effort de formation des entreprises mal ou pas Front National Rassemblement Bleu Marine CONTACT  : 02 28 20 61 20 - groupe.ps@paysdelaloire.fr - http://ps-paysdelaloire.fr www.facebook.com/pspaysdelaloire - @pspaysdelaloire GROUPE FRONT NATIONAL - RASSEMBLEMENT BLEU MARINE valorisé  : l’apprenti représente une charge de 80% du SMIC pour un temps partiel. Le FN propose le doublement de la prime d’apprentissage par la Région. Normes et règlements surabondants et souvent ubuesques. Décalage culturel entre le monde de l’Éducation nationale et celui de l’entreprise  : selon l’exemple des pays européens, le FN propose l’apprentissage à partir de 14 ans. LIBRE EXPRESSION 17 GROUPE ÉCOLOGISTE ET CITOYEN Plus de soutien pour les conversions vers le bio Les crises de l’agriculture industrielle et la pollution aux pesticides qu’elle génère, conduisent à une vague sans précédent de conversions vers le bio (+10 000 ha en 2015 dans la Région) et une forte attente citoyenne pour les produits bio. Le bio local est bénéfique pour la santé, la qualité de l’eau, de l’air, de la biodiversité et l’emploi agricole local et durable. Aujourd’hui, les fonds prévus par la Région et l’Etat ne suffisent pas pour accompagner les besoins et demandes en conversion. Il faut mobiliser d’urgence de nouveaux financements., I 1.1F F 1F. 1+Y F F I- F CONTACT  : 02 28 20 61 28 europe.ecologie@paysdelaloire.fr @Elus_EELV_PdL o Des mesures urgentes sont indispensables au niveau européen, sans quoi rien ne sortira de concret et efficace de ce show régional sur l’apprentissage qui est lié à l’emploi dans les PME  : Instaurer un protectionnisme intelligent contre la désindustrialisation de la France. Interdire les travailleurs détachés d’Europe de l’Est  : 50 ou 60 heures par semaine pour un coût identique à celui d’un apprenti mais charges patronales payées dans leur pays d’origine. CONTACT  : 02 28 20 64 29. - Groupe-FN-RBM@paysdelaloire.fr - www.fn-paysdelaloire.fr www.facebook.com/FN-CR-Pays-de-la-Loire-1533724006927298/ ? fref=ts WWW.PAYSDELALOIRE.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :