[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°66 mai/jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'apprentissage, le plus court chemin vers l'emploi...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 DOSSIER APPRENTISSAGE i L’apprentissage, grande cause régionale Une formation solide, qui allie théorie et pratique et favorise l’insertion des jeunes sur le marché du travail. Un moyen, pour les entreprises, de recruter des collaborateurs qui grandissent avec elles. Aucun doute, pour tous, l’apprentissage est une solution à court et à long terme, le plus court chemin vers l’emploi… Apprentie et formateur au CIFAM de Sainte-Luce-sur-Loire. Pie LI LIME MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°66/MAI-JUIN 2016
Région Pays de la Loire - Ouest Médias Une voie d’excellence Le 24 mars dernier, près de 1000 personnes étaient présentes à l’Hôtel de Région pour le Grenelle régional de l’apprentissage. Retour sur cet événement inédit qui constitue « le point de départ d’une grande mobilisation régionale en faveur de cette voie d’excellence » comme l’a souligné le Président du Conseil régional, Bruno Retailleau. CFA, branches professionnelles, chambres consulaires, services de l’État, représentants des TPE, des PME mais également des grandes entreprises  : tous ont répondu présents pour ce Grenelle régional de l’apprentissage au Conseil régional. Après une matinée d’échanges autour de grands témoins comme Gérard Mestrallet, PDG d’Engie et ambassadeur de l’apprentissage, ou Yves Malier, ancien directeur de l’École normale supérieure (ENS) Cachan, qui a été lui-même apprenti, 4 ateliers-débats ont été organisés l’après-midi, abordant les principaux défis pour l’apprentissage aujourd’hui  : comment aider les entreprises à prendre des apprentis, comment accompagner les apprentis et valoriser davantage l’apprentissage, en fonction de quels critères faire évoluer la carte des formations… Des mesures fortes pour lever les difficultés Des enjeux majeurs, qui montrent que si cette voie de formation constitue un formidable moteur d’insertion professionnelle pour les jeunes, elle reste néanmoins confrontée à de réels obstacles  : sur le plan économique bien sûr avec les difficultés règlementaires que rencontrent beaucoup d’entreprises pour accueillir des apprentis, mais « Un plan de relance vient d'être adopté par l'Assemblée régionale » aussi sur le plan pédagogique à travers la place souvent trop faible accordée à l’apprentissage dans notre système de formation et d’orientation. Des difficultés que le nouveau Conseil régional veut contribuer à lever, grâce au plan de relance à l’apprentissage qui vient d’être adopté par l’Assemblée régionale, et qui comprend une série de mesures fortes comme la création d’une prime régionale au recrutement d’un premier apprenti de niveau IV et V pour toutes les entreprises de moins de 250 salariés, l’extension aux PME de l’aide à la professionnalisation des maîtres d’apprentissage, un soutien de la Région aux apprentis pour l’obtention du permis de conduire, ou la mise en place d’un réseau d’ambassadeurs de l’apprentissage qui iront dans les établissements de la région et en particulier dans les collèges… À ces mesures concrètes s’ajoute une grande campagne de promotion et de sensibilisation à l’apprentissage lancée par la Région, avec un message fort que le nouveau Conseil régional veut porter et faire partager  : « L’apprentissage, le plus court chemin vers l’emploi ! ». DOSSIER APPRENTISSAGE N Il en parle Hugo Desnoyer Maître artisan boucher Ancien apprenti des Pays de la Loire « Je soutiens à 100% cette mobilisation » 13 « J’ai accepté de participer à ce Grenelle parce que je suis un ancien apprenti des Pays de la Loire. J’ai fait mon apprentissage à Laval, la ville où je suis né. C’est par cette voie de formation que j’ai acquis non seulement un savoir-faire, mais une véritable passion pour le métier d’artisan boucher. Cette passion, je l’ai reçue de ceux qui m’ont formé, qui m’ont entouré, et elle m’habite toujours ! C’est par l’apprentissage que j’ai trouvé ma voie, et j’ai la conviction que de nombreux jeunes peuvent faire de même. Ce qui fragilise l’apprentissage selon vous aujourd’hui ? La crise bien sûr, mais je crois que plus fondamentalement, plus profondément, notre modèle français de formation est trop uniforme et ne valorise pas assez l’apprentissage qui a été trop souvent présenté aux jeunes comme un choix par défaut, voire une voie de garage. C’est une contre-vérité et je peux en témoigner personnellement. Il faut dire et redire aux jeunes et à leurs familles que l’apprentissage est une voie d’excellence. C’est la raison pour laquelle je soutiens à 100% cette mobilisation lancée par la Région des Pays de la Loire. » A A WWW.PAYSDELALOIRE.FR Région Pays de la Loire - Ouest Médias



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :