[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°59 jan/fév 2015
[Pays de la Loire] Pays de la Loire n°59 jan/fév 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Région Pays de la Loire

  • Format : (277 x 362) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la mer, une énergie et une économie d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Ludovic Failler 6 ACTU RÉGION Train moins cher : le bon plan de Cyrielle 1 €, c’est le prix que paie Cyrielle pour aller d’Angers au Mans en train. Un trajet qu’elle fait tous les jours, matin et soir, pour aller travailler. Après avoir obtenu un master en recherche clinique à l’ISSBA* d’Angers, Cyrielle a décroché un emploi dans une clinique du Mans. Cette jeune Angevine de 27 ans a choisi de ne pas déménager au Mans : « Mon conjoint travaille à Angers et toute ma famille y réside ». Dès le début, elle a opté pour le TER. Elle ne se voyait pas faire l’aller-retour en voiture. « Dans le train, on peut lire, écouter de la musique ou se reposer. » 1 € par trajet C’est un proche qui lui a appris que la Région propose une aide financière aux salariés ayant un abonnement de travail. L’aide dépend du trajet parcouru ; pour elle, c’est 120 € par trimestre. Avec la prime transport qu’elle reçoit de son employeur, cela réduit de manière significative *Institut supérieur de la santé et des bioproduits www.issba.fr EN DÉTAIL Pour chaque abonnement de travail supérieur à 45 € par mois, prime transport de l’employeur déduite (soit 1 € par trajet sur la base de 22,5 allers-retours par mois), la Région rembourse le dépassement. Ce dispositif concerne les salariés domiciliés en Pays de la Loire et utilisant les trains ou autocars régionaux pour leurs trajets domicile-travail. Renseignements au 09 69 32 35 11 ou par courriel : trajet1euro@paysdelaloire.fr MAGAZINE BIMESTRIEL DU CONSEIL RÉGIONAL/N°59/JANVIER-FÉVRIER 2015 ses frais de déplacement domicile-travail. « Finalement, aller au Mans en train me revient moins cher que si je travaillais dans une des communes de l’agglomération angevine ! » Faites passer la bonne nouvelle ! Reste à gérer le temps dans les transports en commun, une heure trente par trajet en tout, en comptant le tram et le train. Mais il y a de la convivialité : « Chaque matin, je retrouve les mêmes têtes. Je ne suis pas la seule à faire le trajet Angers-Le Mans pour aller au travail ! Au fil des mois, j’ai sympathisé avec certaines personnes ». Une amie de Cyrielle vient de trouver un emploi à Nantes. « Dès que je l’ai su, je lui ai parlé de l’aide de la Région. » Un bon plan pareil, ça se partage ! Anne Rocher Guy Yoyotte-Husson AIDES-SOIGNANTS : DES FORUMS VERS L’EMPLOI Chaque année, 1 400 étudiants sont formés au métier d’aide-soignant en Pays de la Loire... Pourtant, cette filière reste en tension, les employeurs ont toujours du mal à recruter ! C’est dire le potentiel de ces métiers, et la nécessité de raccrocher formation et emploi. Dans cet objectif, les instituts de formation du Maine-et-Loire organisent pour la 5 e année leur forum-emploi le 16 mars à Angers* (Greniers Saint-Jean), où employeurs et étudiants pourront se rencontrer et échanger. Le 9 avril, le même événement se déroulera en Loire-Atlantique, à la cité Marion-Cahour de Rezé. *Renseignements : 02 41 72 17 17 150 Le chiffre C’est le nombre de licences pour 1000 habitants en Pays de la Loire, est ainsi la 1 re région sportive de France.Chacun des cinq départements se classe avantageusement, et la Mayenne est même championne de France avec 168 pour 1000. Une large base de pratiquants d’où émergent 29 champions du monde, 49 champions d’Europe et 107 champions de France que la Région a honorés lors d’une réception le 24 novembre dernier. http://youtu.be/WAZmDXI76uk http://bit.ly/sportifspdl CAFÉS-CULTURE : LES PAYS DE LA LOIRE DONNENT LE LA L’initiative a été expérimentée et validée en Pays de la Loire depuis 2012, elle est étendue au niveau national en 2015. Les cafés-culture, c’est un dispositif que la Région a conçu et mis en place en faveur de ces cafés de quartier qui accueillent des concerts. Le bénéfice est double. Pour les toutes petites salles, qui peuvent employer des artistes professionnels, et pour l’emploi culturel : 2000 journées de travail aidées en Pays de la Loire ces deux dernières années, et l’occasion pour des artistes de se lancer. Fort de son succès et grâce au travail de la Plateforme nationale des cafés-culture, le dispositif devient donc national et mobilisera, avec l’Etat et la Région, de nombreuses autres collectivités partenaires.
Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier Folle Journée de Nantes en région « Un événement de renommée, à la rencontre des habitants » « Passions de l’âme, passions du cœur ». En 2015, la Folle Journée change de registre. Après s’être consacrée aux compositeurs, elle se tourne désormais vers des programmations thématiques, propices à la découverte d’œuvres très variées. Pour le plus grand plaisir du public nantais... et ligérien, comme l’explique Alain Gralepois, président de la commission Culture. La Folle Journée change donc d’approche pour sa prochaine édition… En effet. Après les compositeurs, René Martin, le directeur de la Folle Journée, a souhaité concevoir sa prochaine programmation autour du thème de la passion. Ce sera l’occasion de découvrir des chefs-d’œuvre musicaux, sacrés et profanes, dans des registres très variés, de la période baroque jusqu’au 20 e siècle. Je m’en réjouis : en ouvrant des passerelles vers d’autres univers musicaux, comme le jazz, la musique électronique ou traditionnelle, les plus grands interprètes classiques côtoieront des artistes exceptionnels comme Antonio Zambujo, Richard Galliano ou Murcof. Cette approche du répertoire classique, qui décloisonne les EN DÉTAIL esthétiques et les publics, se poursuivra dans les années à venir sur les thèmes de la nature, de la danse et de l’exil. Qu’en est-il de l’événement en région ? Depuis plus de dix ans, la volonté de la Région est de porter cet événement de grande qualité et de renommée internationale qu’est la Folle Journée de Nantes, au plus près des Ligériens. De faire rayonner ce temps fort, au côté de dix villes partenaires, sur tout le territoire et même au-delà. Avec le même esprit qu’à Nantes, c’est-à-dire en y associant la pratique amateur, via les conservatoires, les harmonies, les écoles de musique, les ensembles et chœurs. Plus de 1 500 amateurs ont ainsi participé à l’événement en 2013. Le succès est-il au rendez-vous côté public ? Notre philosophie est de rendre l’événement le plus accessible possible, avec des prix allant de 2 à 14 €, afin d’y amener un public qui n’a pas l’occasion ou l’habitude d’en profiter. Et ça marche : 60 000 spectateurs l’an passé en région, en plus des 140 000 à Nantes. Cette volonté d’ouverture passe aussi par des actions de sensibilisation menées avec les lycées et les partenaires de la Charte culture et solidarité, le Pass Culture & Sport, ainsi qu’un tarif de transport spécial à 10 € au départ de toutes les gares régionales. Tout pour vivre une Folle Journée partout en Pays de la Loire ! 13 e Folle Journée de Nantes en région. Du 23 au 25 janvier à Challans, Cholet, Fontenay-le-Comte, Fontevraud-l’Abbaye, La Flèche, La Roche-sur-Yon, Laval, Sablé-sur-Sarthe, Saumur, St-Nazaire, ainsi qu’à l’Ile d’Yeu le 9 mai. Et à Nantes, du 28 janvier au 1er février. Ouverture de la billetterie Folle Journée le 10 janvier. http://bit.ly/follejournee2015 www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire/offres/bons-plans-ter En image Nouvelle formule pour Tohu Bohu ! Retrouvez désormais le média musical des Pays de la Loire sur le web tohubohu-media.com. Chroniques, concerts, rencontres, Tohu Bohu, c’est un concentré de l’actu musicale au quotidien. Et en version papier, le premier numéro de Tohu Bohu 303 est disponible dans les librairies, bouquinistes et lieux musicaux des Pays de la Loire (15 €). Coédition Trempolino, réseau Tohu Bohu et éditions 303, ce nouveau magazine retrace les faits marquants de l’année musicale écoulée en région. www.tohubohu-media.com Olivier Retail ACTU RÉGION 7 De la fac d’histoire aux métiers du bâtiment Diplômé d’histoire et reconverti dans la peinture en bâtiment ! L’ex-apprenti nantais Jean-Baptiste Sagot-Duvauroux a créé son entreprise et met l’accent à son tour sur la formation des jeunes. Rien ne prédestinait Jean-Baptiste à devenir artisan peintre. Et pourtant, ce jeune père de famille est depuis trois ans à la tête de son entreprise, l’Artisan Caméléon, entouré de deux salariées… et d’un apprenti, bien sûr. Quelques années plus tôt, alors étudiant en histoire, il se destinait à une carrière d’instituteur. Le sort en voudra autrement. Sa licence en poche, il n’est pas admis au concours de professeur des écoles. Il choisit alors un métier « qui recrute », et qui l’attire pour plusieurs raisons : « J’ai une tante qui est artiste peintre. Plus jeune, j’ai pas mal traîné dans ses ateliers et j’ai beaucoup peint. Et puis, mon père rénovait de vieilles maisons pour le plaisir, et je l’aidais. J’avais déjà mis la main à la pâte. » Transmettre, au-delà du métier d’instituteur En 2006, un patron lui donne sa chance, et le voici intégrant le centre de formation d’apprentis BTP CFA 44. Cinq ans plus tard, c’est au tour de Jean-Baptiste de donner leur chance aux jeunes : « J’aime travailler avec une équipe jeune et lui faire confiance. Les formateurs au CFA sont toujours très surpris quand je leur dis que mes deux salariées - des filles, ce qui n’est pas très courant dans le milieu - sont complètement autonomes sur leurs chantiers. » Matthieu Chauveau www.lartisancameleon.com WWW.PAYSDELALOIRE.FR Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :